paris - voix libre

Coup dur ! Démission de Rue 89 du SPILL (syndicat presse en ligne)

Pierre Haski, Rue 89 - 4 janvier 2013
Les éditeurs du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) prennent acte avec un profond regret de la démission à compter du 1er janvier 2013, du site Rue89. Cette décision a été imposée par Claude Perdriel, patron du Nouvel Observateur.

[10h06 : ajout de la lettre de démission de Pierre Haski]

Les éditeurs du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) prennent acte avec un profond regret de la démission à compter du 1er janvier 2013, du site Rue89. Cette décision a été imposée par Claude Perdriel, patron du Nouvel Observateur, devenu en janvier 2012 l’actionnaire à 100% de Rue89.

Pionnier de la presse en ligne en France, Rue89 a été l’un des co-fondateurs du Spiil en 2009. Ses dirigeants, Pierre Haski et Laurent Mauriac, ont participé aux actions menées par le syndicat avec une générosité, une énergie, une efficacité, rares. Les membres du bureau du Spiil, dont Laurent Mauriac est le vice-président, saluent avec un grand respect leurs réalisations, au sein de leur titre de presse comme dans le syndicat.

Comme l’écrit dans sa lettre de démission Pierre Haski, président de Rue89, les valeurs qui animent les fondateurs de Rue89 et le Spiil resteront partagées. Les dirigeants de Rue89, précise-t-il, "restent fidèles aux valeurs qui lient entre eux les membres de cette communauté de journalistes et d'entrepreneurs, et continueront de s'en inspirer dans leur action future".

La décision autoritaire de Claude Perdriel intervient peu après la publication par le Spiil de son Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse en ligne. Se prononçant pour "une réorientation radicale de l’allocation des ressources du secteur", le Spiil y appelle notamment à la fin en trois ans des aides directes actuelles à la presse. Il demande parallèlement un renforcement des mécanismes d’aide à la recherche, au développement et à l’innovation, de façon à accompagner efficacement la révolution industrielle que connait notre secteur. Plus généralement, dix propositions concrètes du Manifeste appellent au développement d’un nouvel écosystème de la presse numérique.

Cette remise en cause par le Spiil d’un écosystème dépassé, et ses propositions pour construire un nouveau cadre juridique, fiscal et économique pour le développement d’une presse numérique indépendante, libre et pluraliste, a, semble-t-il, été perçu comme une "agression" par les dirigeants du Nouvel Observateur et d’autres titres de presse traditionnelle. D’où la mesure de "rétorsion" contre le Spiil, à travers Rue89.

Le Spiil tient à élever les plus vives protestations contre la décision de Claude Perdriel, qui s’inscrit en contradiction flagrante avec les valeurs que le Nouvel Observateur affirme défendre. Il regrette aussi que cette décision unilatérale ferme la porte au dialogue constructif avec la grande famille de la presse, que le Spiil a appelé de ses voeux en publiant son Manifeste. En tout état de cause, le Spiil continuera à soutenir les dirigeants et les salariés de Rue89.

La détermination des éditeurs du Spiil à ouvrir des voies nouvelles, à faire des propositions innovantes, à promouvoir les valeurs d’indépendance, et à se battre pour une information de qualité, n’en est que renforcée.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Flirt avec le rock anglais - Entre succès & histoires pimentées

Qu'auriez-vous- ou qu'avez-vous - écouté dans les années 60 ou 70 ? Micmag remonte le temps et revient sur les titres qui ont le plus marqué l'histoire du rock and roll et vous livre leur "petite" histoire... La suite, ici.

SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



BRÈVES

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.