16-01-2012 11:38:18

Cartes postales : baisers de celui qui t'aime !"

Marie Boigné a retrouvé dans une malle familiale une collection de cartes colorées de 1930. Son beau-père, Ismaël, soldat, entretenait une riche correspondance avec Emilienne, un amour de jeunesse…Histoire d'un soldat amoureux en 1930.

Propos recueillis par Hélios Molina

Micmag : comment se présente votre collection de cartes ?

M.B. : mon beau-père, Ismaël, avait gardé toutes ses cartes dans une valise. Depuis toute petite, je savais qu’elles y étaient rangées. Je les admirais toutes, avec leurs couleurs un peu passées, des roses fuschia. Ismaël est dans l’armée lorsqu’il écrit à sa fiancée, Emilienne. Elle ne deviendra pas sa femme par la suite. Ils décrivent des choses de la vie courante du genre "Nous sommes allés au marché. J’y ai vu Germaine". C’est toujours très tendre. Certaines offrent des formules finales "Celle qui t’aime pour toujours", d’autres sont signées d’un "Aux mille baisers de celle qui t’aime". Quand je les ai récupérées, j’ai eu envie de les faire revivre autrement.

M : comment s’exprime le message amoureux à travers ces cartes de 1930 ?

M.B. : un peu désuet, romantique avec des poèmes, des petites phrases très banales mais pleines de charme, en fait. On mettait plus de forme. Il y avait des choses amusantes. Par exemple, j’ai une carte avec des rubans à détacher qu’une femme envoyait à l’homme qu’elle convoitait. S’il voulait concrétiser, il renvoyait le ruban qui correspondait à la phrase. S’il n’avait pas envie de sortir avec elle, le ruban était d’une couleur sombre. Les femmes de 1930 osaient ce genre de choses. Je ne sais pas si celles d’aujourd’hui enverraient ce genre de cartes.

M : comment décrire ces visages de femmes d’avant-guerre ?

M.B. : elles étaient bien en chair, très bien dans leur corps. Les coiffures adoraient les cheveux frisotés, avec certainement du gel. Il y a aussi beaucoup de fleurs, de cœurs, le tout animé d’un grand romantisme.

M : continuez-vous à chiner ce genre de cartes ?

M.B. : dans les brocantes, on en trouve très peu. Les cartes postales d’amoureux avec des citations poétiques sont moins courantes que les autres types.

M : à quel prix se chinent-elles ?

M.B. : leur prix est dérisoire, 2 euros, voire 1,50 euro. Les cartes postales d’amour avec un petit poème, cela a peu de valeur aux yeux des gens. Il s’agit de la représentation d’une société qui n’existe plus.

M : comment faites-vous vivre cette collection ?

M.B. : en mémoire de mon beau-père, j’ai eu envie de faire vivre ses cartes de façon virtuelle, en créant un site pour qu’elles passent dans une autre vie. Une sorte de défi. Ainsi, elles continuent d’exister à travers la Toile. A présent, il y a même des amoureux qui se les envoient. Je pensais que cela n’allait intéresser personne, et pourtant…. C’est devenu un site de poésie, ouvert aux lettres d’amour à la personne aimée.


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."