Paris - Agenda

Paris romantique - 1815 - 1848

 - 31 juillet 2019
Jusquau 15 septembre 2019, le musée de la Vie romantique et le Petit Palais pésentent l’exposition « Paris romantique 1815 – 1848 », un panorama culturel de la capitale entre 1815 et 1848.

Durant la première moitié du XIXe siècle, les grands noms de la littérature française, se réunissent dans des salons, en petit comité, et en compagnie d’autres artistes pour échanger sur leurs créations et débattre de l’actualité.

Pour rendre compte de cette époque, deux musées parisiens présentent :

 - au Petit Palais : Plus de 600 œuvres -peintures, sculptures, costumes, objets d’art et mobilier. Et, grâce à une scénographie immersive, le parcours invite à une promenade dans la capitale à la découverte des quartiers emblématiques de la période : les Tuileries, le Palais-Royal, la Nouvelle-Athènes, la cathédrale Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, ou les Grands Boulevards des théâtres.

 - au Musée de la vie romantique : Plus d’une centaine d’oeuvres : peintures, sculptures, dessins, costumes et manuscrits de, entre autres, Honoré de Balzac, Victor Hugo, Alfred de Musset, Théophile Gautier...

Petit Palais
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Ouvert du mardi au dimanche de 10h
13 euros

Musée de la vie romantique
Hôtel Scheffer-Renan
16, rue Chaptal – 75009 PARIS
Du mardi au dimanche
de 10h à 18h
9 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

El mundo del vintage

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Salir en Paris (Pincha en el título)

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Ultima hora

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."

El disco de la semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net