Barcelone - voix libre

Espagne : quand un gouvernement sans vision enterre la culture !

Hélios Molina - 24 juillet 2011
Ce n’est pas une estocade mais une mise à mort programmée du gouvernement Rayoy en Espagne sur la culture en votant une TVA à 21 %. Destruction volontaire d’un pan de l’économie ibérique ? Ou incompétence à haut niveau d'un gouvernement sans vision ?

Cinémas, salles de concerts, festivals, théâtres, libraires, éditeurs, acteurs, intermittents du spectacle sont en train de pousser un cri d’angoisse face à la surdité d’un gouvernement sans solution, face à la crise. Chaque jour à Madrid, de nouvelles mesures sont annoncées pour tenter de palier le déficit de l’Etat. Et chaque mesure restrictive ne fait qu’enfoncer le pays dans un tunnel sans fin avec plus de chômage et une baisse des cotations boursières.  Dernière mesure prise sans concertation et sans en mesurer les conséquences : l’augmentation de la TVA de 8 à 21 % pour les biens de consommation culturels. Manque d’incompétence ou choix délibéré ? C'est à se le demander !

"Ils ne veulent pas de culture parce qu’ils ne souhaitent pas de citadins libres mais soumis"

La culture fait vivre, en 2010, dans ce pays 508 700 personnes, ce qui représente 2,8% de la population active. Pourtant, des succès confirmés ont une renommée internationale. Uniquement en Catalogne en 2012, le Sonar festival a reçu plus de 100 000 spectateurs et le Primavera sound (festival électro d'avant garde) les 150 000. Jusqu’à présent, l'Espagne dans ce domaine arrivait à équilibrer ses comptes et à générer de l’emploi à sa manière. Le co-directeur de la salle de concert Apollo à Barcelone et du Primavera sound, Alberto Guijarro, déclare qu’ "avec une telle TVA, nous ne pourrons entrer dans la compétition". Et celui-ci entre dans les comptes : "avec un concert sold out, les bénéficies sont entre 10 et 15%. Suite à cette modif,  nous n’aurons que 7 %. C’est un secteur à très haut risque. Il y aura des disparitons d’entreprises". A Madrid, les grands noms de l’Espagne sont montés au créneau et parmi eux, Javier Bardem ou Pedro Almodovar qui se trouve en ce moment sur le tournage  de "Las amantes pasajeras". Celui-ci clame qu’il s’agit d’un attentat à la démocratie. L’acteur Carlos Bardem, de 49 ans, affiche un panneau qu'il tient haut et fort :"Ils ne veulent pas de culture parce qu’ils ne souhaitent pas de citadins libres mais soumis". L’éditeur de la maison Anagrama, José Herralde, déclare qu’il s’agit "d’une agonie douloureuse qui débouchera vers des fermetures dans le ciné, le théâtre et le livre". L’écrivain Clara Sanchez, de 57 ans, atteste  "qu’il n’y a pas de sauvegarde pour une misérable culture". Le jeune acteur Martin Rivas, 27 ans, affiche un : "Ceci est un suicide pour le pays. Et l’enterrement doit être payé par la culture". De toute part, des voix crient que "la culture n'est pas un luxe". Si le 1er septembre, l'IVA passe à 21 %, la culture en Espagne entamera un deuil douloureux pour des artistes sommés de quitter la scène. Que restera- t-il des 507 000 emplois ? Les experts qui ont décidé une telle mesure veulent-ils pousser l'Espagne vers un gouffre sans nom ? 



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

Carmena- Une grand mère pêchue ! Personnage de la rentrée 2016.

Carmena, mairesse de Madrid vient de faire voter pour 216 millions d'euros de pistes cyclables et des zones de wifi gra...

Micmag Petites annonces - Votre annonce gratuite dans Micmag vue par les nombreux lecteurs des cinq continents. Publiez... Cliquez ici...

Annoncez vos concerts gratuitement, expos, services, entraide, travail, photos, sorties, amours, voyages...

NEWSLETTER

BRÈVES

Festival du journalisme vivant

Premier rendez-vous du genre, l’événement réunira des journalistes du monde entier et se tiendra les 29, 30 et 31 juillet 2016 à Couthures-sur-Garonne.

 
Les J.O. de Rio feront-ils le plein ?
À 100 jours de l'ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016, seulement la moitié des 7,5 millions de tickets ont été vendus, annonce le CIO.
 
Hommage à Prince

Du mercredi 27 avril au mercredi 3 mai, le cinéma parisien Les Fauvettes rend hommage à Prince en programmant Purple Rain, d'Albert Magnoli.

 
150 arquitectos Americanos en Cuba para restaurar La Habana
Llegaron a La Habana el 21/04 como parte de los esfuerzos conjuntos con sus homólogos cubanos para restaurar la grandeza del patrimonio arquitectónico de La Habana Vieja.
 
Brésil : golpe não !
À quelques heures du vote pour ou contre l'impeachment, des artistes brésiliens, emmenés par Chico Cesar et João Donato, se mobilisent dans un clip pour préserver la démocratie.

FACEBOOK

Facebook