- Musique

« How Did We Get So Dark ? » de Royal Blood

Jean-Christophe Mary - 5 mars 2018
Avec son dernier album, « How Did We Get So Dark ? », le duo garage rock britannique affirme son identité et confirme qu’il est fait pour durer.
Dès la sortie de leur premier album éponyme en 2014, le succès du duo britannique, Royal Blood, a été foudroyant. Rapidement numéro 1 en Grande Bretagne, atteignant le top 20 dans douze pays et se vendant à plus d'un million d'exemplaires, Mike Kerr (chanteur, bassiste) et Ben Thatcher (batteur) ont fait les premières parties Foo Fighters, recevant des mains de Jimmy Page le Brit Award du meilleur groupe anglais en 2015.

Dans le sillage d'un premier album marquant, ce dernier « How Did We Get So Dark » enfonce le clou d’un rock particulièrement percutant qui sonne résolument entre le metal et le rock stoner. Multiplications des effets sonores, empilage successif de riffs de basses électriques ou de frappés sec sur les cordes de basse, roulements de fûts à gogo, le résultat nous laisse chaos, sous le choc de cet univers aux voix polyphoniques qui s’envolent haut dans les aigües.

C’est de ce décalage que sont nées les chansons musclées de ce second album fortement inspiré par les ainés Muse, QOSTA ou The Black Keys. Sans pour autant tomber dans le piège du clonage, les Royal Blood possèdent un son bien à eux, identifiable tout de suite.

L’album s'ouvre sur un « How Did We Get So Dark ? » d’anthologie et d’entrée le ton est donné : c’est lourd, massif puissant, on en prend plein les oreilles. Enrobées de de boucles électro et de parties de synthés discrets, les mélodies de « Lights Out », « I Only Lie When I Love You » ou « Look Like You Know » sont particulièrement accrocheuses. Et c’est comme ça tout au long des dix titres : la basse-jouée comme d’une guitare électrique- dissone de toute part, les rythmiques hypnotiques et répétitives échafaudent un mur de son impressionnant, savamment amplifié à partir d’amplis de guitare, d’amplis de basse et de multiples effets sonores. Le chant mélodieux et accrocheur fait aussi partie de l’ADN du duo. Bref cet album et du pain béni pour ceux qui aiment les déflagrations soniques, le garage rock et le rock stoner des 90’s.
Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
How Did We Get So Dark?
Royal Blood
Album vinyle, 19,70 euros
CD, 14,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

Reportage en Arménie - Micmag prochain départ en automne 2018 sur les routes du monde - Votre appui-Vos contacts : contact@micmag.net

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag prépare ses valises pour se rendre entre Asie et Eu...

Our photographer Michael Wagener in India send every month 1 picture

 ©Michael Wagener may-june 2018Travelling in India send us a picture of his big round the world !

VINTAGE & COLLECTIONS

Cartes postales, voitures miniatures, coqs, boules de neige mais aussi jukeboxes... 23% des Français de plus de 15 ans déclarent réaliser une collection. Qui sont-ils ? Pourquoi conservent-ils des objets ? Retour sur quelques portraits de "passionnés". Lire la suite.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 11 novembre prochain, l'Atelier des Lumières nous plonge, avec un parcours immersif, parmi les artistes majeurs de la Vienne impériale de la fin du XIX siècle. En tête de file, les oeuvres de Gustav Klimt. Une véritable féérie. En savoir plus, ici.

BRÈVES

Un journaliste tué au Mexique
Mario Gomez est le 9e reporter tué cette année au Mexique, deuxième pays le plus dangereux pour exercer l’activité de journaliste après la Syrie.
 
Des notes de frais faramineuses
Le Canard enchaîné du 19/09 chiffre à 410 000 euros sur cinq ans – soit plus de 6 800 euros par mois les frais de transport de Jean-Paul Cluzel l'ex patron des musées nationaux
 
Insolite !
Une librairie de Brattlebroro, dans l’Etat du Vermont, au nord-ouest des Etats-Unis, donne des livres au commissariat de sa ville pour occuper les personnes en garde à vue.
 
Ricardo Darin pour la légalisation de l'avortement
L'acteur Ricardo Darin se prononce en Argentine pour l'avortement libre et gratuit contre l'avis du Pape. Le Sénat doit se prononcer.
 
Victor del Arbol Prix SNCF 2018

Toutes les vagues de l’océan, de Victor del Arbol remporte le Prix SNCF 2018 du polar. Pour en savoir plus, ici.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture AFRICA

Our photographer Michael Wagener in Africa send every month 1 picture from his trip around the world

Flora and Cherrelle From France. Both are living currently in Nairobi , but I met them at the Crazy Afrika Burn (the spirit of Nevada's famous Burning Man to Stonehenge Private Reserve). A electronic music festival in the Karoo desert of South Africa. ©Michael Wagener may 2018