24-01-2012 15:22:42

Stéphane Steeman : pour l’amour d’Hergé !

L’acteur-imitateur belge, Stéphane Steeman, voue une véritable dévotion au père de Tintin. Dès les années 50, il entasse planches et originaux, qui valent aujourd’hui une petite fortune. Rencontre agitée chez l’artiste, entre deux émissions de télé.

Par Hélios Molina (Paris)

Stéphane Steeman a un faible pour Tintin. C’est le moindre que l’on puisse dire dès que l’on rentre au domicile de l’humoriste. Dans le hall, le bureau, le salon, sous la verrière, partout, la tintinomania bat des records : planches encadrées, maquettes, porte-clefs, lithographies, dédicaces, etc. Tout a commencé par une rencontre avec Hergé en 1953, avant même que son œuvre fasse le tour du monde. "Il était adorable, raconte Stéphane Steeman, mais très exigeant dans son travail, très dur même ! Ses jugements tombaient comme de couperets. Il avait un grand sens de l’humour même s'il était très timide. Un homme avec beaucoup de classe… Son œuvre  restera des siècles, car c’est plus que de la B.D. Hergé était un romancier avec une puissance supplémentaire : le dessin !"  Depuis cette rencontre, Stéphane Steeman n’a cessé de courir après les originaux, bien avant que le marché ne s’intéresse au phénomène. Du coup, l’acteur possède cinq cents éditions différentes de Tintin, dont des originaux de 1922 et de 1928.

L’acteur belge avoue que "posséder une telle collection chez soi est une grosse responsabilité". D’ailleurs, lorsqu’il quitte sa demeure, il met un maximum de pièces dans un coffre à la banque. Valeur de cet arsenal déclarée à l’assureur 5 millions de francs ! Signalons, à titre de référence, que dernièrement, une simple couverture originale a été adjugée 80 000 FF lors d’une vente aux enchères. Un Tintin au pays des Soviets en bel état, signé et numéroté, vaut environ 100 000 FF.

Mais le comédien recommande de "s'attaquer à une collection lorsqu’elle n’est pas en vogue. Je ne vais plus aux Puces, il y a trop de spécialistes à des prix inabordables". Et, de la même façon, l’imitateur politique, qui fit des galas avec Brel, Barbara et Ferré, collectionne Brigitte Bardot. Il possède en effet plus  de 180 disques français et étrangers, où l’actrice chante ou est représentée sur la pochette.

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Il y a quelques années encore le vintage était une mode. Aujourd'hui, il est en passe de devenir une nouvelle manière de consommer. Un nouvel art de vivre. Une fin annoncée du "jetable" ? Lire la suite, ici.

Destaques de París



A travers 100 extraits de films, affiches, scénariosphotos et archives inédites,  l’Hôtel de Ville de Paris rend hommage au cinéma homosexuel dans une exposition intitulée Champs d'amour. C'est jusqu'au 28 septembre prochain. Pour en savoir plus, ici.



Notícias

Bansky à fond dans le marché !

Le travail de Banksy dans lequel les chimpanzés occupent le Parlement britannique pourrait battre le record de vente aux enchères le 3 octobre prochain à Londres.

 
Fête de la musique
Le groupe brésilien Picanha de Chernobill sera au Trocadéro le 21 juin 2019, à partir de 16 h.
 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.

Disco da semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net