- Lire

"Un tube peut en cacher un autre", tout savoir sur les grands hits de la musique

Jean-Christophe Mary - 29 février 2024
Il est parfois difficile de croire, à l'écoute d'une chanson qui colle si bien à l'image d'une ou d'un artiste, qu'elle a en fait été écrite pour quelqu'un d'autre. C'est pourtant le cas de nombreux tubes, parmi les plus célèbres de l'histoire de la musique. Mais tout d’abord : qu’est-ce qu’un tube

Comme le dit si bien Iggy Pop : « Un hit devient un hit, quand il est hit ». Pour ceux qui débarqueraient d’une planète inconnue, un « tube » désigne un « hit » (un succès !) c’est-à-dire une chanson ayant obtenu les faveurs du public par des ventes importantes.

L'usage du mot « tube » pour désigner une chanson à succès aurait été
inventé par Boris Vian

À l'origine, le terme de « tube » vient du cylindre rotatif sur lequel étaient enregistrés les morceaux populaires au début du XXe sicle à l'aide d'un phonographe. L'usage du mot « tube » pour désigner une chanson à succès aurait été inventé par Boris Vian, alors directeur artistique chez Philips, au milieu des années 1950. Jusqu’ici, les gens du métier employaient le mot « saucisson ». Boris Vian aurait commencé à lui substituer le mot « tube », faisant allusion à aux chansons légères de la variété française à succès, et dont les paroles étaient creuses comme un… « tube ». Boris Vian emploie le terme à deux reprises dans son livre « En avant la zizique… et par ici les gros sous » (1958).

 Ainsi certaines chansons traversent des décennies parfois les siècles et renaissent sous des formes ou dans des styles à mille lieues de la chanson originale. Mais le pouvoir d’un tube serait-il concentré dans ses principaux ingrédients sa mélodie son texte ? Ou bien faut il aller chercher les raisons de ces hits dans le talent des interprètes à réveiller n’importe quel tube englouti ? Ces réponses vous les trouverez dans cet ouvrage très instructif. Un tube peut en cacher un autre » c’est une balade sonore parmi 100 chansons décortiquées minutieusement ici, 100 chansons qui ont muté et ont réussi à se glisser dans le moule de l’époque ou ont accompagné les grands changements de sociétés. Cet ouvrage nous offre une plongée au cœur de la fabrique de ces tubes qui ont suscité la passion parfois l’hystérie des fans.

Mais l’exemple le plus parlant de ses histoires de tubes à répétition est certainement
« Georgia on my Mind »

 Certains tubes ont lancé durablement des artistes. « Hallelujah » de Leonard Cohen a fait l’objet de plus de 600 reprises officielles en hébreu, allemand polonais et d’une véritable fascination populaire sur le web avec des reprises par des artistes connus ou inconnus. Mais ce titre aura trouvé une nouvelle jeunesse en 1994 grâce à la voix d’ange de Jeff Buckley qui livre une version plus orgasmique révélant les côtés sombres de la composition. De même, le « Brand New Cadillac » créé par Vince Taylor en 1959 sera plusieurs fois en tête des classements en Finlande, Angleterre Suède et bien sûr en France avant de repartir pour un nouveau tour piste en 1979 grâce au groupe punk The Clash. Idem pour  « Cocaïne » crée par JJ Cale en 1976 immortalisé en 1980 par un Eric Clapton qui était en train de sortir de sa dépendance à l’héroïne et l’alcool. « Hey Joe » le hit planétaire de Jimi Hendrix aurait pu nous faire croire qu’il en était le créateur tellement les premières notes de guitare semblent avoir été composées par lui.

En réalité cette chanson a été écrite en 1962 par un certain Billy Roberts. La recherche du tube de l'été, la chanson d’amour, est devenu un véritable enjeu commercial comme ce « I Will always love you » crée par la chanteuse country Dolly Parton en 1974 qui aura une seconde vie avec Whitney Houston sur la BOF « Body Guard » en 1992. Grâce à ce tube planétaire, l’album se vendra à 45 millions d’exemplaires et le titre reste à ce jour la chanson interprétée par une femme, la plus vendue au monde.

Classée parmi les 500 plus grandes chansons de tous les temps par le magazine Rolling Stone, « Killing Me Softly With His Song » n'est pas née en 1996, dans l'album des Fugees... mais plus de 20 ans plus tôt et a entretemps été chantée par les Jackson 5, Brenda Lee, Roberta Flack ou Shirley Bassey.  « L'Homme à la moto », l'un des tubes d'Édith Piaf, paru en 1956, est en fait l'adaptation d'un grand succès des Cheers, paru l'année d'avant. Et que dire du cultissime « Twist and Shout », monument de la discographie des Beatles, sinon que ce titre a été écrit pour The Top Notes, un ensemble vocal américain spécialisé dans le doo-wop ? « Mr Bojangles » et Nina Simone forment un des couples les plus mythiques de l'histoire de la musique, indissociables et fusionnels. Chaque mot, chaque note est taillée à la mesure de Nina Simone. Pourtant, la chanson n'est pas née de cette rencontre, mais de celle – en prison ! –, de Jerry Jeff Walker avec un amuseur de rue sans domicile.

Mais l’exemple le plus parlant de ses histoires de tubes à répétition est certainement « Georgia on my Mind » popularisé par Ray Charles, mais né en 1930 des mains du jazzman Hoagy Carmichael sous la forme d’une déclaration d’amour à une femme prénommée Georgia . Au-delà de la beauté de ses paroles et de sa mélodie, ce titre est devenu en 1960 l’un des symboles de la lutte pour les droits civique aux USA face à la ségrégation raciale. Et c’est aujourd’hui l’hymne officiel de la Georgie qui était dans les 60’s l’un des états les plus ségrégationnistes.

Chanson après chanson, tout est décrypté, analysé et expliqué

 À travers des photos et pochettes de disques, l’auteur Marc Maret nous raconte l’histoire de ses 100 titres aux mille et une vie. Chanson après chanson, tout est décrypté, analysé et expliqué afin de comprendre comment ces tubes ont définitivement marqué l’histoire de la musique.

Dans ce superbe ouvrage à grand format, on trouve des photos en couleur ou noir en blanc ainsi que les principales informations retraçant l'histoire des ces chansons. Tout est passé au crible pour apprécier l’extraordinaire vitalité et longévité de ces titres. Un angle original pour découvrir autant d'anecdotes et d'histoires de la musique pop et rock des années 1950 à aujourd'hui.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
"Un tube peut en cacher un autre"
Marc Maret
Editions Hors Collection
24,90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

El mundo del vintage

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Salir en Paris (Pincha en el título)

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Ultima hora

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)