Paris - 

Comment vendre aux enchères ses objets ?

Marie Torres & Hélios Molina - 
Rencontrer un expert. Fixer un prix de réserve. Mais quel expert choisir ? Le monde des ventes aux enchères n'est pas une action toute simple. Il vaut mieux prendre quelques précautions pour ne pas se faire arnaquer. Conseils...

Vous êtes un particulier et vous avez des objets à vendre suite à un héritage, une succession… ?

Avant toute chose,  il vous faudra rencontrer un expert. Il vaut mieux même en rencontrer deux ou trois pour avoir un prix d'adjudication moyen et fixer un prix de réserve. Prix de réserve ? C'est le prix en dessous duquel l'objet ne sera pas vendu. Il est bon de le fixer avant. Autre détail, être expert en ventes aux enchères jouit d'un flou juridique et malheureusement il peut y avoir des experts en titre qui ont peu de connaissance. Et cela dépend des chapelles d'experts. Certaines sont plus sérieuses que d'autres. Une école a proposé à un journaliste de Micmag une carte d'expert...

N'oubliez pas les honoraires du commissaire-priseur, les frais de publicité de la vente (photos et insertion d'encarts dans les journaux), les frais de catalogue et les honoraires de l'expert. Il faut en discuter avant la mise en vente.

L’opération d’expertise est gratuite. Après la vente aux enchères, pour vos frais, il vous faudra prévoir entre 10 et 15 % du prix de vente des objets, plus la TVA à 19,60 %.

Une première approche consiste à lui envoyer des photographies ainsi que les dimensions et la description de l'état des objets. Il vous en fera une représentation technique pour en déterminer le prix. Si vous êtes d’accord vous pourrez les lui confiez il se chargera de l’organisation de la vente. Vous pouvez faire appel à un expert www.drouot.com

Lire aussi : Philippe Brun : «80 à 90% des objets vendus aux enchères proviennent de successions»


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Paysages, monuments, châteaux, personnages…Au fil du temps, la boule à neige a tout « englobé et enneigé » et, de simple souvenir de vacances, est devenue objet de collection très recherché.  Comment ? Pourquoi ? Petit historique et rencontre avec le mystérieux « Môssieur Gustave » et avec Liliane David, peintre de boules à neige.

SORTIR À PARIS

Du 14 novembre 2017 au 1er avril 2018, le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac -, présente l'exposition Le Pérou avant les Incas et lève le voile sur les bases de la civilisation préhispanique. Près de 300 pièces de céramique pour mieux comprendre les cultures anciennes des Cupisniques, Mochicas, Chimús, Lambayeques... Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Méga foire d'armes en Floride après massacre
Quatre jours après le massacre dans un lycée par un jeune de 19 ans, la méga foire où l'on peut acheter l'arme en toute liberté qui a servit au massacre.
 
Bolloré réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement"
L'homme d'affaire Vincent Bolloré  qui a plusieurs médias dans son viseur, réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement" suite à la publication d'un livre-enquête sur ses méthodes en Afrique et ailleurs. 
 
Nuit de la lecture
Des milliers d’animations  dans les librairies  sur l’ensemble du territoire samedi 20 janvier pour une  2e Nuit entièrement dédiée à la lecture. Plus ici.
 
Garcia Marquez en ligne
Les archives de Gabriel Garcia Marquez sont gratuitement en ligne, soit quelque 27500 documents, des photos mais aussi une dizaine de manuscrits et autant de carnets, ainsi que 2000 lettres. Pour y accéder, ici.
 
"Trou de merde"
Donald Trump qualifie  de "trou de merde" Haïti devant des sénateurs à la Maison Blanche. Nos récents reportages en Haïti démontrent que ce pays est hautement plus respectueux que ces propos tenus.