- Reportages

Insécurité : les pays qui inquiètent les expatriés

Lepetitjournal .com internationnal - 
Décidés à prendre le large mais inquiets pour votre sécurité ? Fuyez le Brésil, évitez les Etats-Unis ! C’est ce que révèle la dernière édition d’Expat Insider, l’enquête la plus exhaustive sur l’expatriation, menée chaque année par InterNations.

Conduite auprès de 18.135 personnes dans 187 pays et territoires, l’étude a passé au peigne fin les conditions de vie et de travail des expatriés. Parmi les facteurs influençant considérablement la qualité de vie : la sécurité. Les répondants ont été invités à évaluer, sur une échelle de 1 à 7, leur tranquillité, sécurité personnelle et la stabilité politique de leur pays d’adoption.

L’Amérique latine confirme sa mauvaise réputation

Sur les 15 pays les moins sûrs du globe, près de la moitié sont situés sur le sous-continent latino caribéen : Brésil, Pérou, Argentine, République Dominicaine, Colombie, Mexique.

56% des expatriés au Brésil ont pointé les défaillances des autorités en charge de la sécurité, ainsi que le manque d’infrastructures et une situation d’injustice sociale. 65% considèrent que la stabilité politique est mauvaise. Une situation que ne devrait pas améliorer la dernière élection présidentielle.

Criminalité exacerbée par la situation économique, sécurité personnelle menacée en permanence : les expatriés ont classé l’Afrique du Sud au rang de deuxième pays le plus dangereux au monde, après le Brésil. Le Kenya, le Pérou et la Turquie ferment le top 5 des mauvais élèves.

Bien que le Mexique dégringole de la 48ème à la 57ème place du classement en matière de sécurité - drogue, gangs et criminalité obligent - le pays reste le 4ème préféré des expatriés. « Cela montre qu’en dehors de la sécurité, il y a beaucoup d’autres aspects qui peuvent faire de l’expatriation une expérience positive » analyse Malte Zeeck, fondateur et co-dirigeant d’InterNations.

Les expatriés de plus en plus inquiets chez l’oncle Sam

Pour vivre le rêve américain, il faudra repasser. Seuls 67% des expatriés aux Etats-Unis considèrent que leur sécurité personnelle est assurée. « Un résultat inférieur de 15 points à la moyenne mondiale et qui se dégrade d’année en année » selon Malte Zeeck. « Les développements politiques suite aux dernières élections et la direction prise par le gouvernement sur différents sujets pourraient avoir joué un rôle dans cette tendance » poursuit-il.

Beaucoup de répondants se disent préoccupés par le climat politique, la situation en matière de contrôle des armes à feu et la fréquence des fusillades dans le pays. Sans surprise, la sécurité de leurs enfants fait également l’objet de sérieuses inquiétudes chez les expatriés aux Etats-Unis.

Echaudés par ce classement ? Il vous faudra vous envoler vers le Luxembourg, la Suisse, la Norvège, la Nouvelle Zélande ou encore la Finlande, les cinq pays les plus sûrs selon l’enquête.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 2 mars 2019, l'artiste du street art, Bordalo II, expose ses sculptures géantes dans un espace brut de 700 m, dans le 13e arrondissement de Paris, pour dénoncer les ravages de notre société de consommation sur la nature. Lire la suite, ici.

BRÈVES

Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !
 
Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.
 
Brésil

Plus de 4000 professionnels du livre ont signé une pétition en ligne, pour soutenir la candidature de Fernando Haddad (Parti des travailleurs) à la présidence et alerter sur les dérives de son opposant Jair Bolsonaro.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net