- Lire

Beautiful Boy, une jolie balade au coeur des années 80

Marie Torres - 27 octobre 2020
Qui, n'a jamais rêvé de se faufiler dans le Dakota Building, cet immeuble de New York où l'on croise des célébrités du sport, de la télé... mais aussi Mick Jagger ou John Lennon ? Avec Beautiful Boy, Tom Barbash nous offre ce privilège. Une belle et agréable balade.

1980. Anton Winter revient à New York, après un séjour d'un an au Gabon. Il en revient affaibli par le paludisme et la dysenterie qu'il a contractés durant sa mission au sein du Peace Corps. Il s'installe alors chez ses parents dans le Dakota Building. Le fameux immeuble situé à l'angle de la 72e rue et de Central Park West, l'immeuble où l'on croise des célébrités du sport, de la télévision, du cinéma et de la politique mais aussi des stars du rock comme Mick Jagger ou John Lennon.

Et puis un jour, il a littéralement "pété" les plombs et quitté le plateau.

Bien sûr les parents d'Anton font partie de ce "beau monde". Celui qui aime les divertissements et les soirées mondaines. Car son père, Buddy, a animé un talk show à la télévision. Connu et reconnu, il était surtout aimé pour son humour cinglant. Et puis un jour, il a littéralement "pété" les plombs et quitté le plateau.

Aujourd'hui, après une longue dépression, Buddy aimerait "se remettre en selle" et demande à son fils de l'aider à faire son come back. Cependant si Anton est parti en Afrique, c'est pour se remettre en question. Pour trouver une nouvelle voie.

"Je me disais que j'allais rester un mois et qu'ensuite je repartirais au Gabon pour finir ce que j'avais commencé. Je ne voulais pas me faire piéger une nouvelle fois. Pas question.

"La célébrité était un mal dont souffraient nombre d'occupants du Dakota"

Mais Anton va céder et tout faire pour aider son père à revenir sur le devant de la scène. Va-t-il y arriver ? Peut-être en produisant une nouvelle émission où John, Paul, George et Ringo seraient les premiers invités ? Mais nous sommes à la fin de l'année 1980 et, près du Dakota Building, un homme rôde avec un revolver...

Entre récit d'apprentissage et fresque sociale, Tom Barbash nous offre un roman au charme indéniable. Son écriture, fluide et suave, glisse sur le New York des années 80 et interroge les relations père-fils et la célébrité.

"La célébrité était un mal dont souffraient nombre d'occupants du Dakota. John la décrivait comme une sorte d'emprisonnement, certes douillet, mais il avait confié à Buddy qu'il donnerait volontiers plusieurs années de sa vie pour pouvoir se promener là où il voulait sans que quiconque s'intéresse à lui. J'avais déjà entendu mon père faire cette même réflexion, mais lui il deviendrait fou si personne ne s'intéressait à sa personne."

Beautiful Boy est un petit bijou, une jolie balade soupoudrée de Beatles, qui fait vraiment du bien et un bel hommage à John Lennon disparu le 8 décembre 1980. Il y a 40 ans.




Beautiful Boy, chanson écrite par John Lennon pour son fils Sean

Lire aussi : Les lumières de Central Park
John Lennon, l'homme derrière le mythe

Marie Torres pour www.micmag.net
Beautiful Boy
Tom Barbash
Traduction de Hélène Fournier
Editions Albin Michel, Octobre 2020
22,90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

A l’origine, elle n’était qu’une légumineuse, noire ou verte, glissée dans une galette. Au fil du temps, en plastique ou porcelaine, elle a pris toutes sortes de formes. Aujourd’hui, la fève est un véritable objet de collection. D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Des réponses, ici.


Destaques de París

Homosexuels et Lesbiennes dans l'Europe nazie.

Cette exposition entend rendre compte, grâce à de nombreux documents originaux, du sort des homosexuels et des lesbiennes sous le régime nazi,entre stigmatisation, persécution et lutte pour la reconnaissance. Lire la suite, ici.

Notícias

La vie de Brian Jones
Un documentaire de Patrick Bouder (2020) sur la vie de Brian Jones, le fondateur et guitariste des Stones, sera diffusé le vendredi 22 janvier à 22 h 40 sur Arte. Avis aux fans...
 
Cri d'alarme de la Sacem
La société musicale d'auteurs (Sacem) pousse un cri d'alarme autour des auteurs compositeurs, les laissé pour compte de la grave crise en 2021. Certains sont sans aucun revenus. 
 
Les cathos homophobes filmés dans la partouze
A Bruxelles, un eurodéputé du parti d'Orbán de Hongrie (anti avortement & anti couple gay) pris dans une «lockdown partouze» gay
 
La dernière dédicace de John Lennon aux enchères

Le site Goldin Auctions propose une mise à prix minimale de 400 000 dollars du dernier album dédicacé par John Lennon, à celui qui allait l'assassiner. Les enchères sont prévues sur 18 jours.

 
Du fric dans le slip du sénateur brésilien
De l'argent destiné à la lutte pour la pandémie détourné par un sénateur brésilien caché dans son slip. Un proche de mister Bolsonaro !