Brésil - PORTRAIT DE VILLES – Fortaleza, la nouvelle Miami du nordeste brésilien

Amélie PERRAUD-BOULARD (lepetitjournal- Brésil) - 29 novembre 2013
Fortaleza, est une ville de province qui en peu de temps est devenue incontournable dans le nordeste brésilien. Elle possède le plus fort PIB de la région et est devenu la 5e ville du pays.

Un peu d’histoire

Avant de devenir une colonie portugaise, la côte aux environs de Fortaleza a été découverte par les Espagnols ; puis des indiens de la tribu des potyguaras s’y sont installés. Il faut attendre 1603 pour que commence la colonisation portugaise : Pero Coelho da Sousa fonde sur l’emplacement actuel de la ville le fort de Sao Tiago et nomme le village Nova Lisboa (la nouvelle Lisbonne). Il est rapidement abandonné, jusqu’à ce que Martim Soares Moreno revienne sur les lieux quelques années plus tard, en 1613, et développe l’ancien fort, qui s’appelle désormais Fortim de Sao Sebastiao. 

Cependant, dès 1637 les Hollandais partent à la conquête du territoire. Après quelques tentatives avortées, leur alliance avec les populations indigènes porte ses fruits et en 1649 est construit le Forte Schoonenborch. Cinq années plus tard, les Portugais reprennent le pouvoir dans la région ; le fort change une dernière fois de nom : il est maintenant baptisé Forte de Nossa Senhora de Assunçao. 

Le 13 avril 1726, naît officiellement la ville de Fortaleza. A la toute fin du XVIIIème siècle, la Capitainerie du Ceara gagne son indépendance par rapport à celle du Pernambuco, Fortaleza en devient la capitale. Elle ne cessera dès lors de croître et se développer tout au long du XIXème siècle, notamment grâce à la culture du coton et son exportation (vers l’Angleterre entre autres).

De nos jours…
Les fortes sècheresses touchant régulièrement l’intérieur de l’état du Ceara, l’exode rural y est fort, et a nourri la croissance de la population de Fortaleza. Celle-ci est devenue la 5ème ville la plus peuplée du Brésil, comptant 2,5 millions d’habitants d’après les chiffres les plus récents dont nous disposons.



La capitale du Ceara devient durant la dictature militaire le centre industriel du Nordeste, quand est notamment créé le District Industriel de Fortaleza. Elle ne dément pas depuis sa réputation de ville dynamique sur le plan économique. Selon l’Institut brésilien de statistiques et de géographie (Ibge), en 2010, son Produit Intérieur Brut dépassait les 37 milliards de reais, le plus fort Pib de la région du Nordeste, devant Salvador.

L’activité économique est stimulée en grande partie par le secteur des services (77%), suivi de l’industrie (22%). A Fortaleza sont fabriqués des chaussures, des tissus, ainsi que des produits alimentaires (pâtes et farine de blé produites par des entreprises telles que Grande Moinho Cearense, J. Macedo ou M. Dias Branco). Ypioca, le fabriquant de cachaça, y a son siège social. La Compagnie ferroviaire du Nordeste, le groupe Edson Queiroz et la Banque du Nordeste ont également choisi d’établir leurs bases dans la ville.



Du côté du tourisme
Fortaleza est réputée pour ses 34 km de plages urbaines, dont les plus célèbres sont la praia do Futuro – réputée comme étant la plus jolie de la ville, Meireles et son marché d’artisanat, ainsi qu’Iracema. La Ponte Metalica est un endroit parfait pour assister au coucher du soleil.

Si vous préférez les activités culturelles, rendez-vous au centre Dragao do Mar où se trouvent notamment le Musée d’art contemporain du Ceara, des cinémas, une bibliothèque, le mémorial de la culture cearense.

Le centre historique est assez petit, mais ne manquez pas d’aller y voir le marché municipal, le fort Nossa Senhora de Assunçao, et le centre de tourisme qui a été aménagé dans l’ancienne prison de la ville.

Le centre aquatique Beach Park se trouve à une trentaine de kilomètres de la ville : il devrait particulièrement réjouir les enfants ! 



Fortaleza est également un excellent point de départ pour aller découvrir les côtes du Ceara : la célèbre Jericoacoara, mais aussi Canoa Quebrada et praia do Fortim.

Le mot des artistes
Francisco de Paula Ney est un poète carioca du XIXème siècle qui a composé un poème en l’honneur de la ville.

"Fortaleza"
Ao longe, em brancas praias embalada
Pelas ondas azuis dos verdes mares,
A Fortaleza, a loira desposada
Do sol, dormita à sombra dos palmares.
Loura de sol e branca de luares,
Como uma hóstia de luz cristalizada,
Entre verbenas e jardins pousada
Na brancura de místicos altares.
Lá canta em cada ramo um passarinho,
Há pipilos de amor em cada ninho,
Na solidão dos verdes matagais...
É minha terra! a terra de Iracema,
O decantado e esplêndido poema
De alegria e beleza universais !

Le Français Bernard Lavilliers a également composé une chanson intitulée Fortaleza, à découvrir en cliquant ICI.

Amélie PERRAUD-BOULARD 

Les infos en plus :
Nombre d’habitants : 2.551.805 (chiffres de 2012) – 5ème ville la plus peuplée du Brésil

Superficie : 315 km2
Nom des habitants de la ville : fortalezense

Maire : Roberto Claudio (PSB – Parti Socialiste Brésilien)

Sports : le stade Arena Castelão accueillera la Coupe du Monde. La ville possède trois équipes de football : le Ceará Sporting Club, le Fortaleza Esporte Clube et le Ferroviário Atlético Clube.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Qu'auriez-vous- ou qu'avez-vous - écouté dans les années 60 ou 70 ? Micmag remonte le temps et revient sur les titres qui ont le plus marqué l'histoire du rock and roll et vous livre leur "petite" histoire... Cette semaine découvrez l'histoire de « Mr Blue Sky », le titre d'Electric Light Orchestra qui rend heureux... 


SORTIR À PARIS

Cette exposition met en lumière ce moment de l’Histoire de France où les artistes femmes ont accédé à une visibilité inédite, d’Elisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842), Marguerite Gérard (1761-1837), Marie-Guillemine Benoist (1768-1826) ou encore encore Constance Mayer (1775-1821). Lire la suite, ici.


BRÈVES

Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.
 
Une anthologie sur Jim Morrison bientôt en librairie
Massot Editions et Harper Collins annoncent la parution d’une anthologie de textes sur Jim Morrison, à l'occasion du 50e anniversaire de sa disparition.
 
Inquiétante montée de l'extrême-droite en Espagne
Des balles ont été adressées par courrier à des personnalités  politiques du pays. Ce qui va de pair avec la haine proclamée contre la gauche par des mandataires de Vox (extrême-droite), le parti qui monte outre Pyrénées. 
 
Bretagne - menaces de mort sur journaliste
Le 31 mars, Morgan Large a découvert que deux des boulons fixant une des roues arrière de son véhicule avaient disparu. Elle faisait l’objet de pressions depuis son témoignage dans le documentaire « Bretagne : une terre sacrifiée ». L'agro alimentaire en cause. 

votre publicité

Bannière