10-10-2011 13:15:21

Il faisait nuit comme il n’avait pas fait nuit !

Contribution humoristique au débat sur la féminisation des noms et des titres, qui reprend de l'actualité
avec ces féministes (Je crois que c'est l'association Oser le féminisme ?) qui militent pour la suppression de
la civilité "Mademoiselle".
Par Alain Noël (Paris)


Il faisait nuit comme il n’avait pas fait nuit depuis au moins une bonne journée. Il pleuvait, par contre, comme souvent. Le vent soufflait de toutes ses forces le long des rues désertées, la pluie seule lui tenait compagnie. Les habitants se terraient, qui dans sa maison, qui à l’accueillant bistrot du coin, lequel offrait un autre atout : il était le seul du village.

La silhouette s’est avancée, sans que nul ne devine sa présence fantomatique et potentiellement inquiétante. Car qui pouvait savoir ce que présageait cette ombre qui marchait recouverte jusqu’aux prunelles d’une vaste cape sans doute noire, chaussée de bottes silencieuses et coiffée d’un chapeau aux larges bords recourbés.

"Etait-ce même une personne ou seulement une monstrueuse entité..."

Qui était cette créature, cette obscure sentinelle venue peut-être de l’enfer ou en tout cas de terres lointaines et inconnues, cette sournoise présence qui glissait alentour des maisons calfeutrées dans l’opaque obscurité ? Quelque messagère maléfique envoyée pour quels crimes, quels méfaits encore insoupçonnés et destinés de toute façon à demeurer impunis, et - qui sait ? - ignorés de tous ?

Etait-ce même une personne ou seulement une monstrueuse entité, une menace encore non-précisée mais qui s’abattrait brusquement sans un cri, sans un bruit ?

Cette forme si vaguement humaine s’approchait cependant des maisons, tournait autour, semblait les flairer, vouloir extraire leur essence la plus intime.

Lorsqu’elle fut tout près de la première habitation, elle parut se ramasser sur elle-même et comme prendre à deux mains un courage chancelant. Des plis de son manteau sortit une main, avec laquelle elle cogna dans le volet. Celui-ci s’ouvrit sur le visage blême d’une femme effrayée qui demanda néanmoins, d’une voix dure : « Qu’est-ce que c’est ? Que voulez-vous ? - Qui êtes-Vous ? »

Alors l’ombre montra son visage d’homme en pleine lumière :

« Je suis la sentinelle… - La nouvelle vigie, quoi ! », dit-il.




  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Flirt avec le rock anglais - Entre succès & histoires pimentées

Qu'auriez-vous- ou qu'avez-vous - écouté dans les années 60 ou 70 ? Micmag remonte le temps et revient sur les titres qui ont le plus marqué l'histoire du rock and roll et vous livre leur "petite" histoire... La suite, ici.

SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



BRÈVES

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.