- Lire

Sacha Reins, une vie rockambolesque...

Marie Torres - 17 juin 2022
Le monde de la musique, il y est entré très tôt. Comme assistant de B.B.King puis comme critique musical dans les fameux magazines Best, Rock & Folk ou Rolling Stone. Autant dire que Sacha Reins a plus d'une anecdote dans son sac et, sous sa plume brillante et drôle, elles sont irrésistibles.

« Sait-on à quel instant précis le destin chamboule tout dans sa vie ? Moi, je le sais, ma vie a basculé le 30 avril 1969 vers seize heures à l'aéroport de Strasbourg-Entzheim : le jour de ma rencontre avec B.B.King

Le grand chanteur de blues américain est un peu inquiet, c'est la première fois qu'il va jouer en Europe. Sacha parle anglais, il sait qui est B.B. King, il n'en faut pas plus à l'organisateur de la tournée pour demander au jeune français, " en échange de deux billets pour le concert", de veiller à ce que tout se déroule sans incidents. Tout se passe bien et B.B. King demande à Sacha de l'accompagner sur le reste de sa tournée. De devenir son assistant.

Le pas est sauté : Sacha entre dans le monde rockambolesque de la musique. Les aventures, les rencontres se succèdent et un jour tout fini : B.B. King est obligé de se séparer de lui
.
Je ne sais toujours pas pourquoi je suis devenu ami avec Roger Daltrey

« J'ai pris un gros coup sur la tête car, sans y avoir vraiment réfléchi, je me voyais faire ce formidable boulot quelques années encore avant de passer à autre chose.» Un « gros coup sur la tête » qui ne le met pas à terre : quelques jours plus tard il est engagé à temps plein au magazine Best et l'un de ses premiers reportages est sur... les Who dont il est un grand fan.

« Les artistes et les journalistes deviennent rarement réellement amis. Les relations artistes/journalstes sont toujours faussées par les conflits d'intérêts et les rapports professionnels. Je ne sais toujours pas pourquoi je suis devenu ami avec Roger Daltrey. Ce fut une amitié spontanée, dès notre première rencontre et sans aucune brouille en cinquante ans. Roger est un homme simple qui fonctionne tout aussi simplement

... un Top 10 des "plus jamais ce con"

Des Who à Mick Jagger en passant par Eric Clapton, Lou Reed, Prince, Bowie, George Harrison ou Keth Jarret, Sacha Reins égrène ses souvenirs. Beaucoup sont très drôles, d'autres surprenants, émouvants aussi. Je pense à cet entretien avec Eric Clapton quelques années après la mort de son fils de cinq. Touchante aussi sa dernière rencontre avec George Harrison. Et si aucun de ses souvenirs n'est ennuyeux, tous ne sont pas "idyliques" car, comme il l'écrit : « Nous avons tous, journalistes musicaux qui rencontront beaucoup d'artistes, un Top 10 des "plus jamais ce con" qui classe ceux qui, même invité à New York en classe affaires, on ne veux plus jamais revoir tant ils sont odieux ». Et Lou Reed est à la deuxième place de son hit-parade...

Rockambolesque regorge de ces petites histoires qui vous en apprendont beaucoup sur vos artistes préférés ou détestés. Un ouvrage que vous lirez d'un trait et que vous ne rangerez pas au fond d'une bibliothèque ou d'un tiroir. Non, vous le garderez à portée de main pour vous y replonger de temps en temps. Juste pour le plaisir, ou avant une réunion ou un déjeuner pour vous remémorer certains détails. Pour épater vos amis. « Tiens vous connaissez cette anecdote sur Michael Jackson ? C'était en mai 1988, dans la basilique Saint-Pierre du Vatican...» Vous la connaissez vous, cette anecdote ? Un indice : Sacha Reins la raconte à la fin de son ouvrage... Bonne lecture.

Lire aussi :

My Generation de Roger Daltrey

Dans l'ombre des Beatles : Carnets d'un attaché de presse dans le tourbillon rock des sixties

Marie Torres pour www.micmag.net
Rockambolesque
Sacha Reins
Editions Equateurs, Mai 2022
21 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Vintage world (Click on the title)

La Saint Valentin dans tous ses états !

 La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... Lire la suite, ici.

Going out in Paris

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


News flash

Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)
 
Il y a 60 ans, les Stones sortaient leur premier 45 T
Le 7 juin 1963, les Rolling Stones sortaient leur premier 45 t, "Come On" une adaptation de Chuck Berry. Le 31 juillet, il atteint la 21e place des hit-parades. L'incroyable histoire des Stones est en marche… Elle roule toujours... Lire plus, ici.