La Havane, Cuba - Photo

La révolution cubaine s'écrit sur les murs de La Havane, époustouflant!

Monique Cabré - 22 janvier 2013
En mai 2012, dans le cadre de la Biennale de La Havane, les artistes JR et José Parla ont photographié 25 personnes aujourd’hui âgées, qui ont vécu la révolution cubaine.
copyright D.R.

  

JR, photographe français, croque sur le vif ces visages burinés à l’expression forte, qu’il colle sur les murs délabrés de La Havane. José Parla, peintre américain d’origine cubaine ajoute sa touche personnelle composée de  palimpsestes et de motifs calligraphiques. Il y a là une recherche artistique basée sur le concept de la destruction et de la reconstruction successives, tout en conservant l’histoire des traces du passé.  Le travail est gigantesque, la création surprenante et le résultat d’un réalisme touchant. L’écriture de Parla fait écho à l’histoire politique du pays, à ces murs endommagés sur lesquels il écrit et offre un commentaire sur la vie des gens qui ont vécu intensément cette époque. Ensembles, ils animent les murs détenteurs de la mémoire d’une ville et d’un pays. Le peuple de Cuba prend ainsi une place qui lui revient de droit, fier et courageux, à côté des portraits de ses dirigeants.

Cette collaboration qui se lira jusqu’à ce que les couleurs et les traits s’effacent avec le temps, a donné naissance à un ouvrage de grande qualité « The  Wrinkles of the City Havana, Cuba ». Ce livre rassemble ainsi ces fresques murales grandioses enrichies des remarques des sujets photographiés.

1
2
3
4
5
6
7
8

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

EVENEMENTS

EXPOSITIONS


Paris Grand Palais - till 11 January 2015
Hedi Slimane - Sonic in Paris
- Hedi Slimane - Sonic
Studio portraits will be taken from 15 years of musical archives, amongst which are black and white prints including portrayals of heroic rock figures, from Lou Reed to Brian Wilson, Amy Winehouse.

VIDEO DU MOIS

Grand angle - Reportage photo

NEWSLETTER

NOUVELLES LECTURES


Ioan quitte les Cévennes, où il s’était tapi après la mort de son fils, pour retrouver son petit-fils disparu dans Barcelone. Marginaux, artistes, anarchistes, de squat en squat, « el abuelo » ne finira-t-il pas par se perdre lui-même dans les trous de la mémoire ? Amitié, révolte et poésie. Lire la suite...

COLLABORATEURS MICMAG

Nous recherchons des collaborateurs

En savoir plus

Les Services Micmag

Micmag est un magazine fait de générosité. Faites entendre sa voix !

Deux moyens pratiques de nous soutenir : 

- Devenez mécène ou sponsor.

Ce mécanisme vous permet de nous aider tout en bénéficiant d’une déduction fiscale :  L’association Micmag vous permet de nous faire des dons et de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 66 % du montant versé. Vous pouvez effectuer un don ponctuel ou mensuel.

Tous les dons à Micmag vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable*.

Si vous donnez 100 euros vous déduisez de vos impôts 66 euros. Il vous en coûtera seulement 34 euros.

Envoyez vos chèques à : Micmag - Maison des associations, 15 passage Ramey - 75018 Paris. France