- Reportages

« The Wild Table of Love », partagez un repas avec des animaux !

Marie Torres - 29 juillet 2022
Un rhinocéros, un hippopotame, un zèbre, un gorille, une girafe, un lion, un éléphant... autour d'une table, à quelques mètres de la Cathédrale Saint-Paul de Londres ? Cela demande quelques explications...

C'est en allant à la cathédrale Saint-Paul de Londres que, par un pur hasard, je suis tombée sur cette magistrale sculpture en bronze. Quelle surprise ! Là, dans le square Paternoster, une assemblée d'animaux - plus vrais que nature - assis autour d'une énorme table (2630 kg!) recouverte d'aliments, d'assiettes et de verres. Imaginez, côte à côte, un hippopotame, un rhinocéros, un zèbre, un lion, un lapin, un éléphant, dix animaux aux allures humaines, déjeunant et discutant en paix. Sans aucune animosité.

Gillie et Marc veulent attirer notre attention sur l'extinction de masse de certains animaux

Mais, honnêtement, ce qui m'a peut-être le plus intrigué, ce sont les deux tabourets laissés vides à leurs côtés. Bien sûr, j'ai vite compris leur sens lorsqu'un couple de touristes anglais y a pris place et s'est mis à "discuter" l'un avec la girafe face à lui, l'autre avec le chimpanzé à sa droite ! Que se sont-ils dit ? J'avoue que nos amis anglais parlent un peu... trop vite pour moi. Alors j'ai fait quelques recherches sur internet.

Les auteurs de cette oeuvre, de cette « The Wild Table of Love », Gillie et Marc Schattner, un couple d’artistes australiens, sont connus pour leurs sculptures d'animaux-humains qu'ils exposent un peu partout dans le monde. Mais leur but n'est pas qu'esthétique.  Avec leurs oeuvres, Gillie et Marc veulent attirer notre attention sur l'extinction de masse de certains animaux, extinction liée en grande partie, pour ne pas dire entièrement, à nous les humains.

une invitation qui nous est adressée à
nous, humains

« Nous avons façonné la terre en fonction de nos besoins, indifférents aux effets sur les autres créatures vivantes qui partagent notre planète. » expliquent-ils avec raison. Et grâce à leurs oeuvres ils peuvent soutenir, par le biais de leur projet Love The Last, de nombreux organismes qui défendent la cause animale.

Cette « Wild Table of Love », cette Table Sauvage de l'Amour avec ses deux tabourets vides est donc une invitation qui nous est adressée à nous, humains. Asseyons-nous donc pour partager ce repas avec des animaux pour beaucoup menacer d'extinction comme l'éléphant d’Afrique, le tigre du Bengale, le koala ou le rhinocéros blanc et discutons ensemble d'un monde meilleur où tous les humains et tous animaux se donneraient la main et la patte...

Pour en savoir plus sur Gillie et Marc Schattner, ici.

 


Marie Torres pour www.micmag.net
The Wild Table of Love sera à Londres jusqu'au 15 mai 2023.

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Stéphane Faucourt, collectionneur Star Wars

Avec ses quelque 1 200 pièces, Stéphane Faucourt est en possession de l’une des plus importantes collections européennes de produits et documents dérivés de la saga « Star Wars ». Il est aussi l'auteur de livres de référence sur le sujet. Lire la suite, ici.

Going out in Paris


Paris - Jusqu'au 5 septembre 2022
Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander

Photo, peintures, design, ciné, littérature et même musique. Beaubourg offre un petit voyage dans le temps en nous immergeant dans l'Allemagne des années 20, juste avant l'arrivée du nazisme, lorsque les artistes se font le miroir d’un monde froid, où la désillusion règne en maître...
Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne) | Musées à 4e arrondissement, Paris (timeout.fr)

Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne)
Transport
Métro : Rambuteau
Prix
De 11 à 14 €
Heures d'ouverture
Tous les jours (sauf le mardi), de 11h

News flash

Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.