Barcelone - Arts

L'énigme des photos perdues de Barcelone

Marie Torres - 13 mai 2017
L’histoire commence comme un conte de fée : il était une fois un
touriste américain qui acheta, sur un marché aux puces de
Barcelone, des pellicules photo pour quelque 3,50 euros. De
retour dans son pays, il les fit développer et découvrit un
véritable trésor...


Des petites filles jouant à la corde ou assises dans une salle de danse, un homme dans la rue, 
des personnes âgées sur un banc, les silhouettes de deux ecclésiastiques... Des hommes, des 
femmes et des enfants dans leur quotidien
, témoins, en noir et blanc, de la vie espagnole 
des années 50 et 60...


C’est en 2001, qu’un touriste américain achète sur un marché aux puces de Barcelone
Mercado de Los Encants- quelques pellicules photo pour la modique somme de 3,50 euros. 
De retour chez lui, il se met au travail : il commence le tirage et dès les premières photos,
il comprend qu’il est tombé sur un petit trésor.

Une quarantaine de clichés, en noir et blanc, d’une qualité exceptionnelle, digne d’un 
professionnel. Des clichés  qui reflètent la vie de tous les jours sous le régime franquiste 
et font revivre une Barcelone aujourd’hui bien lointaine, presque oubliée.


L’heureux bénéficiaire des « photos perdues de Barcelone » se lance alors à la recherche de leur 
auteur par le biais d’Internet et des réseaux sociaux. Et, de clic en clic, de mail en mail, lentement,
il avance. Il y a quelques mois, un journaliste du quotidien El Periódico le contacte pour un article. 
S’en suivent de nouvelles recherches qui permettent de retrouver certains des personnages 
photographiés.


C’est  là qu’entre en jeu une photographe - amateur - espagnole qui lui propose son aide. Dans les 
archives du journal  La Vanguardia, elle retrouve un article de 1961 qui annonce un concours de
photos. Elle consulte les résultats : le quatrième Prix a été attribué à une des ... 
« photos perdues de Barcelone ».

Le mystère est percé. L’auteur est Milagros Caturla, une passionnée de photos. Née à Barcelone en 
1920, Milagros est décédée de la maladie Alzheimer en 2008. Sans souvenirs et sans enfants. Mais, 
grâce aux « photos perdues de Barcelone » et à un touriste américain, elle ne tombera pas dans 
l’oubli. D’autant que ses clichés seront exposés à partir du 19 mai prochain au Festival Revela’t 
de Barcelone.
..


Marie Torres pour www.micmag.fr/ Photos Milagros Caturla


 

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Indépendantisme et Catalogne-Guerre froide !
La situation s'envenime entre Madrid et Barcelone. Madrid tente de bloquer les fonds financiers des institutions et les bulletins de vote à la sortie des imprimeries. Tandis que le gouvernement Catalan maintien son appel à un référendum le 1er octobre. 
 
La Russie à l'honneur

Du 16 au 19 mars prochain, le salon Livre Paris recevra une délégation de 30 auteurs venus de Russie.

 
Vaut mieux deux fois qu'une !
Fernando Collor ancien président brésilien destitué pour corruption en 1992, l'est à nouveau cette fois comme député en 2017 dans l'affaire Petrobras. Faut mieux deux fois qu'une !
 
« Que Lire ?»
« Que Lire ?», magazine gratuit de la rentrée littéraire à l’attention des clients des librairies, sera distribué, dès le 24 août, dans 1800 points de vente.
 
Moustache intacte
Salvador Dali après exhumation du corps au musée de Figueras en juillet aurait selon le médecin la moustache intacte. Un état de conservation du corps impressionnant selon ce dernier qui n'en aurait pas dormi de la nuit.