18-05-2011 21:21:29

Piazzolla for ever !

L’histoire de PIAZZOLLA nous est contée dans une biographie qui commence à la manière d’un roman noir, dans le vieux port de Buenos Aires, là où le Tango prend naissance.
Par Iris Sergent (Paris)


Piazzolla n’est pas né quand le Tango quitte les bas-fonds de la capitale argentine, pour gagner les milieux populaires puis l’âme de tous les Argentins.  Noniño, son père - qui inspirera le tube planétaire du même nom-, un inconditionnel de Carlos Gardel, est de ceux-là.

Pourtant, rien ne prédestinait Astor à devenir cette icône de la musique argentine... Né à Mar Del Plata en 1921, il immigre enfant avec sa famille à New York, Greenwich Village : bagarreur et indiscipliné "il ne comprend pas grand-chose à cette nostalgie d’un autre temps et d’un autre pays" ; il préfère la boxe, l’harmonica et le Jazz ! Il ne revient définitivement en Argentine qu’à l’âge de 16 ans et ce n’est qu’à partir de cette période qu’il attrape le virus des tangueros.

Cette biographie mais l’accent sur ce que fut Piazzolla dans son temps et dans son contexte : bandonéoniste au style unique, compositeur majeur du XXème siècle, il révolutionne le Tango… non sans heurts. Ce n’est pas par hasard s’il est devenu le compositeur culotté et l’interprète extraordinairement puissant que nous connaissons : sa vie est ponctuée de voyages et de rencontres cruciales (dont Carlos Gardel, Alberto Ginestera, Borges ou Nadia Boulanger) qui l’influencent durablement et dont Emmanuelle Honorin nous livre quelques anecdotes mythiques… mais il est surtout un travailleur forcené. Cassant les codes et décloisonnant les styles pour inventer  le "Tango Nuevo", autoproclamé  "la musique de Buenos Aires", il se met à dos les puristes d’un tango populaire, traditionnel et dansé. Ainsi, l’auteure relève que "comme en peinture on parle d’un  avant et d’un après Picasso, il y a dans le tango un avant et un après Piazzolla".

Mondialement connu de son vivant, Piazzolla fascine autant qu’il énerve : il ne semble vivre que pour et par le Tango, ce qui ne manque pas de susciter maintes polémiques au sujet d’un personnage de notoriété publique dont on attend qu’il condamne le régime militaire argentin, qui sévit de 1976 à 1983... Répondant un jour à une invitation à déjeuner avec le général Videla, responsable du plan d’élimination des opposants, cela ne l’empêchera pas de composer des musiques de "films engagés" dénonçant la politique argentine…. Piazzolla apparaît définitivement comme un opportuniste au service de son art, bouffant à tous les râteliers pour le faire triompher !  Piazzolla, le controversé, s’éteint en 1992 mais son empreinte marque toujours les jeunes tangeros qui existent de par le monde…

Voici donc une des rares biographies en français sur le Maestro argentin, qui "en une sorte de jeu de piste musical, historique et géographique ( …) tente de donner des clés pour comprendre "l’énigme" de ce créateur légendaire et indocile, qui, à bien des égards, ressemble au Tango même".

"ASTOR PIAZZOLLA. Le tango de la démesure" - Editions Demi Lune, Collection Voix du Monde - 15 euros

 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."