Paris, Cité de la Musique - Musique

Le "No Future" entre au musée. Génial, récup ou bizarre ?

Stephane de Langenhagen - 18 octobre 2013
L'expo Europunk a ouvert ses portes ce lundi 15 octobre à la cité de la Musique à Paris. Petit tour de vernissage en avant première pour Micmag. Notre reporter a tendu l'oreille. Amusant !

Peu avaient osé les bas résille ou le pantalon zippé. L’épingle à nourrice encore moins. Crête blonde dégarnie, décolorée rose et vert fluo, les ongles peints en noir, un sosie anglais de Klaus Kinski, loué à King’s Road pour la soirée, répète quelques grimaces. Il est pratiquement le seul à s’afficher, blouson Sex Pistols, t-shirt déchiré et collier à chien autour du cou. On distingue bien ici ou là une redingote, une fine cravate en cuir noir, des bottines grises à paillette, des pompes rockabilly. Et même un costard bleu électrique à larges carreaux. Mais dans leur grande majorité, les invités du vernissage de l’expo Europunk, qui ouvrait ses portes ce lundi à la Cité de la Musique, ont préféré éviter le look rebelle. Surtout pas devant les collègues, prêts à dégainer leurs portables ! Je repère quand même quelques têtes connues, un peu plus ébouriffées que d’habitude.

Passé l’inévitable time line, nous voici dans le vif du sujet. « Ce qui est marrant, c’est que je les ai tous ! » La femme qui frime à mes côtés et qui s’adresse à un jeunot au teint cireux, a la cinquantaine bien gominée, l’imper militaire à ras du sol, et le regard brillant devant tous ces souvenirs du chaos mis en vitrine : Clash, Damned, Stranglers, Buzzcocks, Generation X, les perles de Stiff Records et les petits français aux pochettes des Loulou et Kiki Picasso. Le regard moderne des Bazooka Production a même eu droit à une salle entière.

Je retrouve mon couple de punks fétichistes un peu plus loin au rayon chemises. Comme moi, ils cherchent des yeux l’Amérique. Elle aussi a eu ses nihilistes ! Sa Blank Génération ! Mais l’expo a délibérément fait l’impasse, pour bien marquer l’origine de l’énergie, du phénomène à la fois radical et dérisoire : London Calling et puis Berlin.

Qu’importe les punks teutons et la New Wave de Joy Division, je tombe en arrêt devant un bocal rempli d’instruments flambants neuf. Guitare en bandoulière, des spécimens d’époque peinent à se rappeler des trois accords fondamentaux, et moi j’ai un mal fou à retrouver mon second degré : « Entrez et vivez le son punk : un musicien vous accompagne les mercredi, samedi, dimanche, et tous les jours pendant les vacances scolaires de 13h30 à 17h30 ». Ultime provocation ? Non. La suite est bien pire : au bas mot 20 minutes de queue pour un badge-souvenir fait sur place et à l’esthétisme douteux. Le No Future vient d’entrer au musée.

Europunk, du 15/10/2013 au 19/01/2014

http://www.citedelamusique.fr/francais/evenements/europunk/europunk.aspx

Cité de la musique : 221, avenue Jean Jaurès 75019 Paris

Tel : 01 44 84 44 84

Métro  : Porte de Pantin (M5 - T3)



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)