- Musique

Réouverture du Théâtre du Châtelet

Jean-Christophe Mary - 17 septembre 2019
Après deux ans de travaux, sa plus grande rénovation depuis sa construction en 1862, ce lieu mythique très prisé des parisiens rouvre ses portes avec un seul mot d’ordre : faire de ce Châtelet flambant neuf un théâtre « populaire ».

Tout commence dans le hall d’entrée où comédiens, mimes, musiciens et acrobates investissent les étages pour reconstituer le monde fou d’Erik Satie. Entre attractions de cirque (un hypnotiseur, une femme à barbe) et animations (salle à manger blanche, chambre à coucher, fontaine de pianos à queue empilés dans le Grand Foyer, en référence à Vexations, pièce pour piano composée par Satie), on pénètre dans un monde étrange et décalé

Pour cette réouverture mise en scène par Martin Duncan, le public découvre surtout un lieu totalement restauré, depuis les façades jusqu’à la scène et la salle, en passant par toutes les parties publiques, foyers, galeries, escaliers. Dans la salle, les fauteuils sont flambants neufs, les boiseries décorées ont été décapés et redorés à la feuille d’or. La verrière du plafond autrefois masquée par des plaques de plâtre peintes en noir, retrouve son en verre d’origine, équipée de lampes LED ce qui donne l’impression d’une lumière naturelle. Modernisé, climatisé, le théâtre a ainsi retrouvé un éclat et un esprit très proche de ce qu’il était à son ouverture en 1862.

A 20h 15, trois troupes de cirque se succèdent sur la grande scène : marionnettes géantes du Mozambique au son des tambours, acrobaties aériennes, cerceaux, accompagnée par l'Ukrainien DakhaBrakha. Mais le plus étonnant, c’est bien STREB Extreme Action.

Accompagné par l’Ensemble Intercontemporain, ces six acrobates du futur proposent des numéros vertigineux, basculent dans le vide les pieds aimantés à des barres tels des marionnettes de baby-foot, particulièrement spectacutaire tel ce numéro en contre poids sur échelles avec un final en action painting, composant un tableau avec pots de peinture descendus des cintres. 

La représentation terminée, le public est invité à poursuivre la fête à l'extérieur sur le parvis de l’hôtel de ville autour d'un pique nique géant ! "Étonne moi" disait Cocteau ...c'est fait !

Jean-Christophe Mary

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Qu'auriez-vous- ou qu'avez-vous - écouté dans les années 60 ou 70 ? Micmag remonte le temps et revient sur les titres qui ont le plus marqué l'histoire du rock and roll et vous livre leur "petite" histoire... Cette semaine découvrez l'histoire de « Mr Blue Sky », le titre d'Electric Light Orchestra qui rend heureux... 


Going out in Paris

Cette exposition met en lumière ce moment de l’Histoire de France où les artistes femmes ont accédé à une visibilité inédite, d’Elisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842), Marguerite Gérard (1761-1837), Marie-Guillemine Benoist (1768-1826) ou encore encore Constance Mayer (1775-1821). Lire la suite, ici.


News flash

Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.
 
Une anthologie sur Jim Morrison bientôt en librairie
Massot Editions et Harper Collins annoncent la parution d’une anthologie de textes sur Jim Morrison, à l'occasion du 50e anniversaire de sa disparition.
 
Inquiétante montée de l'extrême-droite en Espagne
Des balles ont été adressées par courrier à des personnalités  politiques du pays. Ce qui va de pair avec la haine proclamée contre la gauche par des mandataires de Vox (extrême-droite), le parti qui monte outre Pyrénées. 
 
Bretagne - menaces de mort sur journaliste
Le 31 mars, Morgan Large a découvert que deux des boulons fixant une des roues arrière de son véhicule avaient disparu. Elle faisait l’objet de pressions depuis son témoignage dans le documentaire « Bretagne : une terre sacrifiée ». L'agro alimentaire en cause. 

Record of the week

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net