Paris - ciné

Le Saint-André des Arts, cinéma d'Art et d'Essai parisien, tout un symbole du quartier latin

Marie Torres - 19 janvier 2018
Le Saint-André des Arts, cinéma d'Art et d'Essai parisien, ne peut que faire rêver les cinéphiles... et les autres. De part son emplacement, en plein coeur du quartier latin, et de part sa programmation très éclectique. Explications.

C'est La Salamandre d'Alain Tanner, un film qu'aucune salle ne voulait accueillir, qui marque, le 21 octobre 1971, l'ouverture du Saint-André des Arts ; un cinéma d'Art et d'Essai fondé par Roger Diamantis, un grand cinéphile, qui tout au long de sa vie a partagé sa passion avec le public en projettant les films qui lui tenaient à coeur. A sa mort, en 2010, la flamme qui animait le Saint-André des Arts ne s'est pas éteinte. Elle est toujours entretenue par sa femme Dobrila dont le rôle est, dit-elle, "de montrer et aider à réfléchir" et par son fils Eric, directeur du cinéma.

Sa mission aujourd'hui est de maintenir le cap "Art et Essai" et de promouvoir le cinéma d'auteur. Aussi sa programmation reste très éclectique pour un public de tout âge et cinéphile. " Je la planifie avec le programmateur" explique Dobrila Diamantis. A l'affiche, des sorties nationales, des cycles... Mais pas que. "Nous avons une tribune libre sur des thèmes concernant l'argent et le pouvoir, l'écologie, la résistance ou l'éducation. Une séance quotidienne VoiRevoir programmée par les spectateurs qui nous suggèrent les films qu'ils désirent regarder " dit encore Dobrila Diamantis.

Le Saint-André accueille aussi un nouveau cycle : Parler Ciné avec "Deux Ciné Clubs, un le soir, un le matin. Le premier, animé par la rédaction de la revue "l'avant Scène Cinéma" et le second par Bamchade Pourvali, critique de cinéma. Nous avons une projection du soir de court-métrages Les projos de Greta et aussi Les Découvertes du st André, tous les jours à 13h, pour permettre aux jeunes auteurs de faire connaître leur film en 14 séances. Chaque séance est suivie d'un débat. Prochainement, à partir du 7 février, nous projetterons La Sculpture vivante de Nguye Tuong Hung. Un film choisi pour sa présentation et sa conception atypique avant tout, ainsi que le sujet et la façon dont il a été traité." ajoute Dobrila Diamantis.

Et  bientôt une séance de courts métrages,  tous les deux mois, en partenariat avec le G.R.E.C... Mais pour consulter toute la belle programmation du Saint-André, n'hésitez pas à cliquer ici.

A lire aussi La sculpture vivante

Marie Torres pour www.micmag.net
Saint-André des Arts
30 Rue Saint-André des Arts
Paris 6e

Tarif normal : 8.00 €
Tarif réduit : 6.50 €
[étudiants, chômeurs, plus de 65 ans, moins de 26 ans, personnes en situation de handicap, familles nombreuses]
Tarif unique : 6.50 €
[mercredi et lundi toute la journée, séances du matin, séances de 13h - Les Découvertes]

Métro / RER : Saint-Michel ou Odéon

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)