Paris, Cité de la Musique - Musique

Le "No Future" entre au musée. Génial, récup ou bizarre ?

Stephane de Langenhagen - 18 octobre 2013
L'expo Europunk a ouvert ses portes ce lundi 15 octobre à la cité de la Musique à Paris. Petit tour de vernissage en avant première pour Micmag. Notre reporter a tendu l'oreille. Amusant !

Peu avaient osé les bas résille ou le pantalon zippé. L’épingle à nourrice encore moins. Crête blonde dégarnie, décolorée rose et vert fluo, les ongles peints en noir, un sosie anglais de Klaus Kinski, loué à King’s Road pour la soirée, répète quelques grimaces. Il est pratiquement le seul à s’afficher, blouson Sex Pistols, t-shirt déchiré et collier à chien autour du cou. On distingue bien ici ou là une redingote, une fine cravate en cuir noir, des bottines grises à paillette, des pompes rockabilly. Et même un costard bleu électrique à larges carreaux. Mais dans leur grande majorité, les invités du vernissage de l’expo Europunk, qui ouvrait ses portes ce lundi à la Cité de la Musique, ont préféré éviter le look rebelle. Surtout pas devant les collègues, prêts à dégainer leurs portables ! Je repère quand même quelques têtes connues, un peu plus ébouriffées que d’habitude.

Passé l’inévitable time line, nous voici dans le vif du sujet. « Ce qui est marrant, c’est que je les ai tous ! » La femme qui frime à mes côtés et qui s’adresse à un jeunot au teint cireux, a la cinquantaine bien gominée, l’imper militaire à ras du sol, et le regard brillant devant tous ces souvenirs du chaos mis en vitrine : Clash, Damned, Stranglers, Buzzcocks, Generation X, les perles de Stiff Records et les petits français aux pochettes des Loulou et Kiki Picasso. Le regard moderne des Bazooka Production a même eu droit à une salle entière.

Je retrouve mon couple de punks fétichistes un peu plus loin au rayon chemises. Comme moi, ils cherchent des yeux l’Amérique. Elle aussi a eu ses nihilistes ! Sa Blank Génération ! Mais l’expo a délibérément fait l’impasse, pour bien marquer l’origine de l’énergie, du phénomène à la fois radical et dérisoire : London Calling et puis Berlin.

Qu’importe les punks teutons et la New Wave de Joy Division, je tombe en arrêt devant un bocal rempli d’instruments flambants neuf. Guitare en bandoulière, des spécimens d’époque peinent à se rappeler des trois accords fondamentaux, et moi j’ai un mal fou à retrouver mon second degré : « Entrez et vivez le son punk : un musicien vous accompagne les mercredi, samedi, dimanche, et tous les jours pendant les vacances scolaires de 13h30 à 17h30 ». Ultime provocation ? Non. La suite est bien pire : au bas mot 20 minutes de queue pour un badge-souvenir fait sur place et à l’esthétisme douteux. Le No Future vient d’entrer au musée.

Europunk, du 15/10/2013 au 19/01/2014

http://www.citedelamusique.fr/francais/evenements/europunk/europunk.aspx

Cité de la musique : 221, avenue Jean Jaurès 75019 Paris

Tel : 01 44 84 44 84

Métro  : Porte de Pantin (M5 - T3)



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

El mundo del vintage

A l’origine, elle n’était qu’une légumineuse, noire ou verte, glissée dans une galette. Au fil du temps, en plastique ou porcelaine, elle a pris toutes sortes de formes. Aujourd’hui, la fève est un véritable objet de collection. D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Des réponses, ici.


Salir en Paris (Pincha en el título)

Cette exposition entend rendre compte, grâce à de nombreux documents originaux, du sort des homosexuels et des lesbiennes sous le régime nazi,entre stigmatisation, persécution et lutte pour la reconnaissance. Lire la suite, ici.

Ultima hora

La vie de Brian Jones
Un documentaire de Patrick Bouder (2020) sur la vie de Brian Jones, le fondateur et guitariste des Stones, sera diffusé le vendredi 22 janvier à 22 h 40 sur Arte. Avis aux fans...
 
Cri d'alarme de la Sacem
La société musicale d'auteurs (Sacem) pousse un cri d'alarme autour des auteurs compositeurs, les laissé pour compte de la grave crise en 2021. Certains sont sans aucun revenus. 
 
Les cathos homophobes filmés dans la partouze
A Bruxelles, un eurodéputé du parti d'Orbán de Hongrie (anti avortement & anti couple gay) pris dans une «lockdown partouze» gay
 
La dernière dédicace de John Lennon aux enchères

Le site Goldin Auctions propose une mise à prix minimale de 400 000 dollars du dernier album dédicacé par John Lennon, à celui qui allait l'assassiner. Les enchères sont prévues sur 18 jours.

 
Du fric dans le slip du sénateur brésilien
De l'argent destiné à la lutte pour la pandémie détourné par un sénateur brésilien caché dans son slip. Un proche de mister Bolsonaro !

El disco de la semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net