- Musique

Dan Auerbach « Waiting On A Song »

Jean-Christophe Mary - 2 septembre 2017
Huit ans après « Keep it Hid », le chanteur et guitariste des Black Keys sort son deuxième album solo « Waiting On A Song ». Une réussite.

En vacances prolongées des Blacks Keys et en marge de son 2ème groupe The Arcs, Dan Auerbach publie Waiting On A Song, son deuxième album soul pop très réussi.

La moitié du duo des Back keys remet au goût du jour cette soul pop efficace qui faisait la joie des teenagers au début des années 60’s et des 70’s. Une pop organique et nonchalante qui prend solidement appui sur le mariage des voix (Beatles, Beach Boys) et les arrangements épurés.

Dan Auerbach a enregistré 10 titres au son lumineux et joyeux, leurs insufflant un zeste de folk mais surtout l'âme de Memphis. Pour se faire, il a recruté la fine fleur des musiciens de Nashville parmi lesquels John Prine, Duane Eddy, Jerry Douglas, Pat McLaughlin et Bobby Wood et Gene Chrisman des Memphis Boys.

Ici aucune chance de l'entendre marcher sur la pédale de fuzz ni de déchirer ses riffs de tueur comme il le fait chez les Black Keys, Dan Auerbach élabore sa musique avec une recette toute simple : des sons de guitares clairs et épurés pour les couplets, qui mettent en valeur le lyrisme des voix pour finir par des cordes discrètes, des orgues mixés très loin derrière.

Dès le premier titre, ça commence très fort. La mélodie de Waiting On a Song parait fragile et puissante à la fois, et les harmonies vocales semblent planer en apesanteur au dessus de la toile sonore. Cela faisait longtemps que l’on avait entendu ce mélange de force et volupté sucrée dans cette production scintillante qui rappelle parfois celle de Jeff Lynne sur les Travelling Willburys.

Le reste de l’album est calibré sur le même modèle : les arpèges de guitares télescopent les pianos acoustiques et s’envolent en fumée derrière les cordes, les vibraphone et autres glockenspiel.

A mi- chemin entre soul et pop atmosphérique, les textes bien ficelés donnent aux compositions un caractère mûr et abouti. Les voix sont douces et rassurantes comme un murmure soufflé à l'oreille mais douces comme les rues désertes un dimanche en plein été.

Waiting On A Song est un véritable disque de pop-rock qui combine les expériences musicales bien au-delà du cadre pop traditionnel. Découvrez cet album et consommez-le sans modération.

Dan Auerbach a enregistré 10 titres au son lumineux et joyeux, leurs insufflant un zeste de folk mais surtout l'âme de Memphis. Pour se faire, il a recruté la fine fleur des musiciens de Nashville parmi lesquels John Prine, Duane Eddy, Jerry Douglas, Pat McLaughlin et Bobby Wood et Gene Chrisman des Memphis Boys. 

Ici aucune chance de l'entendre marcher sur la pédale de fuzz ni de déchirer ses riffs de tueur comme il le fait chez les Black Keys, Dan Auerbach élabore sa musique avec une recette toute simple : des sons de guitares clairs et épurés pour les couplets, qui mettent en valeur le lyrisme des voix pour finir par des cordes discrètes, des orgues mixés très loin derrière. 

Dès le premier titre, ça commence très fort. La mélodie de « Waiting On a Song » parait fragile et puissante à la fois, et les harmonies vocales semblent planer en apesanteur au dessus de la toile sonore. Cela faisait longtemps que l’on avait entendu ce mélange de force et volupté sucrée dans cette production scintillante qui rappelle parfois celle de Jeff Lynne sur les Travelling Willburys. 

Le reste de l’album est calibré sur le même modèle : les arpèges de guitares télescopent les pianos acoustiques et s’envolent en fumée derrière les cordes, les vibraphone et autres glockenspiel. 

A mi- chemin entre soul et pop atmosphérique, les textes bien ficelés donnent aux compositions un caractère mûr et abouti. Les voix sont douces et rassurantes comme un murmure soufflé à l'oreille mais douces comme les rues désertes un dimanche en plein été. 

« Waiting On A Song » est un véritable disque de pop-rock qui combine les expériences musicales bien au-delà du cadre pop traditionnel. Découvrez cet album et consommez-le sans modération.

 
Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Waiting On A Song
Dan Auerbach
CD album Paru le 2 juin 2017
16,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Paysages, monuments, châteaux, personnages…Au fil du temps, la boule à neige a tout « englobé et enneigé » et, de simple souvenir de vacances, est devenue objet de collection très recherché.  Comment ? Pourquoi ? Petit historique et rencontre avec le mystérieux « Môssieur Gustave » et avec Liliane David, peintre de boules à neige.

SORTIR À PARIS

Du 14 novembre 2017 au 1er avril 2018, le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac -, présente l'exposition Le Pérou avant les Incas et lève le voile sur les bases de la civilisation préhispanique. Près de 300 pièces de céramique pour mieux comprendre les cultures anciennes des Cupisniques, Mochicas, Chimús, Lambayeques... Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Méga foire d'armes en Floride après massacre
Quatre jours après le massacre dans un lycée par un jeune de 19 ans, la méga foire où l'on peut acheter l'arme en toute liberté qui a servit au massacre.
 
Bolloré réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement"
L'homme d'affaire Vincent Bolloré  qui a plusieurs médias dans son viseur, réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement" suite à la publication d'un livre-enquête sur ses méthodes en Afrique et ailleurs. 
 
Nuit de la lecture
Des milliers d’animations  dans les librairies  sur l’ensemble du territoire samedi 20 janvier pour une  2e Nuit entièrement dédiée à la lecture. Plus ici.
 
Garcia Marquez en ligne
Les archives de Gabriel Garcia Marquez sont gratuitement en ligne, soit quelque 27500 documents, des photos mais aussi une dizaine de manuscrits et autant de carnets, ainsi que 2000 lettres. Pour y accéder, ici.
 
"Trou de merde"
Donald Trump qualifie  de "trou de merde" Haïti devant des sénateurs à la Maison Blanche. Nos récents reportages en Haïti démontrent que ce pays est hautement plus respectueux que ces propos tenus.