- Lire

La fiancée gitane

Marie Torres - 26 mars 2019
A Madrid, le corps de Susana, une jeune gitane, est retrouvé atrocement torturé, deux jours après l'enterrement de sa vie de jeune fille. Ce crime rappelle celui de sa soeur survenu sept ans plus tôt. De fausses pistes en rebondissements, l'inspectrice Blanco mène l'enquête.Un excellent roman noir.

Madrid. Susana, une jeune gitane, célèbre la fin de sa vie de jeune fille. Du Very Bad Boys au Amante, la fête bat son plein. Enfin, pour ses amies car Susana, elle, n'a qu'une idée : rentrer chez elle. C'est ce qu'elle fait, quelques heures plus tard. Mais alors qu'elle est presque arrivée à son domicile, elle est sauvagement agressée.

"Quand elle sent le coup sur sa tête et le mouchoir qui lui couvre la bouche, elle n'a pas le temps de réagir, il lui restait deux mètres pour arriver à sa porte, elle était déjà en train de sortir les clés de son sac, elle rêvait de se coucher et de vérifier si Cintia avait lu ses messages... Elle sent juste qu'elle perd ses forces, qu'on la traîne et qu'on la porte à l'arrière d'un véhicule, peut-être une fourgonnette. Rien d'autre."

Deux jours plus tard, son corps est retrouvé dans un des parcs de Madrid, La Quinta de Vista Alegre, atrocement torturé. Un meurtre horrible qui n'est pas sans rappeler celui de Lara, la soeur de Susana, survenu sept ans plus tôt, alors que cette dernière allait elle aussi se marier. Mais l'assassin de Lara est déjà en prison, ce nouveau crime est-il une "imitation" ? A moins qu'un innocent soit derrière les barreaux ?

L'inspectrice Elena Blanco, une femme "trouble", prend l'affaire en main et se penche sur le cas des gitans qui, pour s'intégrer à la société espagnole, renoncent à leurs coutumes. Et à ceux qui ne leur pardonnent pas cette "trahison"... Une enquête pleine de suspense et de rebondissements. Un roman bien noir, le premier de Carmen Mola, femme de talent et de mystères. La "Elena Ferrante" espagnole, suggère El Pais...

Pour en savoir plus sur l'auteur, ici (article en espagnol)

Marie Torres pour www.micmag.fr
La fiancée gitane
Carmen Mola
Traduction : Anne Proenza
Editions Actes Sud, Février 2019
23 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

A l’origine, elle n’était qu’une légumineuse, noire ou verte, glissée dans une galette. Au fil du temps, en plastique ou porcelaine, elle a pris toutes sortes de formes. Aujourd’hui, la fève est un véritable objet de collection. D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Des réponses, ici.

Destaques de París

Cette rétrospective est la première grande exposition jamais consacrée en France au Gréco (1541-1614),né en Crète, formé en Italie et devenu célèbre en Espagne. Peintures, dessins, sculptures... au total près de 80 oeuvres sont présentées au Grand Palais jusqu'au 10 février prochain. Lire la suite, ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."