- Dossier

Restitution des oeuvres d'art, une avancée significative

Marie Torres - 16 mars 2018
Le 5 mars dernier, Emmanuel Macron nommait deux experts en charge d’étudier les possibilités et la mise en œuvre d’une restitution du patrimoine africain présent en France, à leurs pays d’origine. Une cause pour laquelle Louis-Georges Tin, président du CRAN, milite depuis 2013. Réaction et projets.

Micmag.net : En octobre 2016, vous vous disiez confiant concernant la restitution des oeuvres d'art à leurs pays d'origine. La nomination, début mars, de deux experts chargés d'étudier la question, est plutôt  encourageante, non ?

Louis-Georges Tin : Oui, c'est une avancée qui va dans notre direction d'autant que les deux experts nommés, Bénédicte Savoy et Felwine Sarr, sont des personnes que nous connaissons et qui sont pour la restitution des oeuvres. C'est vraiment une bonne chose.

Cependant, maintenant, il faut que les pays africains aient aussi leurs propres experts. C'est pour cela que nous sommes en train de constituer un collège avec des personnalités comme le fondateur de la Route de l'Esclavage, l'ancien président de SOS Racisme, l'ambassadeur itinérant du Sénégal, le roi des rois de côte d'Ivoire, des historiens, des juristes, des diplomates et nous avons reçu le mandat du Forum des Rois et leaders traditionnels d’Afrique. Nous voulons que tous les pays concernés parlent d'une voix forte et unique, c'est sur cette base-là que le dialogue nord/sud pourra se constituer.

M. : Le collège constitué, quelle sera l'étape suivante ?

L-G.T. : Le collège d'experts constitué, on pourra organiser le dialogue à travers une conférence internationale que le Congo devrait abriter d'ici la fin de l'année. Les deux experts nommés par Emmanuel Macron seront nos invités et on pourra travailler sur les deux sujets principaux : l'inventaire et  la conservation des oeuvres.

M. : Mais il n'y a pas que la France concernée par le pillage d'oeuvres d'art en Afrique ?

L-G.T. : Non, il y a la Belgique, le Royaume-Uni, l'Allemagne et d'autres pays, c'est pourquoi nous cherchons à élargir la "victoire". En Allemagne, par exemple, une association pour la restitution des oeuvres, a déjà écrit à Angela Merkel. Dans quelques semaines, nous allons rejoindre des amis en Belgique pour une campagne de sensibilisation sur le sujet. C'est une action  qui doit être élargie au sud et au nord voire au-delà, car il n'y a pas que l'Afrique et l'Europe qui sont concernées.

M. : C'est-à-dire ?

L-G.T. : En ce moment, par exemple, il y a une exposition au Musée du Quai Branly, Le Pérou avant les Incas, je ne suis pas sûr que tous les objets exposés ont été acquis de manière légale ! Des pays comme la Chine et l'Inde sont également concernés. L'Inde a d'ailleurs demandé à la reine d'Angleterre de restituer le plus gros diamant de la couronne, pillé durant la colonisation. C'est une question internationale et ça commence à bouger... et comme on sait,  c'est toujours le premier pas qui est difficile...

Pour en savoir plus sur le CRAN, ici

Lire également : « Plus de 90 % du patrimoine culturel matériel de l'Afrique est en dehors de son territoire »

Faut-il rendre les oeuvres d'art à leurs pays d'origine ?

Marie Torres pour www.micmag.net

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Elliott Murphy célèbre ses 75 ans à Paris le 1er mars prochain !

Elliott Murphy fête ses 75 ans le 1er mars prochain à Paris, au New Morning...

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Mundo vintage (clicar no título)

La Saint Valentin dans tous ses états !

 La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... Lire la suite, ici.

Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)
 
Il y a 60 ans, les Stones sortaient leur premier 45 T
Le 7 juin 1963, les Rolling Stones sortaient leur premier 45 t, "Come On" une adaptation de Chuck Berry. Le 31 juillet, il atteint la 21e place des hit-parades. L'incroyable histoire des Stones est en marche… Elle roule toujours... Lire plus, ici.