Valence (Espagne) - Reportages

Elan de solidarité valencienne pour accueillir l’Aquarius

Lepetitjournal Valence - 18 juin 2018
L’opération « Esperanza del Mediterraneo », menée par la Mairie et la Generalitat de Valenciana, a mis la ville à l'honneur en se portant volontaire pour accueillir les 629 passagers repéchés par le bateau Aquarius : la moitié des migrants auraient exprimé leur souhait de demander l’asile en France.

En effet, pour assister à l’accostage des bateaux ce dimanche 17 juin, un dispositif exceptionnel a été mis en place par les autorités locales. Ainsi, plus de 2.300 personnes se sont portées volontaires pour accueillir les migrants. Après 8 jours passés en haute-mer, il fallait leur porter assistance dans les plus brefs délais. Des bénévoles de la Croix Rouge, mais aussi des interprètes et des chauffeurs de bus de la EMT se sont rendus près de la zone de l’ancien bâtiment Alinghi de la Copa America pour prêter main forte. De même, de nombreux Valenciens se sont proposés d’accueillir chez eux des migrants ou d’apporter des vivres et des vêtements via les réseaux sociaux et le tissu associatif local. Tout un symbole.

En danger depuis dimanche dernier, les passagers de l’Aquarius avaient été répartis sur deux navires supplémentaires dans le courant de la semaine. Le premier à accoster au port de Valence fut le Dattilo, avec 274 personnes à bord, puis l’Aquarius, avec 106 personnes à bord. Enfin, l’Orione a été le dernier à arriver, sur les coups de 13h00, au port de Valencia.

Les migrants ont par la suite été pris en charge par les équipes de la Mairie mais aussi de la Generalitat. Le gouvernement Espagnol a quant à lui confirmé que chacun des passagers se verra délivré un permis de séjour d’une durée de 45 jours. La France, par ailleurs, après la vive polémique suscitée cette semaine, doit envoyer une équipe de l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et des Apatrides) en début de semaine.

Les 629 passagers de l’Aquarius ne sont qu’une goutte d’eau parmi les milliers de personnes qui tentent chaque jour d’atteindre les côtes européennes. De nombreuses associations de Valencia portent leur aide quotidiennement aux migrants. L’Espagne, pour sa part, accueille près de 12.000 migrants par an sur ses terres. Les conditions d’accueil sont toutefois loin d’être celles que les nombreux médias présents à cette occasion ont couvert ce dimanche. Accueillir est une chose, mais aider réellement ces migrants en détresse est sûrement ce qui importe le plus.


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

El mundo del vintage

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. La suite ici.

Salir en Paris (Pincha en el título)

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

Ultima hora

Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !
 
Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.

El disco de la semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net