paris - voix libre

Coup dur ! Démission de Rue 89 du SPILL (syndicat presse en ligne)

Pierre Haski, Rue 89 - 4 janvier 2013
Les éditeurs du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) prennent acte avec un profond regret de la démission à compter du 1er janvier 2013, du site Rue89. Cette décision a été imposée par Claude Perdriel, patron du Nouvel Observateur.

[10h06 : ajout de la lettre de démission de Pierre Haski]

Les éditeurs du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) prennent acte avec un profond regret de la démission à compter du 1er janvier 2013, du site Rue89. Cette décision a été imposée par Claude Perdriel, patron du Nouvel Observateur, devenu en janvier 2012 l’actionnaire à 100% de Rue89.

Pionnier de la presse en ligne en France, Rue89 a été l’un des co-fondateurs du Spiil en 2009. Ses dirigeants, Pierre Haski et Laurent Mauriac, ont participé aux actions menées par le syndicat avec une générosité, une énergie, une efficacité, rares. Les membres du bureau du Spiil, dont Laurent Mauriac est le vice-président, saluent avec un grand respect leurs réalisations, au sein de leur titre de presse comme dans le syndicat.

Comme l’écrit dans sa lettre de démission Pierre Haski, président de Rue89, les valeurs qui animent les fondateurs de Rue89 et le Spiil resteront partagées. Les dirigeants de Rue89, précise-t-il, "restent fidèles aux valeurs qui lient entre eux les membres de cette communauté de journalistes et d'entrepreneurs, et continueront de s'en inspirer dans leur action future".

La décision autoritaire de Claude Perdriel intervient peu après la publication par le Spiil de son Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse en ligne. Se prononçant pour "une réorientation radicale de l’allocation des ressources du secteur", le Spiil y appelle notamment à la fin en trois ans des aides directes actuelles à la presse. Il demande parallèlement un renforcement des mécanismes d’aide à la recherche, au développement et à l’innovation, de façon à accompagner efficacement la révolution industrielle que connait notre secteur. Plus généralement, dix propositions concrètes du Manifeste appellent au développement d’un nouvel écosystème de la presse numérique.

Cette remise en cause par le Spiil d’un écosystème dépassé, et ses propositions pour construire un nouveau cadre juridique, fiscal et économique pour le développement d’une presse numérique indépendante, libre et pluraliste, a, semble-t-il, été perçu comme une "agression" par les dirigeants du Nouvel Observateur et d’autres titres de presse traditionnelle. D’où la mesure de "rétorsion" contre le Spiil, à travers Rue89.

Le Spiil tient à élever les plus vives protestations contre la décision de Claude Perdriel, qui s’inscrit en contradiction flagrante avec les valeurs que le Nouvel Observateur affirme défendre. Il regrette aussi que cette décision unilatérale ferme la porte au dialogue constructif avec la grande famille de la presse, que le Spiil a appelé de ses voeux en publiant son Manifeste. En tout état de cause, le Spiil continuera à soutenir les dirigeants et les salariés de Rue89.

La détermination des éditeurs du Spiil à ouvrir des voies nouvelles, à faire des propositions innovantes, à promouvoir les valeurs d’indépendance, et à se battre pour une information de qualité, n’en est que renforcée.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

EVENEMENTS

Découverte à la Ciotat (13)- Anne Fioux "Comme un faisceau de lumière sur la toile"

Découvrez notre Publi-Reportage Micmag rubrique Portrait...

Festival du Bout du monde à Crozon (Bretagne) 1-2-3 août- Programme

Micmag partenaire offre aux lecteurs et amis facebook  Micmag net 3 pass pour 3 jours. Qu'on se le dise !

Le vintage ? 0n adore ! Tout un art de vivre... Notre dossier...

Vinyles- flippers - Photo ancienne - fripe - vaisselle- Design Scandinave - les Club, etc. 

Micmag trait d'union - Votre annonce gratuite dans Micmag vue par les nombreux lecteurs des cinq continents. Publiez... Cliquez ici...

Annoncez vos concerts, expos, services, entraide, travail, photos, sorties, amours, voyages... Micmag trait d'union

EXPOSITIONS


Paris Grand Palais - A partir du 26 mars
Mapplethorpe, provocateur de génie !
Robert Mapplethorpe est-il toujours subversif? Après Helmut Newton, le Grand Palais expose 250 œuvres du photographe américain, mort du sida en 1989.

VIDEO DU MOIS

6 young happy Iranians dancing in this video are in jail in Teheran & arrested on May 20!


DJ Micmag - Our choice

Grand angle - Reportage photo

NEWSLETTER

PORTRAITS


Une Figure : Le coiffeur de l'une des favelas les plus connues de Rio de Janeiro

Coiffeur depuis maintenant 15 ans, Carlos Araujo est l’une des figures de l’une des favelas les plus connues de Rio. Il raconte sa passion pour son métier, ses activités extra-professionnelles, sa communauté et son désir de pouvoir un jour travailler en France.

NOUVELLES LECTURES


Si vous êtes en quête du « livre de votre été ». L’improbable roman-cocktail finement dosé d’humour, de dérision, de culture et de style… Ne cherchez plus. « L’Eclair silencieux du Catatumbo », de Daniel Fohr, vous comblera au-delà de vos désirs. Rencontre avec l’auteur. Lisez la suite.


COLLABORATEURS MICMAG

Nous recherchons des collaborateurs

En savoir plus

Les Services Micmag

Micmag est un magazine fait de générosité. Faites entendre sa voix !

Deux moyens pratiques de nous soutenir : 

- Devenez mécène ou sponsor.

Ce mécanisme vous permet de nous aider tout en bénéficiant d’une déduction fiscale :  L’association Micmag vous permet de nous faire des dons et de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 66 % du montant versé. Vous pouvez effectuer un don ponctuel ou mensuel.

Tous les dons à Micmag vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable*.

Si vous donnez 100 euros vous déduisez de vos impôts 66 euros. Il vous en coûtera seulement 34 euros.

Envoyez vos chèques à : Micmag - Maison des associations, 15 passage Ramey - 75018 Paris. France