- Lire

Rockin' Squat nous ouvre la porte de 35 ans d’archives !

Jean-Christophe Mary - 8 mars 2020
Figure emblématique du hip hop français, Mathias Cassel, alias Rockin' Squat, a marqué les années 80 et 90 de son empreinte et de son art. Précurseur du rap français avec son collectif Assassin, au mileu des 80’s, le rappeur parisien est aussi un graffeur reconnu. Retour sur son histoire.

L’ouvrage, Rockin' Squat, Chronique d'une formule annoncée, revient sur ses débuts de « graffeur », quand il était jeune adolescent dans les rues de Paris, évoque son enfance aux Etats-Unis, la carrière d’Assassin, sa carrière solo et sa vie actuelle au Brésil où il est devenu producteur de festivals culturels dans les favelas. 

L’ouvrage intéressera particulièrement les fans d’Assassin, les premiers pas du collectif crée par Rockin' Squat, vite rejoints ensuite par DJ Clyde et Doctor L jusqu’à l’explosion médiatique du groupe, couronné par 3 albums fondateurs devenus aujourd'hui mythiques. Ce livre est un beau témoignage du parcours d’un groupe atypique dans la musique française. Dès les débuts, ce collectif militant et engagé a transformé la scène française en tribune pour dénoncer les bavures policières, les atteintes à l'environnement, la manipulation des médias ou le trafic d'armes

Côté musique, ce hip hop fédérateur puisait ses racines dans le rock, la soul, et le funk. A l’image de The Roots , Asian Dub Foundation Assassin fût un groupe de rap indépendant désirant mener, par l'intermédiaire du rap, un combat contre le système médiatique et politique. Il faisait souvent référence aux racines du rap en rappelant à son auditoire les fondements de la culture hip hop, rejetait toutes sortes de sectarisme et appelait au respect, à l'amour, à l'unité et à l'éducation.

Un bel ouvrage de 290 pages, illustré de 500 photos, très précis qui reprends année après année tous les événements qui ont marqué la vie professionnelle du frère de Vincent Cassel et demi frère d'Hoolysiz. Un éclairage qui ravira les collectionneurs et puristes du genre hip hop.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Rockin' Squat, Chronique d'une formule annoncée
Mathias Cassel
Edition Livin'astro, Octobre 2019
49 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.