Grand reportage - Téhéran - 

Le regard déterminé des femmes iraniennes

Mink - 20 janvier 2017
A notre grande surprise beaucoup de jeunes femmes que nous avons rencontré qui ont entre 30 et 40 ans ne courent pas après le mariage, ni celui du rêve de la famille idéale.

Jeune femme rencontrée dans une galerie d'art à Ispahan ©Mink/Micmag.net

A notre grande surprise beaucoup de jeunes femmes que nous avons rencontré qui ont entre 30 et 40 ans ne courent pas après le mariage, ni celui du rêve de la famille idéale. Les citadines en particulier ont tous les aspects de la femme moderne, indépendante, même si des lois sont là pour les contraindre à certaines règles strictes et à oublier leur liberté.  En jean délavé, elles foncent dans la ville ou dans le métro, vers leurs occupations, le regard déterminé. « Elles sont d’abord là pour être soumises à l’homme » ce que proclament les lois et les désirs des mollahs.

Les femmes sont dans nombreuses batailles, celles des grandes manifestations de 2009 contre le président élu, récemment contre l’interdiction de les voir faire du vélo. Elles ne se privent pas de donner leur avis dans une société qui les tient à l’écart de la politique.  Et il n’est pas rare de voir des femmes vivre dans l’illégalité, c’est à dire en « concubinage » et dans la peur d’être dénoncées par un voisin.

Le voile à l’intérieur est vite laissé de côté. Car la femme iranienne occupe  de nombreux postes dans le monde du travail.  Dans les amphis de  l’Université de Téhéran les visages de femmes sont les plus nombreux. La femme au volant d’un bus ou d’un voiture est une chose anodine. Les discussions entre femmes abordent de nombreux thèmes actuels et passent en revue des thèmes tabous comme l’homosexualité dans la capitale où il y aurait 40 000 homos recensés mais clandestins. Autre détail pas de tchador ici.  En clair rien à voir avec la condition des femmes dans de nombreux pays voisins ou les pays du Maghreb.

Mink pour www.micmag.net

A lire aussi :

Bomrani le nom d'un groupede musique  talentueux en Iran. Comment être musicien dans ce pays ? Peut-on en vivre ? Interview

Itinéraire d'un photographe de mode iranien


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

La fève, un sujet de convoitise...

A l’origine, elle n’était qu’une légumineuse, noire ou verte, glissée dans une galette. Au fil du temps, en plastique ou porcelaine, elle a pris toutes sortes de formes. Aujourd’hui, la fève est un véritable objet de collection. D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Des réponses, ici.

Destaques de París

Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort

L'exposition « Un poème de vie, d’amour et de mort » présentée au musée d'Orsay jusqu'au 22 janvier 2023, a pour ambition de montrer l’ampleur de l'oeuvre de Munch dans toute sa durée et sa complexité. Lire la suite, ici.



Notícias

Les combattants Théchènes Tik Tok en Ukraine
  • Au lieu de se battre en première ligne, les Kadyrovites  (fidèles de Kadyrov) ont tendance à publier des vidéos TikTok mises en scène de loin derrière les lignes ennemies. C'est pourquoi ils ont été surnommés "guerriers TikTok".

 
Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.