- lire

Lectio Letalis, le livre qui tue

Marie Torres - 8 février 2019
Un livre écrit pour tuer, des oiseaux dresser pour tuer. Vous y croyez vous ? Et pourtant au fil des pages, et sous la plume persuasive de Laurent Philipparie, vous commencerez à y croire. Et même à vous demander si le roman que vous tenez entre les mains n'est pas lui-même un….. serial killer.

"Au bout de cinquante pages, le jeune homme fut gagné par un sentiment d'impuissance, une envie de tout plaquer. Pensant changer ses idées noires, il poursuivit sa lecture. Cent pages. Alexandre claqua le manuscrit entre ses deux mains, attrapa un cutter et trancha les veines de ses deux poignets."

A paris, Alexandre est le troisième employé des Editions Paul Gerber à se donner la mort, en moins d'un mois. Le commandant Nils Tiéno s'empare de l'affaire. Si le suicide ne fait pas de doute, l'attitude de l'éditeur est curieuse : il disparaît avec le manuscrit que chacun des employés, suicidés, lisait au moment de passer à l'acte.

Quelques jours plus tard, à Bordeaux, un psychiatre, Jean-Pierre Guérin, est assassiné d'une étrange manière.

"Egorgé, de multiples lésions causées par un objet crochu. Les yeux ont été arrachés. Le visage émietté. Des marques sur les avant-bras attestent une lutte violente."

Le lieutenant Gabriel Barrias enquête sur ce meurtre et découvre que l'assassin n'est autre qu'un rapace dressé pour tuer les hommes...

On s'en doute un peu, les deux affaires sont reliées. Leur point commun, Anna Jeanson, seule rescapée des Syphoniens, une secte maléfique qui dressait des animaux et qui était persuadée d'avoir retrouvé le langage adamique, la langue qu'utilisait Adam... Une langue magique, une langue capable de créer le Lectio Letalis, le livre qui tue...

Meurtres, secrets, manipulation... Lection Letalis vous tiendra d'autant plus en haleine que son auteur, Laurent Philipparie, est diplômé de sciences criminelles et officier de police, et qu'il sait donc parfaitement manier la plume pour que le plus invraisemblable paraisse réel... Un roman époustouflant...

Marie Torres pour www.micmag.fr
Lectio Letalis
Laurent Philipparie
Editions Belfond, Janvier 2019
19,90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !
 
Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.