- Ciné

Films français : Une fréquentation décevante à l’international en 2018

Lepetitjournal.com international - 18 janvier 2019
La fréquentation du cinéma hexagonal est en net recul dans les salles étrangères ? Comment l’expliquer ? Quels films français ont séduit les cinéphiles à l’étranger ?

UniFrance vient de publier les résultats des films français à l'international en 2018. Les films français ont réuni 40 millions de spectateurs et généré 237 millions d’euros de recettes. Après une année 2017 en reprise à 82,5 millions d’entrées, la fréquentation du cinéma hexagonal dans les salles étrangères chute de 52%, ce qui se traduit par un retour à un niveau proche de celui de 2016.

Comment expliquer ce recul brutal ? En premier lieu, par l’absence de succès spectaculaires tels que Valérian et la Cité des mille planètes (30,4 millions d’entrées) mais également Ballerina (12,7 millions d’entrées), les deux plus grandes sensations de l’année dernière.

Le sens de la fête, comédie française la plus exportée

En 2e position, Le Sens de la fête séduit tout particulièrement les marchés espagnol (382.000 entrées) et allemand (361.000 entrées), et fédère 1,67 million de spectateurs étrangers dans 40 territoires. La comédie franchit la barre des 100.000 entrées en Belgique, en Israël, en Italie, en Russie et en Suisse. "Quand on a commencé dans le cinéma, on nous a expliqué que la comédie, c'était un genre qui ne s'exportait pas parce que ça faisait appel à des références locales et qu'on pouvait difficilement comprendre à l'étranger. Donc on est encore plus contents de voir qu'à l'étranger, finalement, c'est un genre qui s'exporte très bien", s'est réjoui Eric Toledano en recevant son prix. On reste pourtant loin de l’exceptionnel Intouchables (31,9 millions d’entrées).

Une autre comédie rassemble plus d’un million de spectateurs étrangers. La Ch'tite Famille de et avec Dany Boon s’exporte tout particulièrement en Europe (282 000 spectateurs allemands) et comptabilise 1,06 million d’entrées. Il était très attendu dans les pays francophones, en Belgique (306.000 spectateurs) et en Suisse (76 000 spectateurs). La Ch’tite Famille est le film français leader de l’année au Québec (52.000 entrées).

Belle et Sébastien 3, le dernier chapitre s’illustre en Pologne (200.000 entrées) mais surtout en Italie, où, avec 444.000 spectateurs séduits, il devient le plus gros succès français de 2018. Pour la 3e fois, l’Italie se confirme comme étant le pays où les épisodes de la saga comptabilisent le plus grand nombre de billets vendus hors France.

La carrière internationale de Croc-Blanc est très similaire à celle de Belle et Sébastien 3, car lui aussi réveille l’intérêt des marchés italien (333.000 entrées) et polonais (226.000 entrées), qui participent pour plus de 70% au cumul final.

2019, année prometteuse pour le cinéma français

Pour rappel, en France, c'est le film d'animation américain Les Indestructibles 2 de Brad Bird qui s'est imposé dans les salles avec un total de 5,85 millions d'entrées. Sur la deuxième marche, c'est la comédie française Les Tuche 3 qui s'installe, devançant La Ch'tite famille.

Si 2018 se révèle être une année globalement décevante à l'international, l’intérêt pour le cinéma français n’est pas à mettre en doute, et ce dernier occupe toujours une place de choix sur les 5 continents. Parmi les titres majoritaires au sein du top 20 annuel, 10 d’entre eux séduisent plus de spectateurs à l’international qu’en France, dont Les As de la jungle - le film, L'Insulte et Maria by Callas.

Nouvelle encourageante, la fréquentation des festivals de films français poursuit sa hausse constante (notamment en Australie et au Mexique) et l’offre hexagonale ne perd pas en richesse et diversité. Sa diffusion est soumise à une forte concurrence dans l’accès aux salles et aux évolutions des marchés et des habitudes des spectateurs.

Les nouveaux films prévus pour 2019 devraient prouver que les résultats de 2018 étaient conjoncturels. Des suites sont particulièrement attendues : Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ? et Tanguy, le retour. Si sa carrière est déjà commencée, ce sera en 2019 qu’Astérix - Le Secret de la potion magique connaîtra de nombreux démarrages et il portera haut les couleurs de l’animation française avec Funan, Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde et Terra Willy.

L’offre de films familiaux s’enrichira grâce à Mia et le lion blanc, à Rémi sans famille et à Aïlo : Une odyssée en Laponie, tandis que les passionnés d’émotions fortes peuvent compter sur Anna, L'Empereur de Paris et Les Traducteurs.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Il y a quelques années encore le vintage était une mode. Aujourd'hui, il est en passe de devenir une nouvelle manière de consommer. Un nouvel art de vivre. Une fin annoncée du "jetable" ? Lire la suite, ici.

Destaques de París



A travers 100 extraits de films, affiches, scénariosphotos et archives inédites,  l’Hôtel de Ville de Paris rend hommage au cinéma homosexuel dans une exposition intitulée Champs d'amour. C'est jusqu'au 28 septembre prochain. Pour en savoir plus, ici.



Notícias

Fête de la musique
Le groupe brésilien Picanha de Chernobill sera au Trocadéro le 21 juin 2019, à partir de 16 h.
 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.