Mexique - Lire

Une radio libre pour un Mexique différent

Marie Torres - 28 avril 2014
Alors que le Mexique traverse une grave crise politique et sociale, la radio libre "Radio Ñomndaa", créée en 2004, encourage l’autonomie pour lutter contre toutes sortes de violences : idéologique, économique ou encore physique. Pour y voir plus clair, un ouvrage et un documentaire vidéo...

Tout commence en 2002, dans la région de Xochistlahuaca au Mexique. Un groupe de personnes décide de créer une radio pour favoriser la communication et l’organisation entre le chef-lieu et les habitants des villages alentours et ainsi soutenir et alimenter le processus d’autonomie. Deux ans plus tard, une radio communautaire, indigène, indépendante du gouvernement, attachée à aucun parti politique et à aucune religion, naît. C’est Radio Ñomndaa.

"Le gouvernement avait militarisé tout le pays, en particulier les zones indigènes"

"Le projet de Radio Ñomndaa tient d’une lutte qui remonte à de nombreuses années, pour la construction d’un pays différent. Le besoin que nous avions de communiquer entre villages, de se rencontrer, a fait surgir beaucoup de difficultés. La répression était très forte. Suite au soulèvement de l’EZLN* le gouvernement avait militarisé tout le pays, en particulier les zones indigènes" explique David Valtierra, membre du Comité de Radio Ñomndaa.

Pour mieux comprendre ce besoin, il faut savoir que le Mexique est l’un des pays d’Amérique Latine qui abrite  le plus de peuples indigènes (il existerait aujourd’hui 364 variantes linguistiques considérées comme langues). Ces populations, aux cultures vivantes, influencent au quotidien la sphère culturelle mexicaine, et ce, malgré la politique étatique qui les nie et tente de les remplacer par une culture homogénéisée de type occidental.

"En fait, peut-être qu’ils ne veulent pas être Mexicains, au sens d’effacer leurs différences"

"On dit souvent des peuples indigènes qu’ils veulent s’inscrire dans le discours de la nation. En fait, peut-être qu’ils ne veulent pas être Mexicains, au sens d’effacer leurs différences mais ils souhaitent revendiquer, rendre possible leur existence" souligne Irma Aguirre, anthropologue et investigatrice sociale, spécialisée dans la région de la Costa Chica.

Le documentaire DVD et l’ouvrage "La palabra del Agua" (la parole de l’eau) répondent, à travers des reportages et des interviews, à toutes les questions que l’on peut se poser sur une radio communautaire (considérée comme illégale par le gouvernement), sur son rôle, ses objectifs… Un document vraiment intéressant.

* EZLN, Armée zapatiste de libération nationale

Pour en savoir plus Radio Nomndaa

Marie Torres
La palabra del agua (La parole de l’eau)
L’aventure d’une radio libre dans les montagnes du Guerrero
+ DVD (espagnol sous titré français) dépendre
Editions A l’ombre du Maguey
17 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."