- Musique

Led Zeppelin « The Song Remains The Same » remastérisé en Edition Super Deluxe !

Jean-Christophe Mary - 14 septembre 2018
Après « Led Zeppelin IV », « The song remains the same » est l’autre grand album qui symbolise le couronnement d’un groupe alors au sommet de sa carrière. Un véritable chef d’œuvre.

Suite aux multiples rééditions de ces dernières années - Led Zeppelin I, II, III, IV et House Of The Holly, Complete BBC Sesssions et How The West was won - Jimmy Page et le label Rhino présentent ces jours ci l’édition Super Deluxe de la bande originale du film culte « The Song Remains The Same ». Un travail d’archivage minutieux qui recrée le gaufrage de l’édition originale et réunit le film et sa bande-son.

Enregistrée et filmée les 27 et 29 juillet 1973 lors des concerts du Madison Square Garden de New York, cette captation montre Led Zeppelin au sommet. A cette époque, les quatre britanniques sont des demi dieux, remplissent des stades à travers l’Amérique et se livrent à leurs désirs les plus fous, autant sur scène que dans leur intimité. Tous ces excès ont fini par créer la légende.

« The song remains the same » est un concentré des cinq premiers albums studio du groupe. Ici l’architecture des chansons sonne de manière incroyables : les frappés de batterie, les ambiances planantes, ces notes de guitares soniques comme échappées d’une forge de l’enfer et la voix de Robert Plant, stridente, puissante, noyée dans les vapeurs de blues et d’alcool fort.

Son brut de décoffrage, déluge de guitares stridentes sous acide, les chansons explosent littéralement sur scène. A cette époque, Led Zeppelin fait vraiment figure d’ovni dans le paysage musical. On passe de titres hypnotiques et chaloupés, ambiance ballade « Stairway to Heaven », à des morceaux sombres, nerveux et électriques « Black Dog » à des versions gargantuesques et complètement folles « Whole lotta love », « Dazed & confused ». On assiste ici à un enchevêtrement de basses qui pilonnent, de roulement batteries en syncopes, de cymbales ouvertes où la folie électrique règne partout. Quand la voix écorchée et métallique de Plant s’élève en spirale infernale, la guitare se charge de dynamiser l'ensemble par de longs solos. Et là, on frôle l’extase. Preuve est faite ici que Plant possédait sur scène un charisme et une puissance vocale unique, Jimmy Page un toucher de guitare exceptionnel.

En redécouvrant quarante cinq ans plus tard ces prestations qui s’achèvent en jam session (certains titres comme « Dazed And Confused » frôlent les 29 minutes et remplissent une face entière ), on se dit que c’est une partie de l’histoire du rock qui défile là entre nos oreilles.

Le coffret Super Deluxe est le plus élaboré de toute la série. Il recrée le gaufrage de l’édition originale et réuni pour la première fois, le film et sa bande-son. Jimmy Page a également modifié l’ordre du tracklisting de la version quadruple-vinyle en insérant sur une face entière l’intégralité de l’épique version de 29 minutes de« Dazed And Confused »

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
The son remains
Led Zeppelin
CD Album, 17,99 euros

Le coffret Super Deluxe édition, 209 euros
Il comprend :
-une version audio remasterisée sur 2-CD et 4 vinyles 180-grammes.
- un coffret double-DVD de The Song Remains The Same incluant la version intégrale du film et quatre titres bonus en vidéo : “Celebration Day,” “Over The Hills And Far Away,” “Misty Mountain Hop” et “The Ocean.”
- un DVD audio de l’intégralité de l’album en Dolby Digital 5.1 Surround et PCM Stereo, galerie photo.
- une carte de téléchargement HD du contenu stéréo en 96kHz/24 bit.
-un livret de 28 pages incluant des photos du groupe et du film, essai rédigé par Cameron Crowe.
-une reproduction du programme japonais édité en 1977 lors de la sortie du film au Japon

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Cartes postales, voitures miniatures, coqs, boules de neige mais aussi jukeboxes... 23% des Français de plus de 15 ans déclarent réaliser une collection. Qui sont-ils ? Pourquoi conservent-ils des objets ? Retour sur quelques portraits de "passionnés". Lire la suite.

Going out in Paris

Jusqu'au 27 janvier 2019, le Musée du Luxembourg propose une rétrospective d'Alphonse Mucha. Affiches, planches, peintures, photographies, bijoux, sculptures, pastels... sont à découvrir. Pour en savoir plus, ici.

News flash

Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.
 
Brésil

Plus de 4000 professionnels du livre ont signé une pétition en ligne, pour soutenir la candidature de Fernando Haddad (Parti des travailleurs) à la présidence et alerter sur les dérives de son opposant Jair Bolsonaro.

 
Un journaliste tué au Mexique
Mario Gomez est le 9e reporter tué cette année au Mexique, deuxième pays le plus dangereux pour exercer l’activité de journaliste après la Syrie.
 
Des notes de frais faramineuses
Le Canard enchaîné du 19/09 chiffre à 410 000 euros sur cinq ans – soit plus de 6 800 euros par mois les frais de transport de Jean-Paul Cluzel l'ex patron des musées nationaux
 
Insolite !
Une librairie de Brattlebroro, dans l’Etat du Vermont, au nord-ouest des Etats-Unis, donne des livres au commissariat de sa ville pour occuper les personnes en garde à vue.

Record of the week

Our photographer Michael Wagener in Africa send every month 1 picture from his trip around the world

Flora and Cherrelle From France. Both are living currently in Nairobi , but I met them at the Crazy Afrika Burn (the spirit of Nevada's famous Burning Man to Stonehenge Private Reserve). A electronic music festival in the Karoo desert of South Africa. ©Michael Wagener may 2018