- Musique

Santana "Blessings and Miracles" : lmmortel Santana !

Jean-Christophe Mary - 30 octobre 2021
Entouré de célèbres artistes comme Steve Winwood, Kirk Hammett ou Marc Osegueda, le légendaire guitariste Carlos Santana revient sur le devant de la scène avec un nouvel album "Blessings and Miracles".

Le légendaire guitariste Carlos Santana entre dans l'histoire de la pop music quand il se produit à Woodstock le 16 août 1969. La suite, vous la connaissez : une carrière qui s’étale sur cinq décennies avec plus de cent millions de disques vendus. De son fief à San Francisco, il aura inventé une fusion de rock, de musiques afro, latines et de blues innovant, créant ainsi un style et un son qui n’appartiennent qu’à lui. Fort de multiples récompenses (10 Grammy Awards, 3 Latin Grammys, Kennedy Center Honors Award, Billboard Latin Music, Billboard Century Award, Carlos Santana est tout simplement l'un des meilleurs instrumentistes rock de tous les temps.

« Blessings and Miracles », son dernier album, s’inscrit dans la droite lignée de ce style expressif et intemporel bâti au fil du temps et des albums. A commencer par « Santana Celebration » l’instrumental qui ouvre ces 15 titres. Pulsé par Cindy Blackman (batterie), ce titre fait directement référence au rock psychédélique et latino de la fin des 60’s.

Le jeu de guitare est identifiable dès les premières mesures. « Joy » enregistré avec le chanteur country Chris Stapleton raisonne lui aussi d’une étonnante musicalité. La guitare de Santana et la voix de Stapleton est une sorte d’association mystique qui emporte l’auditeur sur les rives chaloupées d'un reggae ensoleillé. "Move" enregistré avec le chanteur de Matchbox 20, Rob Thomas, est un tube imparable comme le fût « Smooth » (1999). Construit autour de couplets afro latino et d’un refrain catchy, ce titre a tous les ingrédients pour devenir lui aussi un succès international.

Ici chaque titre possède un univers propre, sa sonorité bien particulière, le tout étant relié en fil rouge par la guitare du maestro. Sur le classique de Procol Harum « A Whiter Shade of Pale », la voix émouvante de Steve Winwood impose sa marque de fabrique tandis que les percussions latines en fond donnent un nouveau souffle au hit de 1967. Le ton se durcit sur « Peace Power ». Carlos Santana y est particulièrement "électrique", mettant sa guitare psychédélique sous haute tension tandis que la voix rugissante de Corey Glover (Living Color) happe littéralement l'auditeur. La tension monte d’un cran supplémentaire sur le pamphlet très politisé « America For Sale » quand il croise le fer avec Kirk Hammett (Metallica). Porté par la voix aux intonations hendrixiennes de Marc Osegueda (Death Angel) ce titre aux fortes consonances metal psychédélique est une grande première et montre que Santana peut encore nous étonner. Sur le brûlant « Mother Yes » la guitare vrille dans tous les sens tandis que derrière, la section basse batterie s'en donne à coeur joie. On se jurerait être de retour à la fin des 60’s. Sans oublier cette ensorcelante ballade « Song For Cindy ». Essayez de fermer les yeux. Vous allez visualiser les doigts glisser sur les cordes et laisser des sons lancinants vous envahir au plus profond de vous. Après 26 albums, le sorcier Carlos Santana n’a rien perdu de son énergie ni de son talent d’écriture. « Blessings and Miracles » en est une nouvelle fois la preuve.

 

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Blessings and Miracles
Santana
CD 14,99 euros /

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Vintage world (Click on the title)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Going out in Paris

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


News flash

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)