Bamako - musique

Mali - les artistes s'expriment : « La guerre n’a jamais été une solution ».

Mink - 18 janvier 2013
Le Mali est un grand pays d'artistes et notamment de musiciens très connus. Suite aux trois factions dont deux tentent d'imposer la charia, la guerre est déclarée (par le gouvernement français). Quarante artistes interviennent publiquement et enregistrent un titre pour clamer leur douleur.

« La guerre n’a jamais été une solution. »Tel est le titre d’une chanson qui a pour titre « Mal-Ko » chantée tout d'abord par Fatoumata Diawara accompnageé de sa guitare. Une artiste engagée qui revient sur la guerre en cours dans son pays et qui s'exprime dans les médias. Elle n’est pas la seule à clamer sa désolation puisque une quarantaine d’artistes reprennent en choeur un refain. Et parmi eux il y a  Tiken Jah Fakoly, Tourmanie Diabaté, Vieux Farka Touré, Amadou & Mariam etc.

La guerre, clament-ils attristés, n’est certes pas la solution mais ils n'accepent pas non plus la violence de ceux « qui veulent nous imposer la charia. Allez leur dire que le Mali est indivisible mais aussi inchangeable" dit la chanson.

 « rappeurs s'étaient exprimés sur la situation des jeunes filles violées et battues dans le nord, des hommes aux mains coupées… »

Interviewée sur France Inter, Fatoumata Diawara précise suite à cet enregistrement : « on s'est rendu compte que beaucoup de rappeurs s'étaient exprimés sur la situation des jeunes filles violées et battues dans le nord, des hommes aux mains coupées…Tous les artistes se tiennent la main pour chanter pour notre pays et dire au monde entier que si les artistes n'ont pas d'armes, nous croyons en notre musique, en notre kora… j'avoue on est très tristes, une telle situation, nous ne l'avions jamais imaginée… Cette chanson, c'est notre participation pour sauver ce bien, cet héritage, parce que le Mali sans la musique n'est plus le Mali.

Ecoutez ce témoignage émouvant d'artistes :


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

VINTAGE & COLLECTIONS

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


SORTIR À PARIS

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


BRÈVES

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)