Bamako - musique

Mali - les artistes s'expriment : « La guerre n’a jamais été une solution ».

Mink - 18 janvier 2013
Le Mali est un grand pays d'artistes et notamment de musiciens très connus. Suite aux trois factions dont deux tentent d'imposer la charia, la guerre est déclarée (par le gouvernement français). Quarante artistes interviennent publiquement et enregistrent un titre pour clamer leur douleur.

« La guerre n’a jamais été une solution. »Tel est le titre d’une chanson qui a pour titre « Mal-Ko » chantée tout d'abord par Fatoumata Diawara accompnageé de sa guitare. Une artiste engagée qui revient sur la guerre en cours dans son pays et qui s'exprime dans les médias. Elle n’est pas la seule à clamer sa désolation puisque une quarantaine d’artistes reprennent en choeur un refain. Et parmi eux il y a  Tiken Jah Fakoly, Tourmanie Diabaté, Vieux Farka Touré, Amadou & Mariam etc.

La guerre, clament-ils attristés, n’est certes pas la solution mais ils n'accepent pas non plus la violence de ceux « qui veulent nous imposer la charia. Allez leur dire que le Mali est indivisible mais aussi inchangeable" dit la chanson.

 « rappeurs s'étaient exprimés sur la situation des jeunes filles violées et battues dans le nord, des hommes aux mains coupées… »

Interviewée sur France Inter, Fatoumata Diawara précise suite à cet enregistrement : « on s'est rendu compte que beaucoup de rappeurs s'étaient exprimés sur la situation des jeunes filles violées et battues dans le nord, des hommes aux mains coupées…Tous les artistes se tiennent la main pour chanter pour notre pays et dire au monde entier que si les artistes n'ont pas d'armes, nous croyons en notre musique, en notre kora… j'avoue on est très tristes, une telle situation, nous ne l'avions jamais imaginée… Cette chanson, c'est notre participation pour sauver ce bien, cet héritage, parce que le Mali sans la musique n'est plus le Mali.

Ecoutez ce témoignage émouvant d'artistes :


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine jusqu’au 20 février 2017 à la Fondation Louis Vuitton

Jusqu’au 8 janvier 2017, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Le Grand Orchestre des Animaux

NEWSLETTER

L'ALBUM DE LA SEMAINE

Grâce divine

Reportage sur Arte, voguing en vogue au 104 et au Carreau du Temple à Paris, Conexão G dans les favelas de Rio...après des années de silence gêné, l'univers artistique LGBT accède enfin à la reconnaissance du grand public. A Toronto, son meilleur représentant s'appelle Bruno Capinan. Ce Bahianais d'origine signe avec Divina Graça, son troisième opus, l'un des meilleurs disques brésiliens de 2016. Du moins l'un des plus apaisants. Intelligemment produit par Domenico et Bem Gil (le fils de), l'album, un pur joyau mi Caymmi, mi Caetano et qui bénéficie de l'apport discret de cuivres canadiens, célèbre avec retenue l'amour gay tout en flirtant du côté des blocos afros et du carnaval d'antan. Les percussions, toutes en finesse, le swing et la mystique de Jorge Benjor complètent avec grâce cette union réussie entre sensualité et spiritualité.

BRÈVES

La sologamie, quésako ?

Une pratique en vogue en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, au Canada ou encore aux Etats-Unis qui consiste à… se marier avec soi-même !

 
Barcelone 600 000 euros d'amende !

Sanction des plates-formes de location de logements Airbnb et HomeAway à hauteur de 600 000 euros chacune, pour avoir loué des appartements sans les autorisations nécessaires.

 
Délivrer l’Alerte

Les 26 et 27 novembre se tient, à Paris, le Salon Des Livres et l’Alerte pour encourager à l’écriture et réfléchir sur le lancement et les lanceurs d’alerte. En savoir plus, ici.

 
Les USA aux mains de l'extrême droite ?
"Ne nous y trompons pas  : la première puissance mondiale est désormais aux mains de l’extrême droite." Johan Hufnagel dans Libération du 9 nov.
 
« Un bon criminel est un criminel mort »

Une affirmation qui reçoit l’approbation de 60 % des Brésiliens, selon un sondage du Forum brésilien de la sécurité publique repris par le Correio Braziliense.