Mexique - Lire

Une radio libre pour un Mexique différent

Marie Torres - 28 avril 2014
Alors que le Mexique traverse une grave crise politique et sociale, la radio libre "Radio Ñomndaa", créée en 2004, encourage l’autonomie pour lutter contre toutes sortes de violences : idéologique, économique ou encore physique. Pour y voir plus clair, un ouvrage et un documentaire vidéo...

Tout commence en 2002, dans la région de Xochistlahuaca au Mexique. Un groupe de personnes décide de créer une radio pour favoriser la communication et l’organisation entre le chef-lieu et les habitants des villages alentours et ainsi soutenir et alimenter le processus d’autonomie. Deux ans plus tard, une radio communautaire, indigène, indépendante du gouvernement, attachée à aucun parti politique et à aucune religion, naît. C’est Radio Ñomndaa.

"Le gouvernement avait militarisé tout le pays, en particulier les zones indigènes"

"Le projet de Radio Ñomndaa tient d’une lutte qui remonte à de nombreuses années, pour la construction d’un pays différent. Le besoin que nous avions de communiquer entre villages, de se rencontrer, a fait surgir beaucoup de difficultés. La répression était très forte. Suite au soulèvement de l’EZLN* le gouvernement avait militarisé tout le pays, en particulier les zones indigènes" explique David Valtierra, membre du Comité de Radio Ñomndaa.

Pour mieux comprendre ce besoin, il faut savoir que le Mexique est l’un des pays d’Amérique Latine qui abrite  le plus de peuples indigènes (il existerait aujourd’hui 364 variantes linguistiques considérées comme langues). Ces populations, aux cultures vivantes, influencent au quotidien la sphère culturelle mexicaine, et ce, malgré la politique étatique qui les nie et tente de les remplacer par une culture homogénéisée de type occidental.

"En fait, peut-être qu’ils ne veulent pas être Mexicains, au sens d’effacer leurs différences"

"On dit souvent des peuples indigènes qu’ils veulent s’inscrire dans le discours de la nation. En fait, peut-être qu’ils ne veulent pas être Mexicains, au sens d’effacer leurs différences mais ils souhaitent revendiquer, rendre possible leur existence" souligne Irma Aguirre, anthropologue et investigatrice sociale, spécialisée dans la région de la Costa Chica.

Le documentaire DVD et l’ouvrage "La palabra del Agua" (la parole de l’eau) répondent, à travers des reportages et des interviews, à toutes les questions que l’on peut se poser sur une radio communautaire (considérée comme illégale par le gouvernement), sur son rôle, ses objectifs… Un document vraiment intéressant.

* EZLN, Armée zapatiste de libération nationale

Pour en savoir plus Radio Nomndaa

Marie Torres
La palabra del agua (La parole de l’eau)
L’aventure d’une radio libre dans les montagnes du Guerrero
+ DVD (espagnol sous titré français) dépendre
Editions A l’ombre du Maguey
17 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

A la rencontre des placomusophiles
Qu'est-ce que la placomusophilie ? Le fait de collectionner les capsules de champagne et certains en possèdent jusqu'à 90 000... Car cette "petite plaque métallique" a une longue histoire. Découverte.

SORTIR À PARIS

Homosexuels et Lesbiennes dans l'Europe nazie.

Cette exposition entend rendre compte, grâce à de nombreux documents originaux, du sort des homosexuels et des lesbiennes sous le régime nazi,entre stigmatisation, persécution et lutte pour la reconnaissance. Lire la suite, ici.

BRÈVES

La vie de Brian Jones
Un documentaire de Patrick Bouder (2020) sur la vie de Brian Jones, le fondateur et guitariste des Stones, sera diffusé le vendredi 22 janvier à 22 h 40 sur Arte. Avis aux fans...
 
Cri d'alarme de la Sacem
La société musicale d'auteurs (Sacem) pousse un cri d'alarme autour des auteurs compositeurs, les laissé pour compte de la grave crise en 2021. Certains sont sans aucun revenus. 
 
Les cathos homophobes filmés dans la partouze
A Bruxelles, un eurodéputé du parti d'Orbán de Hongrie (anti avortement & anti couple gay) pris dans une «lockdown partouze» gay
 
La dernière dédicace de John Lennon aux enchères

Le site Goldin Auctions propose une mise à prix minimale de 400 000 dollars du dernier album dédicacé par John Lennon, à celui qui allait l'assassiner. Les enchères sont prévues sur 18 jours.

 
Du fric dans le slip du sénateur brésilien
De l'argent destiné à la lutte pour la pandémie détourné par un sénateur brésilien caché dans son slip. Un proche de mister Bolsonaro !