- Agenda

Stéphane Guillon au Théâtre Tristan Bernard : un one man show cynique et cinglant !

Jean-Christophe Mary - 
« Bruno Lemaire a du charisme, Cyril Hanouna me rend intelligent...». Dans ce nouveau one man show, l'humoriste cynique et désabusé, revient sur une année de pandémie qui a failli le rendre fou : il n'a pas pu exprimer la moindre méchanceté pendant près de 18 mois ; un sevrage qui a été douloureux,
Depuis ses interventions sur Canal+ et France Inter, Stéphane Guillon s'est fait une spécialité de l'exercice de style à haut risque : avec des manières de redresseur de torts, de justicier cynique, il se paye la fiole des personnalités, aussi bien les hommes politiques que les people ou le showbiz sans oublier les talibans, les gilets jaunes ou les anti-vax.

Punchlines grinçantes, images noires, rien ne l'arrête quand il passe tout ce petit monde à la moulinette et balance les pires horreurs avec un naturel et un sourire déconcertant. Durant 1h30, il se moque de tout, à commencer de lui-même, de sa famille, de ses deux divorces, mais aussi de Fabrice Lucchini qui débite les Fables de La Fontaine auquel il oppose une fable de sa composition « Le Migrant et le douanier », dézingue à tour de bras les journalistes - Anne Sophie Lapix, Bernard Menez ou Pascal Praud.

Entre le cynisme et l’autodérision, non seulement il déclenche le rire en déclamant les pires atrocités mais prend surtout un malin plaisir à observer la réaction du public. Car assister à un one man show de Stéphane Guillon, c’est comme visiter un petit musée des horreurs où le rire se transmet d’un simple regard, d’un simple geste de la main, un simple mouvement du corps. On se laisse porter par le rythme, la pulse de ces vannes qui s’enchaînent à la vitesse de la lumière.

A travers une mise en scène sobre et efficace signée Anouche Setbon, on prend crampes de rire sur crampes de rire et on a du mal à reprendre son souffle. Que ce soit les riches, les pauvres, le petit Grégory, Grégory Lemarchal ou Cyril Hanouna, tous les personnages qu’il passe au prisme de son kaléidoscope en prennent pour leur grade. Véritable bateleur, il mets en parallèle « la révolte des femmes, gilets jaunes anti-vax et celle des femmes afghanes sous le régime de la charia », aborde d’un ton décalé et provocant des thèmes comme les talibans 2.0 et leur « Charia Light » renvoie dos à dos « La famille Lepen, Eric Zemmour et Dupont Aignant », allant jusqu’à se moquer gentiment de son public masqué : « Ce soir, j’ai l’impression de jouer devant un congrès de dentistes ».

Attention, ce stand up est corrosif. Très corrosif. Et quand il tacle les politiques, il jubile de plaisir. Valérie Pécresse, Anne Hidalgo ou Christiane Taubira, que Jean-Luc Mélanchon, Arnaud Montebourg François Hollande, Yannick Jadot il n'épargne personne. Sans oublier bien sûr bien sûr Emmanuel Macron qu'il imagine « mannequin cabine chez Hugo Boss ». D’ailleurs, après le spectacle, il propose au public d’aller crier sous les fenêtres du nouveau siège de LEREM , le « Rocher » qui se trouve être l’immeuble mitoyen du Théâtre Tristan Bernard : « Eh Manu, tu descends" "et pourquoi faire ? Ben ce que tu n’as pas fait pendant ces 5 ans ! ». Quand c’est joué avec une telle précision, un tel sens de l’autodérision, on ne peut qu’en rire aux éclats. Courrez-y !
Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Jusqu’au 9 avril 2022
Théâtre Tristan Bernard. 64, rue du Rocher,
21h. De 30 à 38 €.

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Vintage world (Click on the title)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Going out in Paris

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


News flash

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)