- Dossier

8 mars, un long chemin vers l’égalité

Marie Torres - 5 mars 2015
Si, en France, la Journée de la Femme est devenue officielle en 1982, son origine remonte à bien plus loin. A la fin du XIXème, lorsque les ouvrières descendaient dans la rue pour réclamer le droit de vote ou encore de meilleures conditions de travail. Retour sur un long combat… pas encore gagné.

Si, lorsqu’ils terminent leurs études au collège, 90 % des filles et des garçons maîtrisent les compétences de base en maths et que 82 % des filles maîtrisent celles de français contre 68 % des garçons, dès l’entrée dans la vie professionnelle les chiffres s’inversent à l’avantage des hommes avec 24 % d’écart de salaires.  Voilà une des quelques-unes inégalités rappelées dans l’édition 2014 des chiffres-clés de l’égalité entre les femmes et les hommes, élaboré par le Ministère des Droits des femmes. Pourtant, si la parité hommes/femmes n’est pas encore pour demain, le combat pour l’obtenir ne date pas d’hier…

La première Journée de la Femme est célébrée le 28 févier 1909 aux Etats-Unis à la demande du Parti socialiste

Dès la fin du XIXème siècle les femmes, un peu partout dans le monde, sont descendues dans la rue pour demander le droit de vote et de meilleures conditions de travail mais c’est au début du siècle suivant qu’elles s’unissent pour défendre leurs droits.

La première Journée de la Femme est célébrée le 28 févier 1909 aux Etats-Unis à la demande du Parti socialiste. Mais c’est  l’année suivante qu’est instaurée une Journée internationale dédiée à la femme. Une décision prise à Copenhague lors  de la conférence internationale des femmes socialistes,  qui regroupait plus de 100 femmes venues de 17 pays.  C’est  à Clara Zetkin, une Allemande, que l’on doit cette initiative. Enseignante, journaliste, femme politique et figure historique du féminisme, Clara Zetkin proposa  une journée durant laquelle les femmes de tous pays militent pour le droit de vote, l’égalité des sexes et le socialisme. Si la date du 8 mars n’est pas avancée, le principe, lui, est retenu.

Dès  1911, le « 19 mars » est célébré un peu partout en Europe. En Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse où plus d’un million de femmes - et d’hommes  - se regroupent pour demander  le droit de voter, d’exercer une fonction publique, l’accès à la formation professionnelle et la cessation de la discrimination sur le lieu de travail.

Le 8 mars 1917, les femmes se mettent en grève pour obtenir la « la paix et du pain »

Mais c’est en Russie que cette coutume est la plus suivie. La guerre, la misère, le froid y contribuent.  Le 8 mars 1917, les femmes se mettent en grève pour obtenir la « la paix et du pain ». Quatre années plus tard, en souvenir d’elles, Lénine décide d’une Journée internationale des femmes, dont il fixe la date au 8 mars.

Date réinvestie dans les années 70 avec le regain féministe puis reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977 et en France en 1982.Aujourd’hui, si elle est célébrée dans  de nombreux pays, elle est aussi l’occasion de faire un bilan.

Quelques chiffres…

Le taux d’emploi est des femmes est de 67 % contre 78 % pour les hommes,

Les femmes représentent près de 3/4 des personnes en sous-emploi

Le taux d’activité des femmes avec 2 enfants en bas âge chute à 66 % contre 97 % pour les hommes,

60 % des femmes se concentrent sur 12 familles professionnelles, 50 % des hommes sur 20 familles,

24 % d’écart de salaires dans le secteur privé, tous temps de travail confondus,

65 % de présentatrice mais seulement 18 % d’experts dans l’audiovisuel,

35 % de femmes conseillères municipale mais seulement 14 % de femmes maires,

Mais une espérance de vie de 85 ans pour les femmes contre 78 ans pour les hommes…

Marie Torres

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Avec ses quelque 1 200 pièces, Stéphane Faucourt est en possession de l’une des plus importantes collections européennes de produits et documents dérivés de la saga « Star Wars ». Il est aussi l'auteur de livres de référence sur le sujet. La suite, ici.

SORTIR À PARIS

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net