Paris - Vintage

Panton Chair, où les trouver ? Prix ?

Monique Cabré - 10 mai 2012
La Panton Chair fait partie des grands classiques du design, incontournable de la décoration contemporaine. Devenue mythique, cette fameuse chaise en S est le premier modèle monobloc dans l’histoire de ce courant artistique.

Passionné par cette nouvelle matière, le plastique, encore nouveau dans les années 1960-1970, Verner Panton, designer suédois, étudie avec audace un modèle d’assise, hommage à la chaise colorée de Rietweld. Il dessine la première Panton Chair en 1959. Son ambition est de créer une chaise moulée d’une seule pièce, confortable et dont les lignes peuvent s’adapter à toutes les morphologies. Après de longues années passées à rechercher le fabricant, Panton s’appuie sur les talents d’Herman Miller et sur l’aide de la firme Bayer. Son design totalement futuriste lui permet de s’emboîter les unes dans les autres.

 

Il dessine la première Panton Chair en 1959

 

Points de repère

On compte 4 éditions officielles de la Panton Chair :

1967-1968 : édition en luran, une mousse en polyuréthane, réalisée par Herman Miller et mise au point par Bayer. La production de cette version laquée sera vite arrêtée en raison de la fragilité du matériau.

1968-1971 : jusqu’en 1983, édition en plastique ABS (plastique injecté), d’une version présentant des renforts sous l’assise.

1971-1979 : la Panton Chair a également été fabriquée et distribuée aux Etats-Unis par Herman Miller, dans une version polystyrène.

Passée de mode dans les années 1980, la fabrication se ralentit puis est relancée vingt ans plus tard, sous l’impulsion de l’éditeur Vitra (estampille au dos de la chaise). Celui-ci reprend le modèle d’origine en profitant des évolutions techniques du plastique. Ainsi retrouve-t-on aujourd’hui une gamme de chaises de Verner Panton dans une gamme de plastiques et finitions différents, à prix abordables.

 

Inspiration

Chris Boss, designer allemand, rend hommage à cette chaise avec un concept réalisé grâce à des tranches de polycarbonate illuminées.

 

Que trouve-t-on, à quels prix ?

Depuis 2012, la version en plastique teinté est disponible dans les coloris noir, blanc et rouge, sous la dénomination "Panton Chair Classic". Vitra, autour de 250 €. Modèle junior Vitra, autour de 160 €.

 

 





  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Going out in Paris

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

News flash

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."