Paris - ciné

Le Saint-André des Arts, cinéma d'Art et d'Essai parisien, tout un symbole du quartier latin

Marie Torres - 19 janvier 2018
Le Saint-André des Arts, cinéma d'Art et d'Essai parisien, ne peut que faire rêver les cinéphiles... et les autres. De part son emplacement, en plein coeur du quartier latin, et de part sa programmation très éclectique. Explications.

C'est La Salamandre d'Alain Tanner, un film qu'aucune salle ne voulait accueillir, qui marque, le 21 octobre 1971, l'ouverture du Saint-André des Arts ; un cinéma d'Art et d'Essai fondé par Roger Diamantis, un grand cinéphile, qui tout au long de sa vie a partagé sa passion avec le public en projettant les films qui lui tenaient à coeur. A sa mort, en 2010, la flamme qui animait le Saint-André des Arts ne s'est pas éteinte. Elle est toujours entretenue par sa femme Dobrila dont le rôle est, dit-elle, "de montrer et aider à réfléchir" et par son fils Eric, directeur du cinéma.

Sa mission aujourd'hui est de maintenir le cap "Art et Essai" et de promouvoir le cinéma d'auteur. Aussi sa programmation reste très éclectique pour un public de tout âge et cinéphile. " Je la planifie avec le programmateur" explique Dobrila Diamantis. A l'affiche, des sorties nationales, des cycles... Mais pas que. "Nous avons une tribune libre sur des thèmes concernant l'argent et le pouvoir, l'écologie, la résistance ou l'éducation. Une séance quotidienne VoiRevoir programmée par les spectateurs qui nous suggèrent les films qu'ils désirent regarder " dit encore Dobrila Diamantis.

Le Saint-André accueille aussi un nouveau cycle : Parler Ciné avec "Deux Ciné Clubs, un le soir, un le matin. Le premier, animé par la rédaction de la revue "l'avant Scène Cinéma" et le second par Bamchade Pourvali, critique de cinéma. Nous avons une projection du soir de court-métrages Les projos de Greta et aussi Les Découvertes du st André, tous les jours à 13h, pour permettre aux jeunes auteurs de faire connaître leur film en 14 séances. Chaque séance est suivie d'un débat. Prochainement, à partir du 7 février, nous projetterons La Sculpture vivante de Nguye Tuong Hung. Un film choisi pour sa présentation et sa conception atypique avant tout, ainsi que le sujet et la façon dont il a été traité." ajoute Dobrila Diamantis.

Et  bientôt une séance de courts métrages,  tous les deux mois, en partenariat avec le G.R.E.C... Mais pour consulter toute la belle programmation du Saint-André, n'hésitez pas à cliquer ici.

A lire aussi La sculpture vivante

Marie Torres pour www.micmag.net
Saint-André des Arts
30 Rue Saint-André des Arts
Paris 6e

Tarif normal : 8.00 €
Tarif réduit : 6.50 €
[étudiants, chômeurs, plus de 65 ans, moins de 26 ans, personnes en situation de handicap, familles nombreuses]
Tarif unique : 6.50 €
[mercredi et lundi toute la journée, séances du matin, séances de 13h - Les Découvertes]

Métro / RER : Saint-Michel ou Odéon

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

L'histoire de « Mr Blue Sky », le titre d'Electric Light Orchestra qui rend heureux

Si le titre pas eu un énorme succès à sa sortie en janvier 1978, aujourd'hui, « Mr Blue Sky » est l'un des morceaux des années 70 les plus téléchargés et diffusés en streaming. Histoire d'une chanson « ensoleillée » ... Lire la suite, ici.


SORTIR À PARIS

Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort

L'exposition « Un poème de vie, d’amour et de mort » présentée au musée d'Orsay jusqu'au 22 janvier 2023, a pour ambition de montrer l’ampleur de l'oeuvre de Munch dans toute sa durée et sa complexité. Lire la suite, ici.



BRÈVES

Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.