Barcelone - Arts

L'énigme des photos perdues de Barcelone

Marie Torres - 13 mai 2017
L’histoire commence comme un conte de fée : il était une fois un
touriste américain qui acheta, sur un marché aux puces de
Barcelone, des pellicules photo pour quelque 3,50 euros. De
retour dans son pays, il les fit développer et découvrit un
véritable trésor...


Des petites filles jouant à la corde ou assises dans une salle de danse, un homme dans la rue, 
des personnes âgées sur un banc, les silhouettes de deux ecclésiastiques... Des hommes, des 
femmes et des enfants dans leur quotidien
, témoins, en noir et blanc, de la vie espagnole 
des années 50 et 60...


C’est en 2001, qu’un touriste américain achète sur un marché aux puces de Barcelone
Mercado de Los Encants- quelques pellicules photo pour la modique somme de 3,50 euros. 
De retour chez lui, il se met au travail : il commence le tirage et dès les premières photos,
il comprend qu’il est tombé sur un petit trésor.

Une quarantaine de clichés, en noir et blanc, d’une qualité exceptionnelle, digne d’un 
professionnel. Des clichés  qui reflètent la vie de tous les jours sous le régime franquiste 
et font revivre une Barcelone aujourd’hui bien lointaine, presque oubliée.


L’heureux bénéficiaire des « photos perdues de Barcelone » se lance alors à la recherche de leur 
auteur par le biais d’Internet et des réseaux sociaux. Et, de clic en clic, de mail en mail, lentement,
il avance. Il y a quelques mois, un journaliste du quotidien El Periódico le contacte pour un article. 
S’en suivent de nouvelles recherches qui permettent de retrouver certains des personnages 
photographiés.


C’est  là qu’entre en jeu une photographe - amateur - espagnole qui lui propose son aide. Dans les 
archives du journal  La Vanguardia, elle retrouve un article de 1961 qui annonce un concours de
photos. Elle consulte les résultats : le quatrième Prix a été attribué à une des ... 
« photos perdues de Barcelone ».

Le mystère est percé. L’auteur est Milagros Caturla, une passionnée de photos. Née à Barcelone en 
1920, Milagros est décédée de la maladie Alzheimer en 2008. Sans souvenirs et sans enfants. Mais, 
grâce aux « photos perdues de Barcelone » et à un touriste américain, elle ne tombera pas dans 
l’oubli. D’autant que ses clichés seront exposés à partir du 19 mai prochain au Festival Revela’t 
de Barcelone.
..


Marie Torres pour www.micmag.fr/ Photos Milagros Caturla


 

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Moustache intacte
Salvador Dali après exhumation du corps au musée de Figueras en juillet aurait selon le médecin la moustache intacte. Un état de conservation du corps impressionnant selon ce dernier qui n'en aurait pas dormi de la nuit.
 
Extra !
Du 6 au 10 septembre 2017, le Centre Pompidou inaugurera son premier festival du livre. Extra ! qui sera accompagné d'un nouveau prix littéraire.
 
Rentrée littéraire
581 romans et recueils de nouvelles français et étrangers sont annoncés par les éditeurs entre la mi-août et la fin octobre.
 
Dali : demande en paternité...
28 ans après sa mort, les restes de Salvador Dali vont être exhumés afin de déterminer s’il était le père de Pilar Abel, une femme vivant à Gérone (Catalogne).
 
Le top de l'électro
Le célèbre festival Sonar de Barcelone de musiques créatives et électroniques a encore battu un record en juin 2017. 135 000 spectateurs du monde entier.