- Musique

« How Did We Get So Dark ? » de Royal Blood

Jean-Christophe Mary - 5 mars 2018
Avec son dernier album, « How Did We Get So Dark ? », le duo garage rock britannique affirme son identité et confirme qu’il est fait pour durer.
Dès la sortie de leur premier album éponyme en 2014, le succès du duo britannique, Royal Blood, a été foudroyant. Rapidement numéro 1 en Grande Bretagne, atteignant le top 20 dans douze pays et se vendant à plus d'un million d'exemplaires, Mike Kerr (chanteur, bassiste) et Ben Thatcher (batteur) ont fait les premières parties Foo Fighters, recevant des mains de Jimmy Page le Brit Award du meilleur groupe anglais en 2015.

Dans le sillage d'un premier album marquant, ce dernier « How Did We Get So Dark » enfonce le clou d’un rock particulièrement percutant qui sonne résolument entre le metal et le rock stoner. Multiplications des effets sonores, empilage successif de riffs de basses électriques ou de frappés sec sur les cordes de basse, roulements de fûts à gogo, le résultat nous laisse chaos, sous le choc de cet univers aux voix polyphoniques qui s’envolent haut dans les aigües.

C’est de ce décalage que sont nées les chansons musclées de ce second album fortement inspiré par les ainés Muse, QOSTA ou The Black Keys. Sans pour autant tomber dans le piège du clonage, les Royal Blood possèdent un son bien à eux, identifiable tout de suite.

L’album s'ouvre sur un « How Did We Get So Dark ? » d’anthologie et d’entrée le ton est donné : c’est lourd, massif puissant, on en prend plein les oreilles. Enrobées de de boucles électro et de parties de synthés discrets, les mélodies de « Lights Out », « I Only Lie When I Love You » ou « Look Like You Know » sont particulièrement accrocheuses. Et c’est comme ça tout au long des dix titres : la basse-jouée comme d’une guitare électrique- dissone de toute part, les rythmiques hypnotiques et répétitives échafaudent un mur de son impressionnant, savamment amplifié à partir d’amplis de guitare, d’amplis de basse et de multiples effets sonores. Le chant mélodieux et accrocheur fait aussi partie de l’ADN du duo. Bref cet album et du pain béni pour ceux qui aiment les déflagrations soniques, le garage rock et le rock stoner des 90’s.
Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
How Did We Get So Dark?
Royal Blood
Album vinyle, 19,70 euros
CD, 14,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !
 
Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net