06-07-2011 18:27:12

"En Grèce, certains s'en sont mis plein les fouilles !"

Maurice Durozier du Théâtre du Soleil s'exprime sur les motivations d'une des plus importantes compagnies (85 artistes) dans les manifs d'Athènes en juin dernier.
Interview Hélios Molina


Micmag.net : Pourquoi êtes-vous allés en Grèce ?

Nous avons été invités par le festival d’Athènes avec des groupes de toute l’Europe, très  étonnés vu la situation du pays. Nous avons joué une dizaine de dates dans de grands entrepôts pour les grands événementiels. Nous y sommes allés avec nos gradins, 12 containers. La scène, le décor... 12 camions !

M : Comment est venue cette idée d’aller manifester ?

Vu le thème de notre spectacle sur le thème de l’utopie, un spectacle qui raconte des choses sur l’engagement de l’artiste. Nous nous sommes dit : "soyons prêts". Le rôle de l’artiste est de s’engager lorsque la cause est juste.

M : Qui prend la décision ? L’Assemblée du théâtre ?

Les intuitions politiques en général, c’est Ariane Mnouchkine, c’est une créatrice, une artiste. Évidemment, nous avons des discussions collectives. A Athènes, une place est occupée par un certain nombre de gens. C’est un lieu où les gens cherchent. Nous ne pouvions pas intervenir le soir puisque nous jouions. Un jeudi à midi. Nous y sommes allés avec une poupée : la justice attaquée par les corbeaux. Dans nos banderoles, il y a des phrases de Shakespeare, d’Echille, de Tolstoï, de Victor Hugo. Peut-être que le rôle de l’artiste est de mettre une forme, ce qui n’empêche pas la révolte !

M : Vous y êtes allés sous 38° ?

Oui, il fallait faire attention aux câbles du tramway. Arrivés sur la place, nous avons fait plusieurs assauts de corbeaux. Pour les gens qui étaient là, ça a été très fort et important. Ils attendaient que nous français, européens nous réveillions. Une banderole écrite en français :  "Qu’attendez-vous pour vous réveiller !"

Les gens très heureux nous portaient des jus de fruits. Pour l’instant, les plus faibles sont attaqués mais la France, elle aussi, a une dette record ! Nous avons senti une très grande émotion. Le message est passé. En Grèce, il y a des responsables, de la corruption. Certains s’en sont mis plein les fouilles. Le thème de la justice est justifié.


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

Seydou Keita sans titre 1953-Tirage argentique-Genève comtemporary african art collection

NEWSLETTER

BRÈVES

Sònar, un festival d'avant-garde qui fait le plein
Le Sònar 2016 de Barcelone, un festival de musiques "créatives" attire la foule. 115 000 personnes de 101 pays dans plusieurs scènes pour cette édition de juin.
 
Claude Lelouch à l'honneur à Dinard
Le réalisateur aux deux Oscars présidera le jury du prochain Festival du film britannique de Dinard, du 28 septembre au 2 octobre 2016. Il succède à Catherine Deneuve et à Jean Rochefort.
 
8 000 disques vinyles...

... issus de la discothèque de Radio France seront proposés aux amateurs et professionnels de musique et aux collectionneurs, le dimanche 19 juin à la Maison de la Radio. Le catalogue, c’est ici.

 
85 ans pour le père de la bossa nova
João Gilberto fête dans le calme, en petit comité (comme il l'a toujours fait) à Rio de Janeiro son anniversaire. "Cela se fera sans gâteau" disent ses proches qui connaissent le personnage pour sa discrétion.
 
Légers séismes en Catalogne

Ce vendredi 10 juin, la terre a été secouée par deux séismes de 2,5 et 3,7 sur l’échelle de Richter ; l’épicentre se situe à Pla d'Estany, au sud-ouest de Figuères.

FACEBOOK

Facebook