- Portraits

Pilar Pradales " Je pense que peindre est le plus beau métier du monde !"

Marie Torres - 9 septembre 2019
Née à Madrid en 1970 et installée depuis 16 ans en région parisienne, Pilar Pradales est, très jeune, initiée aux pratiques de la peinture par son père. Aujourd'hui, ses natures mortes, d'une beauté et d'un réalisme fascinants, nous ramènent aux grands maîtres flamands du XVIIe siècle. Portrait.

C'est à Madrid, dans l'atelier familial, que Pilar Pradales donne ses premiers coups de pinceaux. "J'avais le meilleur des profs, mon père !" dit-elle en souriant. C'est donc Antonio Pradales, peintre avéré, qui lui enseigne les techniques du paysage, de la nature morte, du portrait...Quelle formation a-t-elle ensuite suivie ? "Aucune", répond-elle, précisant "En fait, j'ai suivi l'exemple de mon frère." L'exemple de son frère ? Il vous faut savoir que  Juan-Antonio est lui aussi artiste-peintre. Le talent coule dans les veines de la famille ! Ainsi donc "Après avoir été initié par mon père, Juan-Antonio a rejoint une école d'art... qu'il a rapidement quittée car il n'apprenait rien de plus. Notre père lui avait déjà tout enseigné."

Chacune de ses natures mortes est fascinante

Et, en regardant les toiles de Pilar, on comprend. Qu'est-ce qu'une Ecole, aussi prestigieuse fut-elle, aurait pû lui apporter de plus ? Chacune de ses natures mortes est fascinante. La perfection est atteinte dans le réalisme de chaque objet, de chaque fleur ou fruit, le jeu des transparences, la construction des compositions... Tout y est parfait. Et si un de ses peintres préférés est le Sévillan Bartolomé Esteban Murillo, sa peinture à elle nous emporte bien loin de l'Andalousie, chez les grands maîtres flamands du XVIIe siècle. On pense, par exemple, aux natures mortes de Clara Peeters ou encore de Jacob Van Hulsdonck. Et même si Pilar a l'air sincèrement touché par mes compliments, ils semblent la mettre un peu mal à l'aise. "J'aime bien les détails, je prends du plaisir à les faire, dit-elle en ayant presque l'air de s'excuser de son talent. Je crois qu'avec beaucoup de travail, tout le monde peut arriver à des résultats même si certains arrivent mieux que d'autres." Je confirme !

" Je pense que peindre est le plus beau 
métier du monde !"

Vient alors le cri du coeur. " Je pense que peindre est le plus beau métier du monde !" Aussitôt, une question s'impose : vit-on du "plus beau métier du monde ? "A Madrid, j'étais en relation avec plusieurs galeries qui géraient les ventes et les commandes de mes tableaux. Quand je me suis installée à Aulnay, il y a 16 ans, j'ai continué pendant quelques temps à travailler avec l'Espagne. Mais cela impliquait de nombreux aller/retour et donc des frais... " Aujourd'hui, Pilar enseigne la peinture à quelque 130 élèves de l'Association des Peintres et Sculpteurs Aulnaysiens et participe à de nombreuses expositions. Et si des galeries parisiennes l'ont "approchée", elle n'a pas encore sauté le pas. Le "marketing de soi' n'est pas son fort. "Je suis peintre... pas commerciale, je ne sais pas "me vendre"". Tout à son honneur, non ?
Pour en savoir plus, ici

Marie Torres pour www.micmag.fr
1
2
3
4
5
6
7

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

L'histoire de « Mr Blue Sky », le titre d'Electric Light Orchestra qui rend heureux

Si le titre pas eu un énorme succès à sa sortie en janvier 1978, aujourd'hui, « Mr Blue Sky » est l'un des morceaux des années 70 les plus téléchargés et diffusés en streaming. Histoire d'une chanson « ensoleillée » ... Lire la suite, ici.


Going out in Paris

Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort

L'exposition « Un poème de vie, d’amour et de mort » présentée au musée d'Orsay jusqu'au 22 janvier 2023, a pour ambition de montrer l’ampleur de l'oeuvre de Munch dans toute sa durée et sa complexité. Lire la suite, ici.



News flash

Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.