- Dossier

Restitution des oeuvres d'art, une avancée significative

Marie Torres - 16 mars 2018
Le 5 mars dernier, Emmanuel Macron nommait deux experts en charge d’étudier les possibilités et la mise en œuvre d’une restitution du patrimoine africain présent en France, à leurs pays d’origine. Une cause pour laquelle Louis-Georges Tin, président du CRAN, milite depuis 2013. Réaction et projets.

Micmag.net : En octobre 2016, vous vous disiez confiant concernant la restitution des oeuvres d'art à leurs pays d'origine. La nomination, début mars, de deux experts chargés d'étudier la question, est plutôt  encourageante, non ?

Louis-Georges Tin : Oui, c'est une avancée qui va dans notre direction d'autant que les deux experts nommés, Bénédicte Savoy et Felwine Sarr, sont des personnes que nous connaissons et qui sont pour la restitution des oeuvres. C'est vraiment une bonne chose.

Cependant, maintenant, il faut que les pays africains aient aussi leurs propres experts. C'est pour cela que nous sommes en train de constituer un collège avec des personnalités comme le fondateur de la Route de l'Esclavage, l'ancien président de SOS Racisme, l'ambassadeur itinérant du Sénégal, le roi des rois de côte d'Ivoire, des historiens, des juristes, des diplomates et nous avons reçu le mandat du Forum des Rois et leaders traditionnels d’Afrique. Nous voulons que tous les pays concernés parlent d'une voix forte et unique, c'est sur cette base-là que le dialogue nord/sud pourra se constituer.

M. : Le collège constitué, quelle sera l'étape suivante ?

L-G.T. : Le collège d'experts constitué, on pourra organiser le dialogue à travers une conférence internationale que le Congo devrait abriter d'ici la fin de l'année. Les deux experts nommés par Emmanuel Macron seront nos invités et on pourra travailler sur les deux sujets principaux : l'inventaire et  la conservation des oeuvres.

M. : Mais il n'y a pas que la France concernée par le pillage d'oeuvres d'art en Afrique ?

L-G.T. : Non, il y a la Belgique, le Royaume-Uni, l'Allemagne et d'autres pays, c'est pourquoi nous cherchons à élargir la "victoire". En Allemagne, par exemple, une association pour la restitution des oeuvres, a déjà écrit à Angela Merkel. Dans quelques semaines, nous allons rejoindre des amis en Belgique pour une campagne de sensibilisation sur le sujet. C'est une action  qui doit être élargie au sud et au nord voire au-delà, car il n'y a pas que l'Afrique et l'Europe qui sont concernées.

M. : C'est-à-dire ?

L-G.T. : En ce moment, par exemple, il y a une exposition au Musée du Quai Branly, Le Pérou avant les Incas, je ne suis pas sûr que tous les objets exposés ont été acquis de manière légale ! Des pays comme la Chine et l'Inde sont également concernés. L'Inde a d'ailleurs demandé à la reine d'Angleterre de restituer le plus gros diamant de la couronne, pillé durant la colonisation. C'est une question internationale et ça commence à bouger... et comme on sait,  c'est toujours le premier pas qui est difficile...

Pour en savoir plus sur le CRAN, ici

Lire également : « Plus de 90 % du patrimoine culturel matériel de l'Afrique est en dehors de son territoire »

Faut-il rendre les oeuvres d'art à leurs pays d'origine ?

Marie Torres pour www.micmag.net

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

VINTAGE & COLLECTIONS

(Re) découvrez les grands tubes anglo saxons des années 50, 60, 70, 80... et les anecdotes et histoires qui les entourent... Cette semaine London Calling des Clash/



SORTIR À PARIS

Présentée dans la salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville du 9 octobre au 19 décembre, Cette rétrospective est la première consacrée à l’œuvre de Cabu. Un hommage joyeux à celui qui fut l’un des plus talentueux et populaires dessinateurs de presse de sa génération. L'entrée est gratuite. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Du fric dans le slip du sénateur brésilien
De l'argent destiné à la lutte pour la pandémie détourné par un sénateur brésilien caché dans son slip. Un proche de mister Bolsonaro !
 
Une petite pensée pour...
Si un détraqué ne l'avait pas assassiné le 8 décembre 1980 à New York, John Lennon aurait eu 80 ans aujourd'hui (9 octobre).
 
Marvin Gaye bat les Beatles parmi les meilleurs disques de tous les temps

 Marvin devient une valeur sûre ! Le rock est en perte de vitesse et le rap s'envole dans les ventes chez les disquaires de la planète


 
Secret : Almodovar et son prochain film
"La Voix Humaine" est le prochain film de Pedro Almodóvar avec Tilda Swinton
L'adaptation de la pièce de Jean Cocteau sera présenté au festival de Venise et il est fort probable que ce soit un court-métrage

 
Sortie du film "White Riot

Fin des années 70, Royaume-Uni. Face à la montée de l’extrême- droite nationaliste et raciste, né le Rock Against Racism qui, avec The Clash, va réconcilier sur des rythmes punk, rock ou reggae les communautés d’un pays en crise. Voir la bande-annonce, ici.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net