- Lire

Hello, Broadway ! Une Histoire de la comédie musicale américaine

Jean-Christophe Mary - 23 novembre 2017
"Show Boat, My Fair Lady, West Side Story Godspell, » « Jesus Christ Superstar » « Grease »…. Patrick Niedo nous entraine le monde fascinant de la comédie musicale américaine.

Lorsque l’on évoque le nom de Broadway vient à tout de suite l’esprit l’image de New York, ses frontons de théâtres aux lumières étincelantes, ses revues de music-hall éclatantes, ses puissantes séquences dansées et chantées. Dans cet ouvrage très bien documenté Patrick Niedo rappelle que la grande époque de la comédie musicale américaine se situe entre 1919 et 1957. Un « musical » est un mélange de vaudeville, de burlesque et de comédie, liant numéros musicaux au music-hall. Si le genre s’est aujourd’hui considérablement développé partout en Europe et cartonne depuis une quinzaine d’années en France, la grande période se situe entre les deux guerres mondiales.

Patrick Niedo, le spécialiste de la comédie musicale en France nous raconte tout ça. On y apprend que Broadway devient un « quartier » avec l’apparition des premiers théâtres autour de la 42eme rue avec les imposants Olympia, Victoria ou Republic, le rôle qu’ont joué les « Big Five », les cinq piliers fondateurs du genre (Jérôme Kern, Irving Berling, George Gershwin, Richard Rodgers et Cole Porter), que l’âge d’or du musical (1927-1943) illustré par la création de « Show Boat » et « Jazz Singer » en 1927 sont en résonnance avec la grande dépression.

L’âge d’Or  évoque donc les best sellers « On The Town », « The King and I » , « Kiss me Kate », « La Mélodie du Bonheur », « Hello Dolly !» « My Fair Lady » et « West Side Story » les flops mais aussi la guerre « This is the Army » , le racisme « South Pacific ». On découvre que durant les 70’s Broadway traverse une crise d’identité, le public a du mal à venir aux shows. Le renouveau viendra avec le virage rock amorcé avec « Hair » et confirmé avec des shows enlevés tels que « Godspell, » « Jesus Christ Superstar » ou « Grease ».

On trouvera un historique de la comédie musicale, la présentation des oeuvres les plus marquantes de ce genre ainsi que des éléments intéressants sur le Broadway d’aujourd’hui avec des chiffres à faire tourner la tête : si le coût d’un musical est évalué entre 12 ou et 20 millions de dollars, vous apprendrez que13,2 millions de billets ont été vendus pour la saison 2016-2017 pour un chiffre d’affaires global de 1, 449 milliards avec 12 milliards de retombées pour le commerce (dépenses de production, hôtels, restaurants souvenirs..)

Comme le dit l’auteur : « Les mots industrie et artistique semblent antinomiques mais ils représentent ce qu’est Boroadway de nos jours : un catalyseurs de talents de toutes sortes dont les savoirs faire font penser à des manufactures ultra spécialisées ».

Un livre très intéressant aussi parce qu’il restitue les événements dans le contexte de leur époque, l’histoire de NYC, la crise de 1929, l’Amérique en guerre . Affiches, programmes, pochettes de vinyles, et photos d’époque illustrent l’ouvrage. On souligne la clarté des informations données et surtout le découpage historique du livre qui permet d'aller directement à un sujet précis. Pour tous les aficionados de comédies musicales, voilà un ouvrage à ranger au rayon des indispensables. Un cadeau idéal pour les fêtes.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Hello, Broadway ! Une Histoire de la comédie musicale américaine
Patrick Niedo
Editions Ipanema
16 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."