- Reportages

« The Wild Table of Love », partagez un repas avec des animaux !

Marie Torres - 29 juillet 2022
Un rhinocéros, un hippopotame, un zèbre, un gorille, une girafe, un lion, un éléphant... autour d'une table, à quelques mètres de la Cathédrale Saint-Paul de Londres ? Cela demande quelques explications...

C'est en allant à la cathédrale Saint-Paul de Londres que, par un pur hasard, je suis tombée sur cette magistrale sculpture en bronze. Quelle surprise ! Là, dans le square Paternoster, une assemblée d'animaux - plus vrais que nature - assis autour d'une énorme table (2630 kg!) recouverte d'aliments, d'assiettes et de verres. Imaginez, côte à côte, un hippopotame, un rhinocéros, un zèbre, un lion, un lapin, un éléphant, dix animaux aux allures humaines, déjeunant et discutant en paix. Sans aucune animosité.

Gillie et Marc veulent attirer notre attention sur l'extinction de masse de certains animaux

Mais, honnêtement, ce qui m'a peut-être le plus intrigué, ce sont les deux tabourets laissés vides à leurs côtés. Bien sûr, j'ai vite compris leur sens lorsqu'un couple de touristes anglais y a pris place et s'est mis à "discuter" l'un avec la girafe face à lui, l'autre avec le chimpanzé à sa droite ! Que se sont-ils dit ? J'avoue que nos amis anglais parlent un peu... trop vite pour moi. Alors j'ai fait quelques recherches sur internet.

Les auteurs de cette oeuvre, de cette « The Wild Table of Love », Gillie et Marc Schattner, un couple d’artistes australiens, sont connus pour leurs sculptures d'animaux-humains qu'ils exposent un peu partout dans le monde. Mais leur but n'est pas qu'esthétique.  Avec leurs oeuvres, Gillie et Marc veulent attirer notre attention sur l'extinction de masse de certains animaux, extinction liée en grande partie, pour ne pas dire entièrement, à nous les humains.

une invitation qui nous est adressée à
nous, humains

« Nous avons façonné la terre en fonction de nos besoins, indifférents aux effets sur les autres créatures vivantes qui partagent notre planète. » expliquent-ils avec raison. Et grâce à leurs oeuvres ils peuvent soutenir, par le biais de leur projet Love The Last, de nombreux organismes qui défendent la cause animale.

Cette « Wild Table of Love », cette Table Sauvage de l'Amour avec ses deux tabourets vides est donc une invitation qui nous est adressée à nous, humains. Asseyons-nous donc pour partager ce repas avec des animaux pour beaucoup menacer d'extinction comme l'éléphant d’Afrique, le tigre du Bengale, le koala ou le rhinocéros blanc et discutons ensemble d'un monde meilleur où tous les humains et tous animaux se donneraient la main et la patte...

Pour en savoir plus sur Gillie et Marc Schattner, ici.

 


Marie Torres pour www.micmag.net
The Wild Table of Love sera à Londres jusqu'au 15 mai 2023.

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Vintage world (Click on the title)

La Saint Valentin dans tous ses états !

 La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... Lire la suite, ici.

Going out in Paris

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


News flash

Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)
 
Il y a 60 ans, les Stones sortaient leur premier 45 T
Le 7 juin 1963, les Rolling Stones sortaient leur premier 45 t, "Come On" une adaptation de Chuck Berry. Le 31 juillet, il atteint la 21e place des hit-parades. L'incroyable histoire des Stones est en marche… Elle roule toujours... Lire plus, ici.