24-01-2012 15:22:42

Stéphane Steeman : pour l’amour d’Hergé !

L’acteur-imitateur belge, Stéphane Steeman, voue une véritable dévotion au père de Tintin. Dès les années 50, il entasse planches et originaux, qui valent aujourd’hui une petite fortune. Rencontre agitée chez l’artiste, entre deux émissions de télé.

Par Hélios Molina (Paris)

Stéphane Steeman a un faible pour Tintin. C’est le moindre que l’on puisse dire dès que l’on rentre au domicile de l’humoriste. Dans le hall, le bureau, le salon, sous la verrière, partout, la tintinomania bat des records : planches encadrées, maquettes, porte-clefs, lithographies, dédicaces, etc. Tout a commencé par une rencontre avec Hergé en 1953, avant même que son œuvre fasse le tour du monde. "Il était adorable, raconte Stéphane Steeman, mais très exigeant dans son travail, très dur même ! Ses jugements tombaient comme de couperets. Il avait un grand sens de l’humour même s'il était très timide. Un homme avec beaucoup de classe… Son œuvre  restera des siècles, car c’est plus que de la B.D. Hergé était un romancier avec une puissance supplémentaire : le dessin !"  Depuis cette rencontre, Stéphane Steeman n’a cessé de courir après les originaux, bien avant que le marché ne s’intéresse au phénomène. Du coup, l’acteur possède cinq cents éditions différentes de Tintin, dont des originaux de 1922 et de 1928.

L’acteur belge avoue que "posséder une telle collection chez soi est une grosse responsabilité". D’ailleurs, lorsqu’il quitte sa demeure, il met un maximum de pièces dans un coffre à la banque. Valeur de cet arsenal déclarée à l’assureur 5 millions de francs ! Signalons, à titre de référence, que dernièrement, une simple couverture originale a été adjugée 80 000 FF lors d’une vente aux enchères. Un Tintin au pays des Soviets en bel état, signé et numéroté, vaut environ 100 000 FF.

Mais le comédien recommande de "s'attaquer à une collection lorsqu’elle n’est pas en vogue. Je ne vais plus aux Puces, il y a trop de spécialistes à des prix inabordables". Et, de la même façon, l’imitateur politique, qui fit des galas avec Brel, Barbara et Ferré, collectionne Brigitte Bardot. Il possède en effet plus  de 180 disques français et étrangers, où l’actrice chante ou est représentée sur la pochette.

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Going out in Paris

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

News flash

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."

Record of the week

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net