Paris - Agenda

Boris Godounov : Le "Mac Beth" russe de Modeste Moussorgski d’après Pouchkine

Jean-Christophe Mary - 6 juin 2018
La version originale de l’Opéra dramatique de Moussorgski est à l’affiche à l’Opéra National de Paris pour douze représentations.Un triomphe annoncé

" Le pouvoir vivant est insupportable au peuple ; il ne sait aimer que les morts". (Boris, Boris Godounov, Alexandre Pouchkine)

Lorsqu’en 1824, Pouchkine entreprit avec Boris Godounov l’élaboration de son premier drame historique, il ne savait que trop à quel colosse il s’attaquait. C’est armé d’une lecture de Shakespeare qu’il se mesura au règne fulgurant du Tsar de toutes les Russies (1598-1605).

De fait, il y a du Macbeth dans cette fable politique, où Boris voit ressurgir, sous la forme d’un imposteur, le spectre de l’enfant qu’il avait fait assassiner pour conquérir le trône. S’emparant de ce poème épique, Moussorgski compose une réflexion sur la solitude du pouvoir, un drame populaire dont le véritable protagoniste est le peuple russe, avec son lot de souffrances éternelles. Déjà, Pouchkine s’interrogeait  : « Qu’est‑ce qu’une âme ? Une mélodie, peut‑être… »

L'histoire

Le Tsar Boris Godounov gouverne mais le pays sombre dans le chaos et la pauvreté. Un jeune moine vagabond, Grigori, se fait passer pour Dmitri le fils défunt de Boris Godounov et réussit à épouser Marina, une femme noble originaire de Pologne qui déguise sa volonté de puissance en amour passionné. Après avoir convaincu le roi de Pologne de sa légitimité, le faux Dmitri convainc les Polonais d'envahir la Russie. Boris,pris par la culpabilité et les remords et hanté par des hallucinations, sombre dans la folie et meurt en implorant la grâce divine.

Réalité historique, drame passionnel, l’œuvre de Pouchkine revêt une dimension dramatique où l'influence du Mc Beth de Shakespeare est ici pleinement assumée.

Du 7 juin au 12 juillet, l’Opéra National présente la version originale de 1869 (7 tableaux ). Rejetée par la censure impériale en février 1871, le compositeur russe livra donc une seconde version révisée en 1872 (en un prologue et 4 actes) qui fût créée le 8 février 1874 au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg.

Dans cette tragédie humaine, qui traite de la perte d’un enfant mais aussi de la puissance et de la mort, l’univers 3.0 déployé par le metteur en scène Ivo van Hove entraîne les protagonistes dans un monde à la fois délirant, claustrophobique et mégalomane. L'incompréhension entre le tsar Boris hanté par la perte de son fils et du peuple russe mourant de faim conduit à une folie meurtrière.

Les vidéos projections sur un gigantesque écran LED signés Tal Yarden sont au centre de cette mise en scène à la fois sobre et très esthétique avec une extrême aisance entre un réalisme fantastique et onirique dans un décor unique. Un escalier central –monumental- est le témoin principal de ce drame historique criant de vérité. Cette nouvelle production est un triomphe annoncé pour plusieurs raisons : la présence de superstar telles Alexander Tsymbalyuk, magnifique voix basse dans le rôle titre, de la mezzo-soprano Evdokia Malevskaya (Fiodor ) et l’excellente soprano Ruzan Mantashyan (Xenia), la direction d’orchestre confiée à Vladimir Jurowski, ces magnifiques lumières signées et enfin la dramaturgie Jan Vanenhouwe pour le souffle et la précision de ses mises en scène cette façon de mettre à nue l’âme des personnages. Un triomphe annoncé.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Boris Godounov
Modeste Petrovitch Moussorgski
Opéra Bastille
Place de la Bastille
Parie 12e
du 7 juin au 12 juillet 2018
2h10 sans entracte
A partir de 55 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

La fève, un sujet de convoitise...

A l’origine, elle n’était qu’une légumineuse, noire ou verte, glissée dans une galette. Au fil du temps, en plastique ou porcelaine, elle a pris toutes sortes de formes. Aujourd’hui, la fève est un véritable objet de collection. D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Des réponses, ici.

Destaques de París

Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort

L'exposition « Un poème de vie, d’amour et de mort » présentée au musée d'Orsay jusqu'au 22 janvier 2023, a pour ambition de montrer l’ampleur de l'oeuvre de Munch dans toute sa durée et sa complexité. Lire la suite, ici.



Notícias

Les combattants Théchènes Tik Tok en Ukraine
  • Au lieu de se battre en première ligne, les Kadyrovites  (fidèles de Kadyrov) ont tendance à publier des vidéos TikTok mises en scène de loin derrière les lignes ennemies. C'est pourquoi ils ont été surnommés "guerriers TikTok".

 
Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.