- Lire

Le jihadisme français. Quartiers, Syrie

Marie Torres - 8 février 2020
À partir de quatre-vingts entretiens avec des terroristes emprisonnés, Hugo Micheron analyse le jihadisme français, cinq ans après la tuerie de Charlie Hebdo et le massacre du Bataclan. Dans quel terreau français se creuse-t-il?Comment s’épanouit-il dans les prisons de l'Hexagone? Un récit édifiant.

Pourquoi des jeunes partent-ils faire le jihad en Syrie ? Les sociologues et spécialistes du sujet ont beaucoup de mal à donner une réponse commune. Certains y voient le fruit d'une radicalisation inhérente à l'époque contemporaine. D'autres pensent que c'est l'expression de la colère de jeunes européens se sentant exclus de la société dans laquelle ils vivent et qui, ne croyant plus en rien, se retournent vers l'idéologie proposée par Daech.

De son côté, Hugo Micheron a mené une enquête de cinq années dans les quartiers populaires, en Syrie et au Levant, et auprès de 80 jihadistes incarcérés.

Aussi, en appréhendant, pour la première fois le jihadisme français de l'intérieur; en s'introduisant dans sa logique politique et religieuse et dans ses caractérisations cultuelles et sociales, il nous en offre une analyse inédite.

Dans quel terreau se creuse-t-il ? Comment se transplante-t-il dans le jihad syrien? Comment s’épanouit-il dans les prisons de l’Hexagone ? Autant de questions auxquelles l'auteur répond.

Et si son récit est grave, parfois glaçant, il n'est pas sans espoir : il permet de comprendre la logique des drames qui ont marqué notre récente histoire et les moyens de prévenir ceux qui pourraient leur succéder...

Marie Torres pour www.micmag.fr
Le jihadisme français. Quartiers, Syrie, prisons
Hugo Micheron
Préface de Gilles Kepel
Cartes inédites de Fabrice Balanche
Collection Esprits du monde, Gallimard
Parution : 09-01-2020
22,00 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.