- Musique

Flowers In The Dirt

Jean-Christophe Mary - 11 mai 2017
Depuis quelques années, l'ex-Beatles, Paul Mc Cartney,
nous fait redécouvrir sa carrière solo. Après les rééditions
« Venus And Mars » et « At The Speed of Sound » et l’anthologie pure sortie l’an dernier voici « Flowers In The Dirt ».

Après avoir connu le succès qu’on sait avec les Beagles, dans les 60’s, et avec 
les Wings, dans les 70’s, Paul Mc Cartney est confronté à une série de revers 
avec ses albums des 80’s. 

Conscient, qu’hormis l’excellent Tug of War paru en 1982, ses albums Pipes 
of Peace
(1983), Give My Regards to Broad Street (1984 ), Press to Play (1986 ) et Choba B CCCP (1988), n'ont pas été à la hauteur des attentes du 
public, il décide de retrousser ses manches et de s’atteler à l’écriture de ce qui
donnera Flowers in the Dirt. L’idée est d'écrire une série de chansons avec 
Elvis Costello comme il le faisait, dans le passé, avec John Lennon.

La collaboration se révèle être une réussite à tous les niveaux : thèmes, sons... 
Et, si au final cet album n’est pas vraiment une «réussite», il a plus de cœur, 
d'ambition et de nerf. Passé entre les mains de neuf producteurs, parmi lesquels 
Trevor HornMitchell Froom et Chris Hughes, il a servi de tremplin pour 
relancer les tournées de l’ex-Beatles.

Sur les deux CD, réédités cette année, nous retrouvons de belles chansons 
remixées et quelques autres moins connues. Chacun y trouvera son compte. 
La signature Mc Cartney y est reconnaissable entre mille, dominée par la variété 
des sons, la souplesse des mélodies, la richesse des harmonies. Mention 
particulière pour les versions poignantes de My Brave Face ; du clin d’oeil 
reggae de How Many People, ou folk de Put It There, ou encore groovy de 
Rough Ride... Un bel équilibre que l’on redécouvre avec plaisir et qui montre
comment le génial bassiste a relancé sa carrière solo, après sa crise commerciale
et artistique des années 1980.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Flowers In The Dirt
Paul Mc Cartney
Capitol Records, Mars 2017
15,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule.  On les classe par marques, matières,  échelles, thèmes…  Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles.

SORTIR À PARIS

Réunissant objets, images et films rares, l’exposition  « Jamaica Jamaica ! », jusqu'au 13 août prochain au Philharmonie de Paris, rend compte des multiples facettes de l’histoire de la musique de cette île minuscule, du reggae jusqu’aux musiques urbaines contemporaines (lDJ, sound system, remix, dub…).

Du 24 février au 20 août 2017, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste néerlandais Karel Appel, des années CoBrA à sa mort en 2006.

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Moustache intacte
Salvador Dali après exhumation du corps au musée de Figueras en juillet aurait selon le médecin la moustache intacte. Un état de conservation du corps impressionnant selon ce dernier qui n'en aurait pas dormi de la nuit.
 
Extra !
Du 6 au 10 septembre 2017, le Centre Pompidou inaugurera son premier festival du livre. Extra ! qui sera accompagné d'un nouveau prix littéraire.
 
Rentrée littéraire
581 romans et recueils de nouvelles français et étrangers sont annoncés par les éditeurs entre la mi-août et la fin octobre.
 
Dali : demande en paternité...
28 ans après sa mort, les restes de Salvador Dali vont être exhumés afin de déterminer s’il était le père de Pilar Abel, une femme vivant à Gérone (Catalogne).
 
Le top de l'électro
Le célèbre festival Sonar de Barcelone de musiques créatives et électroniques a encore battu un record en juin 2017. 135 000 spectateurs du monde entier.