- Musique

Steven Wilson « The Future Bites » : Un virage synthé pop accrocheur !

Jean-Christophe Mary - 17 février 2021
Il y a les étoiles lumineuses du rock et il y a les planètes cachées. Steven Wilson fait parties de celles-là.Peu connu du grand public, peu importe. Car pour nous faire rêver, les étoiles doivent être inaccessibles. En attendant, un succès public annoncé revenons sur son étonnant «The Future Bites"

Que serait la pop sans le renouvellement de la mélodie, sans cette recherche perpétuelle à faire évoluer le son, les harmonies, les arrangements, bref pour faire sonner la musique différemment ?

Ainsi Steven Wilson (la tête pensante du groupe prog rock britannique « Porcupine Tree » travaille à la manière des musiciens des 70’s. Lui est plus préoccupé par la création d’une belle toile sonore dans la lignée des concepts albums que faisaient les groupes rock progressif, les Franck Zappa, Pink Floyd, Genesis, King Crimson et Marillion que par la course au tube. Sauf que cette fois, Steven Wilson change de concept. Ainsi « The Future Bites » est un magnifique exercice de style electro pop dans plus proche de l’esprit des groupes synth pop des 80's, les Human League, Kraftwerk Talk, Talk Giorgio Moroder. Une fois n'est pas coutume, on imagine le guitariste assis derrière son ordinateur entouré de claviers, de boites à rythmes à composer cette bande son onirique, un peu à la manière d'un DJ. Ici peu de refrains à chanter sous la douche hormis l’excellent tube pop « 12 Things I Forgot ».

En revanche, vous devriez vite tomber sous le charme d’une superbe cathédrale sonore aux nappes de synthés aquatiques dans l’esprit Pink Floyd « King Ghost, Man Of The People », de constructions funky aiguisées qui rappellent Prince "Eminent Sleaze", de titres électro trip hop hypnotiques, entrelacés de chœurs féminins, de chants gospels, avec ces basses mises bien en avant « Personnal Shopper », « Man Of The People ». Du planant à l’adrénaline, de la fureur à l’élégance, la magie opère de bout de bout grâce à ces voix de têtes haut perchées, ses guitares vrombissantes, ces synthés vintage d’un autre temps, « Follow Me ». Entre moments d’accalmie et montées d’adrénaline, Steven Wilson réalise une prouesse : celle de nous accrocher avec des chansons pop dotées d’une forte personnalité electro et qui n’ont de cesse de nous accrocher toujours et encore, au fil des écoutes. A consommer sans aucune modération.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
The Future Bites
Steven Wilson
CD 14,99 euros
Vinyle 20,00 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

A la rencontre des placomusophiles
Qu'est-ce que la placomusophilie ? Le fait de collectionner les capsules de champagne et certains en possèdent jusqu'à 90 000... Car cette "petite plaque métallique" a une longue histoire. Découverte.

SORTIR À PARIS

Homosexuels et Lesbiennes dans l'Europe nazie.

Cette exposition entend rendre compte, grâce à de nombreux documents originaux, du sort des homosexuels et des lesbiennes sous le régime nazi,entre stigmatisation, persécution et lutte pour la reconnaissance. Lire la suite, ici.

BRÈVES

La vie de Brian Jones
Un documentaire de Patrick Bouder (2020) sur la vie de Brian Jones, le fondateur et guitariste des Stones, sera diffusé le vendredi 22 janvier à 22 h 40 sur Arte. Avis aux fans...
 
Cri d'alarme de la Sacem
La société musicale d'auteurs (Sacem) pousse un cri d'alarme autour des auteurs compositeurs, les laissé pour compte de la grave crise en 2021. Certains sont sans aucun revenus. 
 
Les cathos homophobes filmés dans la partouze
A Bruxelles, un eurodéputé du parti d'Orbán de Hongrie (anti avortement & anti couple gay) pris dans une «lockdown partouze» gay
 
La dernière dédicace de John Lennon aux enchères

Le site Goldin Auctions propose une mise à prix minimale de 400 000 dollars du dernier album dédicacé par John Lennon, à celui qui allait l'assassiner. Les enchères sont prévues sur 18 jours.

 
Du fric dans le slip du sénateur brésilien
De l'argent destiné à la lutte pour la pandémie détourné par un sénateur brésilien caché dans son slip. Un proche de mister Bolsonaro !

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net