- Lire

Get Back , vivez de l'intérieur le dernier enregistrement des Beatles

Marie Torres - 8 janvier 2022
S'appuyant sur plus de 120 heures d'enregistrements sonores, " Les Beatles: Get Back " raconte l'histoire de la création du dernier album du groupe,"Let it Be". Des dialogues francs, drôles ou tendus illustrés par de très belles photos inédites.

Si le groupe s'est séparé il y a plus d'un demi-siècle, si deux de ses membres, John Lennon et George Harrison, nous ont quittés depuis longtemps déjà, les Beatles n'en finissent pourtant pas de faire parler d'eux. La parution d'un magnifique ouvrage, Get Back, et du film de leur fameux concert sur le toit d'Apple, en sont la preuve. L'un et l'autre nous ramènent à janvier 1969. Paul, John, George et Ringo se réunissent pour enregistrer leur nouvel album, Get Back.

Où en sont-ils ? En août 1967, leur "mentor", Brian Epstein, est décédé, laissant un grand vide et l'enregistrement de l'Album Blanc, en 1968, ne s'est pas très bien passé et a quelque peu divisé le groupe.

Janvier 1969, Paul vient de rencontrer Linda, John est inséparable de Yoko, George revient de New York où il a travaillé avec Bob Dylan. C'est donc une atmosphère assez étrange qui règne dans le studio d'enregistrement de Londres.

« On croit savoir que le groupe traversait alors une phase triste et lugubre, qu'il se décomposait, que le mécontentement régnait et qu'ils ne souhaitaient plus travailler ensemble. Bien sûr, il existait des disputes et des désaccords, comme il peut en naître au sein de n'importe quel groupe d'artistes. Mais, en réalité, cette période très productive a permis la création de quelques-unes de leurs meilleurs chansons. » écrit Hanif Kureishi dans l'introduction de l'ouvrage.

Les séances de travail de l'enregistrement de l'album se déroulent les unes après les autres. Elles durent plus 120 heures. Elles sont enregistrées et filmées dans le but d'un documentaire qui, à l'époque, n'aboutira pas.

« John : Ouais... Moi, je ne suis pas inquiet par rapport au public. »

Ce sont ces bandes sonores, ces conversations inédites entre les membres du groupe qui, aujourd'hui, ont été décryptées.

« - Michael (Lindsay-Hogg; le réalisateur) : Mais vous avez encore envie de jouer devant un public ou vous vous voyez juste comme un groupe qui enregistre en studio. : [...]

- Paul : Je crois qu'on peut envisager un public, ouais. On est devenus un peu frileux. Il y a certaines choses qui m'ont rendu un peu frileux...

- Michael : J'imagine que la difficulté, c'est peut-être de se présenter devant un public... d'essayer de réussir quelque chose d'aussi bon, mais peut-être pas pareil. [...] Autrement dit, il ne faut pas songer à retrouver ce que vous souhaitez.

- Paul : Non, c'est ce que Yoko disait l'autre jour. Il ne faut pas qu'on essaie de travailler le public au corps, de le faire entrer en transe et...

- Michael : OK sauf que, peut-être, eux aussi sont devenus adultes. Je veux dire, ils ont grandi en même temps que vous.

-- Paul : Ouais.

John : Ouais... Moi, je ne suis pas inquiet par rapport au public. »

Ces dialogues tantôt professionnels, tantôt tendus ou très drôles nous plongent vraiment dans l'intimité du groupe. Et, si c'est très intéressant, c'est surtout touchant.

La dernière partie de l'ouvrage, l'Acte III, est consacrée au fameux concert du 30 janvier sur le toit de leur maison de disques.

« George : One, two, three, four...

Ils jouent en entier Get Back, qui s'achève par une salve d'applaudissements.»

Un livre magnifique illustré par d'innombrables photos inédites issues des archives de Linda McCartney et du photographe Ethan A.Russell... La vidéo du concert sur le toit sera projeté dans les cinémas IMAX du monde entier, le 30 janvier, soit 53 ans après son enregistement.

Lire aussi :

Beatles, la face B de la légende

 

Marie Torres pour www.micmag.net
Get back (préface Peter Jackson et Hanif Kureishi)
The Beatles, Ethan Russell (Photographie), Linda Mccartney (Photographie)
Traduction MICHKA ASSAYAS
Seghers 14 Octobre 2021
39,90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Flirt avec le rock anglais - Entre succès & histoires pimentées

Qu'auriez-vous- ou qu'avez-vous - écouté dans les années 60 ou 70 ? Micmag remonte le temps et revient sur les titres qui ont le plus marqué l'histoire du rock and roll et vous livre leur "petite" histoire... La suite, ici.

Destaques de París


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



Notícias

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.