- Lire

 Les 1001 Bières qu’il faut avoir goûtées dans sa vie 

Jean-Christophe Mary - 14 août 2017
Bières ambrées, blondes, blanches, brunes ou bières de spécialité, cet ouvrage s’adresse à tous les bièrophiles et autres passionnés de mousse qui veulent en savoir plus sur les différents crus  qui sont dégustés chaque jour par millions de litres sur la planète.

Bières ambrées, blondes, blanches, brunes ou bières de spécialité.... Comment s’y reconnaître ? Une équipe de 44 experts internationaux a sélectionné les meilleures d’entre elles, fortes ou douces, sucrées ou mi-amères, choisies parmi celles des grands brasseurs et mettant en valeur les microbrasseries qui ne cessent de se développer.

De l’écossaise Caledonian 80 (1870) à la célèbre Guiness irlandaise (1779) , de l’Einbecker Mai-Ur-bOck (dont le premier brassage date de 1378), à la Hövels Original (1893) en passant par les célèbres Lager (1920), Budweiser (1950), Pabst Blue Ribbon (1844) et autres Mutzig, Adelshoffen ou Carlsberg, vous saurez tout sur le pays d’origine, les arômes, la teneur en alcool, les méthodes de brassage, la gamme des variétés de houblon, la déclinaison des divers modes de fermentation sans compter les bonnes adresses et lieux de dégustation.

Tout y est raconté, livré avec des détails croustillants augmentés de petites notes de dégustation que ces documentalistes ont pu observés sur plus de six siècles siècle. Vous y apprendrez que la marché Alsacien est le premier de l’hexagone avec 60 litres consommés par habitant, que le premier brasseur s’installa à Strasbourg en 1259 et qu’au 19ème siècle la ville et sa banlieue comptaient plus de 250 brasseurs.

Pays par pays, les auteurs reviennent sur les variétés de houblons, les conditions de fabrication mais aussi les traditions de brassage. Un guide convivial très intéressant aussi parce qu’il restitue à travers étiquettes, publicités et gravures le contexte de leur époque. Indispensable pour tous les amoureux de bière.

Gilles Pudlowski, qui a préfacé l'ouvrage, est critique gastronomique et littéraire au Point. Adrian Tierney-Jones, qui a dirigé l'ouvrage, est un journaliste et auteur de plusieurs livres sur la bière tel que Great British Pubs... 

Les 1001 Bières qu’il faut avoir goûtées dans sa vie, un ouvrage qui se lit avec plaisir... pour des bières qui se boivent avec modération.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
 Les 1001 Bières qu’il faut avoir goûtées dans sa vie 
Gilles Pudlowski
Flammarion
32 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."