Paris - Sortir à Paris - Opéra

Rigoletto à l’Opéra Bastille: "sur un air de triomphe".

Jean Christophe Mary - 9 avril 2016
"Il Trovatore", "Rigoletto", "La Traviata", "Aida"; Giuseppe Verdi est à l’honneur du programme 2016 de l’Opéra Paris-Bastille. Cette nouvelle adaptation du grand compositeur italien est programmée du 9 avril au 30 mai.

(PHOTO/Livret de présentation de l'Opéra Bastille).

Dans le Palais de Mantoue, le bouffon Rigoletto est le complice des mœurs libertines du duc de Mantoue, son maître. Rigoletto apprend que le duc tente de séduire sa  fille Gilda. Fou de rage, le bouffon promet à sa Gilda, horrifiée, de la venger. Cette vengeance se retourne tragiquement contre lui.

Cette nouvelle production, qui succède celle de Jérôme Savary, est un événement à plusieurs titres. Placée sous la direction du chef d'orchestre Nicola Luisotti, ce Rigoletto marque la première collaboration du metteur en scène Claus Guth avec l’Opéra de Paris. Le parti pris de Claus Guth est de présenter ce mélodrame sous l’angle de la malédiction dont est frappé le personnage principal.

Il crée un double de Rigoletto, grâce auquel le spectateur assiste au drame à travers les yeux d’un vieillard ivrogne et brisé, errant sur scène bouteille à la main, entre le SDF et le sosie du Joker de Batman, revivant la tragédie qui l’a détruit et a causé la mort de sa fille. Toute son histoire défile là sous nos yeux et tient dans cette précieuse boite  en carton qu’il ouvre et qu’il referme.

La voix autoritaire et chaude de Quinn Kelsey

L’angle d’attaque du metteur en scène pointe la relation père-fille, matérialisée par cette espèce de boîte de Pandore. Saisi de panique à l’idée de perdre sa fille Gilda, Rigoletto s’emploie à la mettre constamment en scène en petite fille, comme s’il voulait l’empêcher de grandir, de devenir une femme. Les multiples vidéos projetées en arrière-plan, où l’on voit Gilda enfant courant dans un champ, nous le rappelle constamment.

Gilda réagit en dissimulant son désir naissant pour un étranger qui se révèle être le duc. Mais cette échappatoire est un leurre, et tout comme son père, le duc projette sur elle ses propres fantasmes. Elle passe ainsi d’une prison à une autre. Coté voix, on découvre Michael Fabiano (Il Duca di Mantova ), l’un des ténors que les grandes scènes internationales s’arrachent, Quinn Kelsey dont la voix, riche sur toute la tessiture, autoritaire et chaude, devrait en faire un beau Rigoletto. Bien sûr, les aficionados attendent tous Olga Peretyatko (Gilda), l’une des plus belles voix de soprano à être apparues ces dix dernières années.

Si l'on ajoute à cela un mélange de costumes couvrant les périodes de la Renaissance jusqu'au XXIe siècle, la musique imposante et majestueuse composée par Verdi, une direction d’orchestre confiée à la baguette de Nicola Luisotti, ces quinze nouvelles représentations raisonnent déjà aux airs de triomphe.


 Jean Christophe Mary pour Micmag.net

Rigoletto à l’Opéra Bastille

Melodrame en trois actes (1851)

Musique de  Giuseppe Verdi

Livret de  Francesco Maria Piave

D'après Victor Hugo, Le Roi s'amuse

En langue italienne.




  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

Going out in Paris

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

News flash

Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.