- Lire

Une douce lueur de malveillance

Marie Torres - 25 août 2018
"Une douce lueur de malveillance",de Dan Chaon, nous plonge dans les ténèbres de Dustin Tillman, un homme submergé par ses propres contradictions et les failles de sa mémoire.Un roman construit comme un thriller, troublant et magnifique.A noter, l'auteur sera au prochain Festival America à Vincennes

Dustin Tillman, marié et père de deux enfants, est psychologue dans la banlieue de Cleveland. Un jour, il apprend que son frère adoptif, Rusty, vient d'être libéré de prison. Trente ans plus tôt, c'est sur son témoignage que Rusty a été condamné à perpétuité pour le meurtre de leurs parents et de leur tante et oncle. Aujourd'hui, les tests ADN l'innocentent.

"Dustin n’avait pas parlé à Russell, son grand frère adoptif, depuis que celui-ci avait été envoyé en prison. Il ne lui avait pas écrit, n’avait même pas cherché à avoir de ses nouvelles, et s’il pensait parfois à lui, ce n’était que de manière fugace. Par exemple, s’il regardait un film ou une série qui se passait en prison, il se disait : Je me demande ce que Russell est en train de faire. "

Quelle sera la réaction de Russel ? Va t-il chercher à se venger ? C'est peut-être pour échapper à ces questions, et à leurs réponses, que Dustin se rapproche d'un de ses patients, Aqil Ozorowski, un ancien policier en arrêt maladie, qui l'entraîne dans une affaire assez étrange : la disparition de plusieurs étudiants retrouvés, chaque fois, noyés. L'oeuvre d'un serial killer ? C'est ce que pense Aquil...

"Et pourquoi ne retrouve-t-on pas leur corps immédiatement ? Il faut attendre des jours, des semaines, des mois, en aval du lieu de l’« accident ». Rien n’indique qu’il y a eu ACTE CRIMINEL, mais rien n’indique non plus qu’il y a eu ACCIDENT. Il n’y a ni témoin ni preuves. Jamais."

Vous l'aurez compris, Une douce malveillance est le genre de roman, sombre à souhait, qui vous possède et que vous ne fermerez qu'une fois la dernière page tournée. Car, croyez-moi, Dan Chaon n'a pas son pareil pour balader et perdre son lecteur sur les chemins tortueux et ténébreux de la pensée de ses personnages. Souvenirs, contradictions, mémoire qui flanche... l'auteur ne recule devant rien, bousculant même les structures traditionnelles du roman en laissant des phrases en suspens ou en aérant son texte avec de grands espaces. De grands blancs...

Un roman magnifique, à ne pas manquer d'autant plus que vous pourrez le faire dédicacer par l'auteur, présent au prochain Festival América qui se déroulera du 20 au 23 septembre 2018 à Vincennes.

Marie Torres pour www.micmag.net
Une douce malveillance
Dan Chaon
Traduction : Hélène Fournier
Editions Albin Michel, 22 août 2018
24,50 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

Reportage en Arménie - Micmag prochain départ en automne 2018 sur les routes du monde - Votre appui-Vos contacts : contact@micmag.net

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag prépare ses valises pour se rendre entre Asie et Eu...

Our photographer Michael Wagener in India send every month 1 picture

 ©Michael Wagener may-june 2018Travelling in India send us a picture of his big round the world !

VINTAGE & COLLECTIONS

Cartes postales, voitures miniatures, coqs, boules de neige mais aussi jukeboxes... 23% des Français de plus de 15 ans déclarent réaliser une collection. Qui sont-ils ? Pourquoi conservent-ils des objets ? Retour sur quelques portraits de "passionnés". Lire la suite.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 11 novembre prochain, l'Atelier des Lumières nous plonge, avec un parcours immersif, parmi les artistes majeurs de la Vienne impériale de la fin du XIX siècle. En tête de file, les oeuvres de Gustav Klimt. Une véritable féérie. En savoir plus, ici.

BRÈVES

Un journaliste tué au Mexique
Mario Gomez est le 9e reporter tué cette année au Mexique, deuxième pays le plus dangereux pour exercer l’activité de journaliste après la Syrie.
 
Des notes de frais faramineuses
Le Canard enchaîné du 19/09 chiffre à 410 000 euros sur cinq ans – soit plus de 6 800 euros par mois les frais de transport de Jean-Paul Cluzel l'ex patron des musées nationaux
 
Insolite !
Une librairie de Brattlebroro, dans l’Etat du Vermont, au nord-ouest des Etats-Unis, donne des livres au commissariat de sa ville pour occuper les personnes en garde à vue.
 
Ricardo Darin pour la légalisation de l'avortement
L'acteur Ricardo Darin se prononce en Argentine pour l'avortement libre et gratuit contre l'avis du Pape. Le Sénat doit se prononcer.
 
Victor del Arbol Prix SNCF 2018

Toutes les vagues de l’océan, de Victor del Arbol remporte le Prix SNCF 2018 du polar. Pour en savoir plus, ici.